Autotests Covid-19 : découvrez le prix, la procédure, la fiabilité

Depuis l’avènement en janvier 2020 du covid-19 dans le quotidien des habitants du monde, les scientifiques ont mis sur pied plusieurs différents moyens pour savoir si l’on est infecté au virus ou pas. Et parmi c’est moyen, on peut citer l’autotest.

Terminé les longues attentes dans les centres de santé pour faire le test du coronavirus. En effet, les particuliers peuvent déjà le réaliser à domicile et par eux-mêmes, grâce à l’autotest. Dans une étude menée par l’AFP, ceux-ci ont dévoilé la procédure d’utilisation, son prix, mais aussi sa fiabilité.

AUTOTEST, UN INSTRUMENT INDISPENSABLE

Alors que la Covid-19 bat son plein dans le quotidien des habitants du monde, plusieurs différents moyens de dépistage de Covid-19 ont été mis sur pied. Notamment, l’autotest. Les Français peuvent désormais vérifier eux-mêmes s’ils sont atteints à la grippe mortelle ou pas.

Kits pour l'autotest | Photo : Getty Images

Kits pour l'autotest | Photo : Getty Images

Sous forme de coton tige, on le fait passer dans le nez, ensuite, on l’insère dans un tube prérempli d’une solution. Si deux bandes colorées apparaissent, vous êtes positifs. Par contre, si c’est une bande, vous êtes négatifs. Il est rapide, et se réalise en moins d’une heure.

SON PRIX

Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé la vente des autotests en pharmacie, malgré qu’il fût question d’une vente en supermarché.

Kits pour l'autotest | Photo : Getty Images

Kits pour l'autotest | Photo : Getty Images

Il coûte la modique somme de 6 euros. Mais à partir du 15 mai 2021, le prix sera revisité à 5.20 euros. Rappelons que la Sécurité sociale ne pourra pas le rembourser, sauf dans des rares cas particuliers.

EST-IL FIABLE ?

Dotés d’une sensibilité, les autotests sont capables de détecter le virus chez une personne infectée de 80%. Par contre, sa spécificité, à détecter les personnes malades s’élève à plus de 99%. Ce qui veut dire que ce moyen de dépistage a moins 1% de se tromper sur le résultat d’une personne positif.

Un homme qui s'autoteste | Photo : Getty Images

Un homme qui s'autoteste | Photo : Getty Images

Par contre, il va à presque 20% de donner un résultat négatif chez une personne malade. Mais rappelons que l’erreur de prélèvement peut augmenter le risque de mauvais résultats. 

L'ÉPIDÉMIOLOGISTE DOMINIQUE COSTAGLIOLA  ÉVOQUE SES CRAINTES

De passage sur le plateau de l'émission "Quotidien", Le 11 mai 2021, l’épidémiologiste Dominique Costagliola est revenue sur l’évolution du virus en France. Mais aussi, celle-ci a évoqué sa crainte que cela donne naissance à un nouveau variant.

Les postes connexes
Covid-19 : une épidémiologiste fait craindre un variant français
Shutterstock
Actu France May 12, 2021
Covid-19 : une épidémiologiste fait craindre un variant français
Ariège : Jean-Michel, 70 ans, vacciné pour “recevoir” ses petits-enfants pour les vacances
Shutterstock
Actu France Apr 01, 2021
Ariège : Jean-Michel, 70 ans, vacciné pour “recevoir” ses petits-enfants pour les vacances
Roselyne Bachelot a été placée sous  "oxygénothérapie renforcée"
Getty Images
Célébrités Mar 25, 2021
Roselyne Bachelot a été placée sous "oxygénothérapie renforcée"
Covid-19 : l'efficacité de la vitamine D fait polémique
Conseils Jan 22, 2021
Covid-19 : l'efficacité de la vitamine D fait polémique