À propos AM

Valérie Bacot : "Au départ, je me dis : on a un papa et une maman comme tous les enfants"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Valérie Bacot était une gentille petite fille comme toutes les adolescentes, jusqu’au jour où la violence physique et les viols sont devenus son quotidien, et son ancien beau-père est devenu son mari. Devenue mère, celle-ci a mis un terme à ce calvaire afin de protéger sa progéniture. Retour sur le début de son procès.

Cinq ans, après s’être faite justice, le procès de Valérie Bacot a débuté le lundi 21 juin 2021, à la cour d’assises de Saône-et-Loire. Comme l’a rapporté Thibault Malandrin sur son réseau social Twitter, le procès bat actuellement son plein.

RETOUR AUX FAITS

C’est à l’âge de 12 ans que le calvaire de Valérie Bacot a débuté. Alors qu’elle habitait avec sa mère et son beau-père, celui-ci a commencé à abuser intimement d’elle. Dénoncé par sa sœur aînée, celui-ci a fait l’objet d’une condamnation pour viol de mineure, et a passé deux ans et demi en prison.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

La vie la jolie blonde a connu un autre tournant à 17 ans, lorsqu’elle est tombée enceinte de sa première grossesse. Chassée de la maison familiale, par sa mère, elle a rejoint son ancien beau-père qui est devenu par la suite son mari.

Et tout au long de 18 années passées ensembles, la femme de 40 ans a vécu un véritable cauchemar. Une période sombre à laquelle elle a mis un terme en 2021, en ôtant la vie à son bourreau. Cependant, la quadragénaire fait face aux juges de la cours d’assise de Saône-et-Loire depuis le matin du 21 juin 2021.

VALÉRIE BACOT AU TRIBUNAL

Comme l’a rapporté France bleu le lundi 21 juin 2021, Valérie Bacot a pris place sur le banc des accusés pour homicide. En effet celle est accusée d’avoir mis un terme à la vie de son conjoint en 2016.

Chargement...

Annonces

Cependant, Me Nathalie Tomasini, l’avocate de l’accusé, s’est insurgé contre le travail de la gendarmerie et de la justice. Car pour elle, c’est de leur faute, si le pire est arrivé. 

Chargement...

Annonces

Cependant, l’avocat général a interrogé le directeur d’enquête sur le fait qu’aucun médecin n’a jamais fait le constat des traces de violence sur le corps de la quadragénaire.

Portés à la barre, les enfants de la quadragénaire ont affirmé qu’ils avaient déposé une plainte contre leur père pour dénoncer la violence que subissait leur mère au quotidien, mais cependant, les gendarmes ont nié l’existence d’une quelconque plainte.

Chargement...

Annonces

À son tour à la barre, la quadragénaire s’est livrée sur ce tragique événement. Interrogée sur le nombre de coups de feu tiré, elle a répondu qu’un seul.

"Je me souviens juste avoir fermé les yeux. Je n'ai pas vraiment compris. Je suis sortie de la voiture et il est tombé. Je n'ai pas vraiment compris",

a-t-elle déclaré à la juge. 

VALÉRIE BACOT SE CONFIE

Son passage sur le plateau du programme "7 à 8" diffusé sur TF1 a suscité de vives émotions sur la toile. En effet, Valérie Bacot s'et lachée sur son calvaire enduré pendant 24 longues années auprès de celui qui fut son "mari". Mais pour protéger sa famille, celle-ci a mis un terme à la vie de son conjoint. Découvrez ses confessions de la quadragénaire.

Chargement...

Annonces

Chargement...
Chargement...

Annonces