À propos AM

"On est censé faire quoi en fait pour survivre ?" : le Web et le jugement de Valérie Bacot

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Ayant débuté le 21 juin 2021, le procès de Valérie Bacot prend fin le 25 juin. Particulièrement suivi, le procès n'a pas manqué de faire réagir les internautes.

Jugée pour avoir assassiné son époux, Valérie Bacot reçoit un soutien populaire inédit. Il faut dire que l’affaire est peu commune. Victime de maltraitance et de brimade quotidiennes par son regretté époux, elle est également contrainte à se vendre par ce dernier.

Du temps où il était encore le compagnon de sa mère, il avait également abusé d’elle à plusieurs reprises. Si le meurtre a eu lieu en mars 2016, le procès s’est tenu du 21 au 25 juin 2021. Le dernier jour de procès a d'ailleurs été particulièrement mouvementé. Sur Twitter, les internautes n’ont cessé de commenter l’affaire.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

LA PEINE REQUISE CONTRE L’ACCUSÉE

Si Valérie Bacot est incontestablement victime des mauvais traitements de Daniel Polette, feu son mari, le côté juridique de l’affaire est loin d'être aussi simple. Eric Jallet, le procureur général, a requis 5 ans de prison dont 4 avec sursis, à l’encontre de l'accusée.

À l'annonce de la réquisition, Valerie Bacot a fait un malaise dans la salle d’audience. Cela dit, elle n’a pas mis longtemps à reprendre ses esprits.

Chargement...

Annonces

D'autant que son avocate a pris le temps de lui expliquer qu’il n'y aurait pas d'incarcération puisqu'avant le procès, elle avait déjà purgé un an de sa peine. Quoi qu’il en soit, l'audience a été suspendue et reprendra dans l’après-midi à 13 heures.

LES INTERNAUTES INDIGNÉS

Dans sa plaidoirie, l’avocat général a avancé le fait qu’un meurtre prémédité ne peut être en aucune manière être considéré comme un état de légitime défense.

Chargement...

Annonces

Et qu’il s’agit là d’une volonté de tuer dans un contexte de violence conjugale. C’est pourquoi, il demande à ce que la loi soit appliquée. Autant dire que son argumentation a eu le don d'irriter les internautes

"On est censé faire quoi en fait pour survivre ?" ; “La société ne peut pas accepter qu’on prenne une vie même la pire des vies.”

Chargement...

Annonces

ELLE RÉVÈLE SON HISTOIRE

Lors de son procès, Valérie Bacot a reconnu les faits. Elle a admis avoir tué son mari. L'accusé argue néanmoins le fait de l’avoir fait pour se protéger, elle autant que ses enfants, de leur bourreau.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces