https://twitter.com/IrishMirror
La source: https://twitter.com/IrishMirror

Angleterre : Evan décède car l'hôpital refusait de lui donner de l’oxygène

Michael Markus Mvondo
19 avr. 2021
09:11
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un jeune homme souffrant de drépanocytose décède dans un hôpital des suites de forte douleur de septicémie, après que les infirmiers aient refusé de lui procurer de l’oxygène dont il avait besoin. Retour sur les conclusions de l’enquête sur la mort d’Evan Smith.

Annonces

Âgé de 21 ans, Evan Nathan Smith est passé de vie à trépas des suites de complication d’une septicémie suite à une intervention visant à retirer un stent de la vésicule biliaire. Comme l’a rapporté le quotidien britannique MyLondon, le personnel de l’hôpital North Middlesex a refusé d’octroyer de l’oxygène à ce jeune patient qui en avait besoin.

UN DÉCÈS TRAGIQUE

Passionné de football, Evan Nathan Smith était analyste de statistiques de football de Walthamstow. Souffrant de drépanocytose, le jeune homme de 21 ans avait plusieurs fois séjourné dans des hôpitaux à cause de sa maladie.

Annonces

Interné en urgence au centre hospitalier de North Middlesex d'Edmonton, celui y a passé un calvaire à cause de ses douleurs dues à une septicémie suite à une intervention visant à retirer un stent de la vésicule biliaire.

Comme l’a rapporté MyLondon, le jeune d’origine afro-caribéenne a passé plusieurs jours dans ce centre hospitalier, sans toutefois entrer en contact avec un hématologue. Il a été placé dans un lit d'appoint, un lit ajouté à un service pour augmenter la capacité d'accueil, mais rappelons que ce lit n'avait pas accès à l'oxygène ni à une sonnette d'appel.

Annonces

LA NÉGLIGENCE DU PERSONNEL

Evan Nathan Smith sentant la vie le lâcher, il a demandé de l’oxygène au personnel de l’hôpital North Middlesex d'Edmonton. Mais ceux ont décliné sa demande en disant qu’il n’en avait pas besoin.

Affaibli par sa maladie, celui-ci a demandé à sa famille d’appeler le London Ambulance Service parce qu'il pensait que c'était le seul moyen d'obtenir l'aide dont il avait besoin, selon les informations rapportées par MyLondon.

Annonces

Une enquête a révélé qu'un jeune homme décédé de la drépanocytose dans un hôpital du nord de Londres serait encore en vie si le personnel médical avait reconnu ses symptômes plus tôt - Vidéo - Channel 5 News | Twitter

Après avoir subi une série d'arrêts cardiaques dans la nuit du 24 avril 2019, Evan Nathan Smith a succombé au petit matin du 25 avril 2019 causé par un dysfonctionnement de plusieurs organes et un infarctus cérébral comme l’a conclu un pathologiste.

EXPLICATIONS DES SPÉCIALISTES

Après l’ouverture d’une enquête sur la mort du jeune homme, Le Dr Arne De Kreuk, consultant en hématologie qui avait déjà traité M. Smith au North Middlesex a déclaré qu’il a été informé de la présence de son patient deux jours après son admission.

Annonces
Annonces

Evan Nathan Smith, 21 ans, est mort après avoir appelé le 999 depuis son lit d'hôpital après s'être vu refuser une demande d'oxygène, a-t-on appris lors d'une enquête - Photo - The Times | Twitter

Il a renchéri que si le personnel hospitalier avait répondu à la demande du patient, celui-ci serait encore en vie. Des dires qui ont été appuyé par le Dr Joydeep Roy qui a déclaré avoir fait comprendre au personnel qu'il était vital qu'il lui soit proposé. 

ASTRAZENECA, UNE VICTIME DE PLUS

Le vaccin de l’AstraZeneca fait une fois de plus parler de lui. En effet, un homme 30 ans a succombé des suites  de de graves caillots sanguins peu de temps après avoir recu sa dose de vaccin contre la cocid-19. Retour sur les circonstances du décès du professeur.

Annonces

Un flacon d'AstraZaneca | Photo : Getty Images

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Chez AmoMama.fr, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés.Prenez soin de vous!