youtube.com/L'invité
La source: youtube.com/L'invité

Jean-Marie Périer: la femme de son frère l'a conduit au suicide, une confession déchirante

Pauline Nadege Eyebe
06 mai 2021
05:52
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Jean-Marie Périer comme on ne l’a jamais vu. Tel pourrait être le titre de la chronique que le photographe a partagé sur les réseaux sociaux le 4 mai 2021. Zoom sur les terribles révélations du photographe.

Annonces

Jean-Marie Périer est photographe depuis près de 65 ans. Il a travaillé avec des stars telles que Johnny Hallyday, Miles Davis ou encore Françoise Hardy. Ce qui lui a valu le titre de photographe des stars.

À 81 ans, Jean-Marie a évoqué sa vie familiale sur son compte Instagram, il est notamment revenu sur la disparition de ses deux frères. AmoMama vous livre les détails.

UNE HISTOIRE D’ADDICTION

Le public a découvert une nouvelle facette de Jean-Marie Périer, le 4 mai 2021. Celui d’un homme attaché à sa famille et nostalgique du passé. Le photographe a saisi la tribune que lui offrent les réseaux sociaux pour rendre hommage à son frère Marc Porel.

Annonces
Annonces

Ce dernier est mort le 3 mai 1983 après une overdose. Ce triste anniversaire a aussi été l’occasion idéale de parler des problèmes de drogue qui minent la société. Pour ce faire, il a apporté un témoignage qui a beaucoup ému ses abonnés.

Il faut savoir qu’en plus de Marc Porel, la drogue lui avait également enlevé un autre de ses cadets, Jean-Pierre. Pour ces drames et à travers son propre vécu, Jean-Marie Périer sait de quoi il parle quand il s’agit d’évoquer les ravages que provoquent la consommation de la drogue.

Lui-même a été un grand consommateur à l’époque où il fréquentait les Rolling Stones. Bien qu’il n’ait jamais touché aux drogues dures, ce ne sont pas les occasions qui lui ont manqué. Ce qui lui avait servi de barrière, c’était la mort de ses deux frères.

Annonces

Concernant le décès de Jean-Pierre, Jean-Marie Périer pense que son frère aurait été poussé au suicide par sa femme. D’après les informations qu’il a pu glaner, Jean-Pierre avait des pensées suicidaires. Un soir qu’il était sous l’influence de la drogue, sa femme lui avait dit que quand on voulait se tuer, il fallait se jeter par la fenêtre, ce qu’il avait fait.

Dans un second post, le photographe qui a fait de la lutte contre la drogue, son credo a fait une déclaration concernant la première fois. Il a écrit :

" La réalité c’est qu’au premier joint vous êtes déjà piégé ! Non par la substance elle-même mais par la joyeuse lâcheté devant le réel, cette possible échappatoire qui s’est insinuée dans votre esprit."

Annonces

PÉRIER AU SECOURS DE SHEILA

Annonces

Dans les années 60, une rumeur avait porté un coup terrible à la chanteuse Sheila. Dans un de ses titres, le magazine France Dimanche avait émis un doute sur la féminité de la chanteuse. Bien que l’article lui-même n’avait pas insinué qu’elle était un homme, le mal était déjà fait.

Pendant des décennies, cette histoire avait affecté la chanteuse ainsi que sa famille. Sheila n’a jamais manqué une occasion pour faire part de la colère qu’elle ressentait pour Gérard de Villiers, une colère que même la mort du journaliste n’avait pas suffi à atténuer.

Afin de mettre un terme définitif à cette rumeur qui a longtemps perduré en grande partie parce que l’auteur ne s’est jamais excusé, Jean-Marie Périer a posté un vieux cliché de la chanteuse. La photo prise en 1965, montre Sheila vêtue d’un bikini.

Annonces
Annonces

En commentaire, Jean-Marie Périer avait précisé que la photo datait de l’époque où les gens prétendaient qu’elle était un homme. Pour Jean-Marie Périer, il était important de remettre les choses dans l’ordre. Une initiative qui a grandement plu à la principale intéressée.

UNE RARE PHOTO DE SYLVIE VARTAN ET JOHNNY HALLYDAY

Johnny Hallyday fut de ceux qui avaient bénéficié des services de Jean-Marie Périer. Au début des années 1960, le Taulier avait invité le photographe à venir prendre une photo de lui et de Sylvie Vartan. Le couple ne se fréquentait que depuis quelques mois. Ils voulaient immortaliser leur histoire.

Annonces