Alain Cocq est décédé en mettant volontairement fin à ses jours, assisté

Souffrant d’une pathologie incurable, Alain Cocq a mis un terme volontaire à ses jours en étant assisté. Pendant plusieurs années, le quinquagénaire à lutter pour le droit au suicide assisté. Retour sur cette annonce troublante qui a suscité de vives réactions.

Âgé de 58 ans, Alain Cocq a mené son combat jusqu’au bout. Alors qu’il entrait dans une grève de la faim et des soins en 2020, le quinquagénaire souffrant d’une maladie incurable a finalement rendu l’âme le 15 juin 2021 des suites de suicide assisté, comme l’a rapporté AFP dans un tweet.

ALAIN COCQ S’EN VA

En 2020, alors qu’il souffrait d’une pathologie incurable, il avait fait appel au président français de changer la loi afin d’autoriser le suicide autorisé. Cependant, il avait organisé deux grèves, notamment celle des soins, mais aussi de la faim.

Le mardi 15 juin 2021, le quinquagénaire est passé de vie à trépas en suisse par euthanasie, comme l’a annoncé, c'est proche à l’AFP. Celui-ci avant de mourir avait adressé une correspondance au locataire de l’Élysée, aux membres du gouvernement et aux élus.

"Je tiens à vous informer, par la présente, de mon décès dans la dignité, dans le cadre d’une procédure de suicide assisté en Suisse",

a-t-il écrit.

UNE LETTRE QUI POSE DES QUESTIONS

Dans cette présente, le militant de l’euthanasie a exprimé sa gratitude envers les différentes associations qui l’ont encouragé dans sa lancé, notamment l'"Association pour le droit de mourir dans la dignité", ADMD, "Ultime Liberté" ou encore à François Lambert.

Cependant, le quinquagénaire a consacré une grande partie de ses mots à Macron, pour qu’il relève le manque de courage que lui et le gouvernement ont par leur refus d’autoriser la loi de l’euthanasie dans l’Hexagone.

Tout au long de ses écrits, l’homme de 58 ans, a poursuivi en s’adressant aux élus du peuple, avant de se tourner vers les candidats de la présidentielle de 2022 pour leur poser une question sur oui ou non d’un projet de loi de fin de vie à l’euthanasie.

LINE RENAUD SE BAT POUR L'EUTHANASIE

Plusieurs célébrités se sont insurgés contre le refus d'autorisation de la loi pour la fin de vie assisté ou l'euthanasie en France. Et Line Renaud n'est pas en reste de ce combat. Car pour celle qui a frôlé de plusieurs fois la mort et a subi des souffrances atroces souhaite de mourir en toute dignité. 

La chanteuse Line Renaud | photo : Getty Images

La chanteuse Line Renaud | photo : Getty Images

Abonnez-vous à Amomama sur Google News pour avoir plus d'informations sur l'actualité !

Les postes connexes
Débat sur l’euthanasie : découvrez la position d’Emmanuel Macron
Getty Images
Macron Apr 12, 2021
Débat sur l’euthanasie : découvrez la position d’Emmanuel Macron
Le plaidoyer de Françoise Hardy pour l’euthanasie : "Je n'ai plus du tout le moral"
Getty Images
Santé Apr 11, 2021
Le plaidoyer de Françoise Hardy pour l’euthanasie : "Je n'ai plus du tout le moral"
Line Renaud écrit aux députés : l'euthanasie pour chacun, les internautes divisés
youtube.com/On est en direct
Actu France Apr 06, 2021
Line Renaud écrit aux députés : l'euthanasie pour chacun, les internautes divisés
Suicide assisté : le choix de Paulette Guinchard, ancienne ministre du gouvernement Jospin
Getty Images
Actualités Mar 16, 2021
Suicide assisté : le choix de Paulette Guinchard, ancienne ministre du gouvernement Jospin