Un chien fait 380km vers Bezouce : "Ce n'est pas possible à pattes", selon une spécialiste

Après s’être perdu en Savoie où il était en vacances avec ses maîtres, un chien aurait parcouru 380 km à pattes en trois jours pour rentrer chez lui. Selon une spécialiste, c’est impossible.

C’est l’histoire de Pablo, un jagterrier qui s’est égaré dans la montagne savoyarde à Saint-Martin-de-Belleville. Il y était avec ses maîtres pour les vacances, mais ces derniers ont été surpris par ce qui s’est ensuite passé.

UN PARCOURS QUI SEMBLE IMPOSSIBLE

Comment Pablo a pu parcourir 380 km en seulement trois jours ? La question se pose encore. Ce chien a réussi à rentrer chez lui, quittant de la Savoie jusqu’à Bezouce, près de Nîmes, en seulement trois jours et à pattes.

Après avoir perdu leur chien, Catherine et Roger ont tout fait pour le retrouver, au point de signaler sa disparition. Des fouilles ont été effectuées, sans succès. C’est trois jours plus tard qu’une amie du couple, chargée de surveiller leur maison, leur a envoyé une photo du toutou.

Catherine et Roger n’en revenaient pas. Ils ne se sont pas vraiment demandés comment le chien a pu rentrer à la maison, car le plus important pour eux était de le retrouver. Mais pour Ariane Séveran, psychologue pour chiens et éducatrice qui s’est aussi occupée de Pablo, il y a forcément une explication.

DEUX HYPOTHÈSES

Ariane Sévéran refuse l’option selon laquelle Pablo ait pu rentrer à pattes.

"Ça supposerait qu’il ait fait du 6 km/h, 24 heures sur 24 ! Il n’a pas la résistance pour ça ce petit chien",

a-t-elle fait savoir.

Selon la psychologue, deux hypothèses sont possibles. Soit une personne aurait essayé de kidnapper le chien, l’aurait mis dans son véhicule en direction du Sud et le toutou aurait réussi à fuir pour terminer son chemin à pattes. Soit le chien s’est retrouvé enfermé dans une bétaillère car Pablo "sentait mouton et la ferme".

De plus, s’il avait vraiment parcouru 380 km à pattes, "il aurait les coussinets en sang ou extrêmement abîmés", ce qui n’était pas le cas.

IL CONDUIT SON CHIEN MOURANT SUR SA MONTAGNE PRÉFÉRÉE

Carlos Fresco, maître d'un chien de dix ans qui aimait les collines, conduit son chien mourant pour une dernière promenade. C'est à l'aide d'une brouette qu'il permet à son toutou de revoir sa montagne préférée avant de s'en aller.

Ne manquez plus rien en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
On disait à la grand-mère qu'elle était "trop vieille" pour adopter un chiot : Son mari lui fait une surprise
Shutterstock
Histoires virales Jul 30, 2021
On disait à la grand-mère qu'elle était "trop vieille" pour adopter un chiot : Son mari lui fait une surprise
Blague du jour : Une vieille dame conduisait quand un de ses pneus a crevé
Shutterstock
Histoires Jul 14, 2021
Blague du jour : Une vieille dame conduisait quand un de ses pneus a crevé
Carlos amène son chien mourant sur son chemin préféré pour son dernier voyage
twitter.com/BBCWalesNews
International Jul 08, 2021
Carlos amène son chien mourant sur son chemin préféré pour son dernier voyage
Aveyron : un enfant de 2 ans disparu - la police révèle les circonstances de sa découverte
Shutterstock
Actu France May 03, 2021
Aveyron : un enfant de 2 ans disparu - la police révèle les circonstances de sa découverte