"Opération Renaissance" : l'émission de Karine Le Marchand échouée, elle dévoile la raison

Karine Le Marchand est une animatrice incontournable du paysage audiovisuel français, ayant prouvé tout son talent durant son parcours impressionnant.

Véritable pilier de la sixième chaîne, Karine Le Marchand est à la tête de nombreuses émissions absolument cultes et cela explique l'engouement que le public a pour elle. 

Il ne lui arrive que très rarement de ne pas transformer un essai et cela rend ses rares échecs encore plus surprenants et intéressants. On pense par exemple à l'émission "Opération Renaissance" qui était unique et qui n'a pourtant pas su retenir le public comme elle l'espérait. Avec beaucoup de recul, l'animatrice analyse les possibles raisons de ce manque de réussite.

LE PRINCIPE DU PROGRAMME

Dans "Opération Renaissance", Karine Le Marchand proposait aux Français de suivre le parcours incroyable de personnes souffrant d'obésité morbide et cherchant à changer, notamment par la chirurgie bariatrique. 

On pouvait ainsi observer les épreuves qu'ils doivent passer telles que le test psychologique, l'évaluation de leurs capacités de résistances, de leur état de santé ainsi que le sport qu'ils sont amenés à faire. Avec beaucoup d'empathie et d'humanité, l'animatrice a suivi le parcours de ces patients et elle n'a rien caché, les bonnes comme les mauvaises évolutions.

En lisant cette description, on se demande pourquoi l'émission n'a pas réussi à attirer l'attention du public et à faire des scores d'audience suffisants.

L'ANALYSE DE KARINE LE MARCHAND

Au cours d'un entretien accordé à Télé 7 Jours, l'animatrice est revenue sur ce projet qui lui tenait à cœur et auquel elle a accordé pas moins de trois ans de travail mais qui n'a malheureusement pas fonctionné de la manière qu'elle espérait. Elle explique cependant qu'elle ne l'a pas mal vécu bien qu'elle ait été assez déçue :

"J’ai été déçue mais je ne l’ai pas pris comme un échec. C’était aussi une période où les gens regardaient beaucoup de films, de séries et avaient moins besoin de divertissement."

Cette première réponse explique en partie pourquoi "Opération Renaissance" n'a pas connu le succès fulgurant des autres émissions de Karine Le Marchand mais ce n'est pas la seule explication. En effet, la présentatrice a beaucoup réfléchi à la question et elle a fini par trouver une deuxième raison à ce manque d'engouement. Au cours d'un entretien accordé à Télécâble Sat Hebdo, elle explique ainsi que le contexte dans lequel l'émission a été diffusée ne l'a pas aidé et que voir des hôpitaux en plein confinement n'était pas vraiment au goût des téléspectateurs.

Mais il y a tout de même une note très positive à cette émission bien qu'elle n'ait pas nécessairement rencontré un accueil très positif, car elle a permis de venir en aide à de nombreuses personnes :

"Aujourd’hui, je reçois encore des témoignages de personnes qui me disent que l’émission les a aidés. Si j’ai pu sauver la vie de certaines personnes ou redonner espoir à d’autres, j’en suis heureuse."

C'est ce qui reste le plus important et donnera sûrement envie à l'animatrice de refaire des émissions de ce genre.  

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Karine Ferri après la télé : elle se lance un défi et tente un autre domaine
youtube.com/AnimatricesTV and Celebs
TV Aug 19, 2021
Karine Ferri après la télé : elle se lance un défi et tente un autre domaine
“L’amour est dans le pré” : que devient Laura un an après ses révélations à la télévision
youtube.com/L'amour est dans le pré
People Aug 19, 2021
“L’amour est dans le pré” : que devient Laura un an après ses révélations à la télévision
Tout le monde veut prendre sa place : est-ce que Laurence Boccolini est en froid avec Nagui ?
youtube.com/C à vous + youtube.com/Le Blog Des Candidats Ou Pas
Célébrités Aug 05, 2021
Tout le monde veut prendre sa place : est-ce que Laurence Boccolini est en froid avec Nagui ?
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition
Getty Images
Vie May 20, 2021
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition