"Très autoritaire", "chiant", "il se mêlait de tout" : le fils de Louis de Funès se souvient

Olivier, l’un des fils de Louis de Funès a accordé une interview au Parisien afin d’évoquer son illustre paternel. L’homme âgé de 70 ans est ainsi revenu sur le caractère du comédien dans sa vie quotidienne.

Qui n’a pas rigolé devant un film de Louis de Funès ? Plusieurs décennies après sa mort, ses films sont encore un gage de bonne audience. Mais qu’en est vraiment de sa personnalité ?

D’après son fils, Louis de Funès est un père fantasque en plus d’être un passionné de jardinage. Il a même été un précurseur en matière de  culture biologique.

Sourire de Louis de Funès. | Photo : Getty Images

Sourire de Louis de Funès. | Photo : Getty Images

UN ENVOL QUI A MIS DU TEMPS

Louis de Funès est issu d’une famille d’origine espagnole. Dès sa plus tendre enfance, sa mère l’a inscrit à un cours de piano. Son premier contact avec la scène s’est fait en 1933 alors qu’il jouait les figurants dans un film de Maurice Tourneur intitulé “Les Deux Orphelines”.

Malgré le fait qu’il a commencé tout jeune, il a dû galérer avant de pouvoir en faire son métier. Sa jeunesse fut marquée par le faux suicide de son père. Sous l’occupation allemande, il a dû jouer au piano dans les bars pour gagner sa vie. 

Son salut vient en quelque sorte de son épouse, Jeanne Barthélemy qui est devenue son agente. Louis de Funès de Galarza courrait alors les cachets. Il lui arrivait même de signer pour plusieurs rôles dans un seul et même film.

L'acteur Louis de Funès. | Photo : Getty Images

L'acteur Louis de Funès. | Photo : Getty Images

Avec le temps le comédien gagnait peu à peu en notoriété. Sa façon singulière de jouer, ses mimiques, ses grimaces et ses gestuelles deviennent marques de son identité. Grâce à un travail acharné, il rencontre le succès dans les années 1950. Il finira par côtoyer les plus grands dans les années 1960.

UNE PESANTE NOTORIÉTÉ

En 1973, le monstre sacré du cinéma français a commencé à faiblir physiquement à cause de ses soucis d’ordre cardiaques. Malgré son statut, il tenait par-dessus tout à dissocier sa vie privée et sa vie publique.

Lire aussi : Louis de Funès, "très loin de l'image austère souvent véhiculée", témoigne sa petite fille

L'acteur français Louis de Funes sur le tournage du film "La grande vadrouille". | Photo : Getty Images

L'acteur français Louis de Funes sur le tournage du film "La grande vadrouille". | Photo : Getty Images

Louis de Funès était une de ces stars qui vivait mal la notoriété. Lors d’une de ses sorties, une de ses fans s’est fait mal en essayant de le toucher. En voyant la scène, il s’est effondré en disant qu’il ne sortirait plus de chez lui.

Il disait même à ses enfants qu’ils avaient de la chance “de pouvoir aller manger une pizza”. Patrick, son fils confiait que son père n’aimait pas la célébrité. Il sortait en se cachant sous un chapeau ou un passe-montagne  et roulait dans une petite voiture.

HUMBLE

Modeste, Louis de Funès refusait de s’isoler dans une loge. Il aimait manger avec ses compères. Ceux qui ont eu l’honneur de travailler avec lui se souviennent de sa rigueur et de sa précision.

Portrait de Louis de Funès. | Photo : Getty Images

Portrait de Louis de Funès. | Photo : Getty Images

 

Bernard Ménez a confié que, sous sa direction, les comédiens avaient intérêt à se souvenir de leur texte. Il était très strict envers les jeunes. Et ce n’est pas Anne Caudry qui dira le contraire. Il était dur aussi bien dans sa vie professionnelle que dans sa vie privée. 

“C’était un père très autoritaire, très présent. Trop, même. Il était chiant. Il se mêlait de tout, suivait de près mes études médicales”,

confie son fils Patrick.  

Son influence explique le fait que son plus jeune fils s’est essayé à une brève carrière d’acteur. Pour inciter son fils à jouer, Louis de Funès est allé jusqu’à mettre une séquence incluant une scène de batterie dans “l’Homme-orchestre”, car le petit jouait de cet instrument.

Olivier aura travaillé avec son père le temps de six films avant de faire carrière dans l’aviation. Il est devenu pilote de ligne chez Air France.

Louis de Funes et son fils Olivier. | Photo : Getty Images

Louis de Funes et son fils Olivier. | Photo : Getty Images

UN PRÉCURSEUR

Louis de Funès était un homme pieu, bourgeois et conservateur. Il était également un amateur de jardinage. Il était en avance sur son temps en matière d’agriculture biologique.

Il avait acquis le château de Clermont, près de Nantes, à hauteur de 830 000 francs de l’époque. À chaque fois qu’il le pouvait, il s’y rendit pour s’adonner à son passe-temps favori : le jardinage.

Il se levait tôt le matin pour s’occuper de ses salades et de ses roses. Il passa de longs moments à trier les légumes et en donnait volontiers aux habitants de son village.

“Mon professeur de bonheur, c’est mon jardin”,

disait-il.

Pour suivre l’actualité de vos stars préférées, abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Qu'est-il arrivé à l'acteur Patrick Préjean ?
Getty Images
People May 29, 2021
Qu'est-il arrivé à l'acteur Patrick Préjean ?
Maria Mauban est décédée il y a 7 ans : retour sur sa vie mouvementée
Getty images
Célébrités May 10, 2021
Maria Mauban est décédée il y a 7 ans : retour sur sa vie mouvementée
Lyne Chardonnet, l'actrice prometteuse décédée trop tôt
Getty Images
Célébrités May 05, 2021
Lyne Chardonnet, l'actrice prometteuse décédée trop tôt
Yves Montand : la scène du film qui a causé sa mort à l'âge de 70 ans
Getty Images
Célébrités Mar 24, 2021
Yves Montand : la scène du film qui a causé sa mort à l'âge de 70 ans