Nice : une femme de 38 ans en flammes sort de sa maison, son mari a tenté de la tuer

C’est un véritable drame qui s’est passé à Nice dernièrement. Une femme a été brûlée par son mari. Découvrez-en davantage sur cette terrible tragédie.

La victime est sortie de son appartement en flammes, tout en étant poursuivie par son époux. Désormais, elle est placée en coma artificiel. Une enquête concernant l’affaire a notamment été ouverte.

QUELLE HORREUR !

Le drame s’est déroulé dans le quartier d’Ariane, situé à Nice. Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 août 2021, Samira est sortie de chez elle, brûlée dans le dos. Les témoins racontent qu’elle a été poursuivie par un homme avec un couteau, qui s’avérait être son mari.

Les personnes présentes sur le lieu sont tout de suite venues en aide à la jeune femme de 38 ans en essayant d’éteindre le feu avec des vêtements ainsi que des seaux d’eau. Ils ont également appelé les pompiers, qui se sont rendus sur place rapidement.

Une fois les secours arrivés, Samira a été transportée à l’hôpital avant qu’elle ne soit héliportée au service des grands brûlés de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Près de 30 % de son corps a été brûlé. Elle a notamment été placée en coma artificiel et son pronostic vital est engagé.

SON MARI, EN DÉTENTION

Suite à cette tragédie, les policiers ont ouvert une enquête. Ils ont pu découvrir que Samira est arrivée en France, il y a près de trois mois. Elle a quitté la Tunisie dans le cadre d’un mariage arrangé, comme l’a révélé Le Figaro.

Alors qu’il est le principal suspect dans cette affaire, l’époux de la victime s’est présenté lui-même à la police, le samedi 14 août 2021, vers deux heures du matin. Il a nié sa responsabilité et a dit aux gendarmes qu’il n’était pas présent sur le lieu au moment des faits. 

Notons que l’homme né en 1987 est connu de la justice pour “vols aggravés” et “vols avec violence”. Malgré le fait qu’il nie toutes les accusations à son encontre, l’homme a tout de même été placé en détention provisoire.

Les personnes en charge de l’enquête ont également placé sous contrôle judiciaire la mère et la sœur du jeune époux de la victime pour “modification de la scène de crime”.

Même si on les a laissées libres, les deux femmes sont suivies de près par la police, d’autant plus que la sœur du suspect n’est pas méconnue de la justice.

UN FÉMINICIDE À MARSEILLE

Ce drame qui s’est passé à Nice a beaucoup bouleversé les Français. Christian Estrosi, maire de la commune, a notamment réagi à cette affaire sur son compte Twitter.

“Tout mon soutien à la victime de cet acte d'une barbarie inouïe dont le pronostic vital est encore engagé. La justice doit traiter ce crime avec la plus grande sévérité”,

peut-on lire.

Ce féminicide rappelle sensiblement le meurtre d’une femme de 86 ans à Marseille. Le dimanche 15 août 2021, la victime a été tuée par balle par son mari et d’après les sources de La Provence, aucun individu n’a entendu de bruit durant le drame. L’homme a mis fin à la vie de sa compagne en toute discrétion. Il a, par la suite, appelé les pompiers lui-même.

L’enquête est chargée par le parquet de Marseille. Une autopsie a notamment été faite.

LE DÉCÈS DE CHAHINEZ

Le nombre de féminicides augmente de plus en plus en France. À Mérignac, une autre femme, prénommée Chahinez, a été brûlée vive par son époux. À noter que le meurtrier est le père des enfants de la victime. Zoom sur le drame.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Mérignac : l'agent ayant pris la plainte de Chahinez condamné pour “violences domestiques”
twitter.com/franceinfo
Actu France Jul 22, 2021
Mérignac : l'agent ayant pris la plainte de Chahinez condamné pour “violences domestiques”
Travail prestigieux, famille, amour : tout sur Marc Floris, soupçonné du meurtre de Doriane
Shutterstock
Actu France Jul 21, 2021
Travail prestigieux, famille, amour : tout sur Marc Floris, soupçonné du meurtre de Doriane
 Féminicide à Mérignac : que sait-on pour l'instant ?
youtube.com/AFP | twitter.com/BFMTV
Actu France May 10, 2021
Féminicide à Mérignac : que sait-on pour l'instant ?
Chahinez, 31 ans, retrouvée brûlée à Mérignac : elle avait porté plainte contre son compagnon
youtube.com/France 3 Nouvelle-Aquitaine
Actu France May 05, 2021
Chahinez, 31 ans, retrouvée brûlée à Mérignac : elle avait porté plainte contre son compagnon