À propos AM

Affaire Delphine Jubillar : la plus grosse crainte de la police envers Cédric Jubillar

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

En juin 2021, l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar a pris une tout autre tournure. En effet, suite à la mise en détention de Cédric Jubillar, le mari de la disparue, les craintes sont plus présentes que jamais. Découvrez cette crainte, qui est redoutée par les forces de l’ordre.

Près de six mois après la disparition de Delphine dans le Tarn, le mystère reste toujours aussi épais. Pourtant, les nouvelles ont annoncé que le mari de la femme de 33 ans avait été placé en détention, pendant plusieurs heures. 

Alors que ces révélations ont suscité la curiosité des foules, le magazine La Dépêche a révélé ce que les policiers redoutent le plus, vis-à-vis du dénouement de cette affaire.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

CÉDRIC EN EXAMEN

C’était vendredi 18 juin 2021, que le procureur de la République de Toulouse a confirmé l’état de mise en examen de Cédric Jubillar. Les raisons de cette action étaient l’ “homicide volontaire sur conjoint.” La mise en examen de Cédric a été suivie d’une détention provisoire, à la maison d’arrêt de Seysses. 

Chargement...

Annonces

Dans cette enquête, les policiers avaient tout d’abord souhaité écarter les pistes courantes telles que le suicide, la fuite, ou l’accident. Une fois que cela a été fait, les soupçons se sont tournés vers Cédric Jubillar, le mari de la femme de 33 ans. 

CHANGEMENT DE VERSION

En réalité, le comportement de ce dernier avait interpellé les forces de l'ordre. Par la suite, ils ont découvert qu’il avait délibérément menti à la police, en affirmant ne pas savoir que son épouse avait un amant.

“Mr Jubillar nous expliquera d'abord que cette séparation n'était pas conflictuelle. (...) Il ignorait que son épouse voulait le quitter pour un autre homme(...) Ces déclarations étaient mensongères".

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

C’est finalement lorsqu’il a été placé en garde à vue, que ce dernier a fini par avouer qu’il était au courant de tout. Ce témoignage avait coïncidé avec ceux des deux voisins, qui disaient avoir entendu des “cris stridents et de détresse qui les ont interpellées avant de s'arrêter dans la nuit".

UN COMPORTEMENT ÉTRANGE

Selon le magazine La Dépêche, depuis son arrivée à la maison d’arrêt de Seysses, Cédric a un comportement particulièrement intrigant.

“Il garde le sourire depuis son arrivée. Son attitude frôle l’arrogance. (...) Il prend tout sereinement. Je ne sais pas si c’est pour se protéger de tout ce qui lui arrive mais nous voyons rarement ça chez un homme qui découvre l’univers carcéral”.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

À cause de la médiatisation de l’enquête, Cédric avait été placé dans un quartier d’isolement. En réalité, les autorités craignant que le suspect commette l'irréparable. Lors de sa première nuit, il a bénéficié d’une surveillance stricte. 

Découvrez les précisions sur la nuit de disparition de Delphine Jubillar. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces