Chahinez brûlée vive à Mérignac : son mari voulait la “punir“ car elle aurait eu un amant

Le mardi 4 mai 2021 s’est produit un effroyable drame qui a scandalisé la France entière. Une femme de 31 ans est morte après avoir été immolée vivante, en pleine rue, par son époux.

Face à ce énième féminicide particulièrement barbare, les voix continuent de s’élever pour condamner cet acte. Prenant la parole, la procureure de la République de Bordeaux a révélé que "le suspect voulait punir" son épouse.

LES ÉCLAIRCISSEMENTS DE LA PROCUREURE

Après la mort violente de Chahinez, cette mère de trois enfants, de nombreuses questions se posent et tout le monde essaye de comprendre ce qui a bien pu conduire à cette triste finalité. Prenant la parole au cours d’une conférence de presse le 6 mai 2021, la procureure de la République de Bordeaux a donné quelques éléments de réponse.

Interpelé juste après les faits, le suspect a reconnu les faits. Placé en garde à vue, il a donné les raisons qui l’ont poussé à se comporter ainsi.

CE QUI S’EST PASSÉ

Mounir B. affirme qu’il est sûr et certain "qu'elle avait un amant", il a voulu "la punir mais sans vouloir la tuer".

D’après sa version, il a passé la fatidique journée du 4 mai 2021 à surveiller sa femme jusqu’en fin d’après-midi. Lorsqu’elle a emprunté la rue, il est sorti de sa voiture, lui a tiré des balles dans les cuisses afin qu’elle ne puisse pas s’échapper et lui a versé de l’essence sur le corps.

UN LOURD CASIER JUDICIAIRE

Ce franco-algérien de 44 ans a été placé en détention provisoire. Durant la conférence de presse, la procureure a révélé plusieurs éléments concernant son parcours judiciaire.

Arrivé en France depuis une vingtaine d’années, il a fait l’objet de 7 condamnations pour différents motifs : vol, conduite en état d’ivresse, violences avec armes et violences conjugales.

Les premières conclusions de l’enquête devraient être disponibles le 11 mai 2021.

"C’ÉTAIT UN MONSTRE" : CHAHINEZ S'ÉTAIT PLAINTE AUPRÈS DE SES VOISINS

Chahinez, 31 ans, mariée et mère de trois enfants, a été tuée par son mari. Ce dernier lui a tiré plusieurs balles dans les cuisses et l’a aspergé d’essence avant de l’immoler.

De son vivant, cette jeune femme avait déjà subi la violence de son mari. Elle s’en était plainte auprès de ses voisins, le décrivant comme ʺun monstreʺ. Découvrez leurs témoignages.

Les postes connexes
Chahinez, 31 ans, brûlée vive par son mari : "C'était une belle personne"
twitter.com/MeriemLC | facebook.com/BFMTV
Santé May 06, 2021
Chahinez, 31 ans, brûlée vive par son mari : "C'était une belle personne"
"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins
youtube.com/RMC twitter.com/BFMTV
Actu France May 06, 2021
"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins
Chahinez, 31 ans, retrouvée brûlée à Mérignac : elle avait porté plainte contre son compagnon
youtube.com/France 3 Nouvelle-Aquitaine
Actu France May 05, 2021
Chahinez, 31 ans, retrouvée brûlée à Mérignac : elle avait porté plainte contre son compagnon
Femme brûlée à Mérignac : son mari a posté une vidéo de leur maison en feu
twitter.com/sudouest facebook.com/Boutaa Mounir
Actu France May 05, 2021
Femme brûlée à Mérignac : son mari a posté une vidéo de leur maison en feu