"J'ai grandi sous le régime des Talibans - les coups, la peur et la réclusion à la maison étaient mon quotidien"

Dans un article déchirant, le Dr Weeda Mehran raconte son enfance dans un Afghanistan dominé par les Talibans et la terreur qui régnait dans le pays à cette époque.

Après une vie vécue dans la peur, l'opression et la limitation, Weeda Mehran a pu fuir l'Afghanistan avec ses parents, obtenir un doctorat et découvrir la liberté dont elle a toujours rêvé. 

Mais elle n'a pas oublié les horreurs qui ont marqué son enfance et est dévastée de voir la situation actuelle dans son pays natal. Elle revient sur son expérience et parle des enjeux qui entourent la reprise du pays par les Talibans.

Weeda Mehran au cours d'une interview. l Source : youtube/Samuel Centre for Social Connectedness

Weeda Mehran au cours d'une interview. l Source : youtube/Samuel Centre for Social Connectedness

UNE ENFANCE VOLÉE

Dans son témoignage poignant, Weeda Mehran raconte comment on lui a interdit d'aller à l'école, ou bien encore comment elle et la majeure partie de sa famille n'avaient pas le droit de sortir de leur propre maison à moins d'être accompagnée par un homme avec lequel elle avait un lien de parenté.

Elle raconte comment pendant plus de cinq ans ont lui a nié le droit d'avoir accès à une éducation décente et comment elle a fait de son mieux pour obtenir quelques leçons ça et là, quand elle avait la chance de trouver un professeur courageux qui acceptait de lui faire cours secrètement jusqu'à ce que les Talibans ne l'apprennent et ne le menacent.

Weeda Mehran au cours d'une interview. l Source : youtube/Samuel Centre for Social Connectedness

Weeda Mehran au cours d'une interview. l Source : youtube/Samuel Centre for Social Connectedness

Elle évoque aussi les dépressions chez de nombreux adolescents déclenchées par l'impossibilité de sortir et de voir des amis ainsi que l'art qui a été une véritable planche de salut pour elle. Elle ne tait pas le calvaire des familles qui ont dû abandonner le rêve de voir leurs filles poursuivre des carrières et qui ont à la place été obligées de les marier durant leur adolescence de peur de les voir être mariées de force à un soldat Taliban.

Elle nous plonge dans son quotidien en nous disant que les femmes devaient prendre soin de cacher tout leur visage lorsqu'elles sortaient sous peine de se faire battre par les Talibans qui se montraient souvent cruels et violents. 

Elle se dit très heureuse que sa famille ait émigré vers le Pakistan en 1998 ce qui lui a permis d'aller au lycée et ensuite de poursuivre des études à l'Université de Toronto. Elle y a obtenu un Master et un doctorat, sa manière à elle de prouver aux Talibans qu'elle ne se laisserait jamais abattre malgré tous leurs efforts.

Une femme voilée. l Source : Unsplash

Une femme voilée. l Source : Unsplash

LA SITUATION ACTUELLE

Weeda Mehran termine son article en disant qu'elle a encore des amis et de la famille en Afghanistan qui ont décidé de se cacher car ils craignent pour leurs vies. 

Elle nous apprend aussi que les Talibans ont fait une liste des personnes ayant travaillé pour les forces de sécurité et qu'ils vont de maison en maison à la recherche des personnes concernées. Elle termine en évoquant les rêves des milliers de personnes qui sont actuellement brisés en Afghanistan et le sentiment d'abandon que ressent la population, un abandon de la part de la communauté internationale ainsi que des forces internationales après plus de 20 ans passé à se battre pour le droit à l'éducation, pour les droits de l'Homme et pour la liberté d'expression.

Kabul le matin. l Source : Unsplash

Kabul le matin. l Source : Unsplash

Elle espère simplement que les agissements criminels perpétrés par les Talibans durant les années 90 ne seront pas commis à nouveau bien qu'elle dise ne pas être dupe.

Un témoignage poignant et déchirant qui nous permet de découvrir ce qui se passait réellement dans ce pays il y a de cela quelques années à peine.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Ma soeur m’a trahie deux fois pour aider notre père, méchant : histoire du jour
Shutterstock
Histoires Aug 06, 2021
Ma soeur m’a trahie deux fois pour aider notre père, méchant : histoire du jour
Mon mari et ma fille m'ont jeté dehors comme si j'étais une chienne - Histoire du jour
Shutterstock
Histoires Aug 01, 2021
Mon mari et ma fille m'ont jeté dehors comme si j'étais une chienne - Histoire du jour
Mes enfants n’ont rien à manger alors que la secrétaire de mon mari porte des diamants
Shutterstock
Histoires Jul 30, 2021
Mes enfants n’ont rien à manger alors que la secrétaire de mon mari porte des diamants
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition
Getty Images
Vie May 20, 2021
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition