logo
Getty Images
La source: Getty Images

Décès de Jean-Paul Belmondo : 10 répliques cultes de l'acteur

Tsiry Rakotomalala
07 sept. 2021
10:44
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Lundi 6 septembre, Jean-Paul Belmondo a rendu son dernier souffle à l’âge de 88 ans. Retour sur ses citations cultes au cinéma.

Annonces

Charmant, aventurier et séducteur, Jean-Paul Belmondo avait marqué son succès dans l’industrie du cinéma. Le légendaire acteur n’est plus, mais il a laissé des répliques à jamais gravées dans le 7e art français.

"Le meilleur moyen de faire croire que tu connais tout, c'est de ne jamais avoir l'air étonné. Parce que toi, tu as souvent l'air étonné, c'est un défaut (…) C'est étonnant mais ça doit pas t'étonner",

dit-il dans "Itinéraire d'un enfant gâté", de Claude Lelouch en 1988.

Annonces

SUCCÈS DES ANNÉES 60

Alors qu’il était âgé de 28 ans, Bebel a séduit le grand écran dans la peau d’un voyou insolent dans le film “À bout de souffle” aux côtés de Jean Seberg en 1960. Ce grand classique dans lequel il a dit :

“Si vous n'aimez pas la mer, si vous n'aimez pas la montagne, si vous n'aimez pas la ville… Allez vous faire foutre !"

Annonces

Deux années plus tard, Belmondo enchaîne un autre rôle dans “Un singe en hiver”, où il avait séduit des milliers de téléspectateurs à travers sa célèbre réplique :

"Une paella sans coquillages, c'est comme un gigot sans ail, un escroc sans rosette : quelque chose qui déplaît à Dieu !"

Annonces

Puis en 1964, il apparaît dans l’aventure-romance “L'Homme de Rio” de Philippe de Broca avec sa phrase de grand amoureux :

“Quitter son pays, sa famille, son armée, ses copains, franchir les océans pour voir une donzelle s'agiter dans un bruit de casseroles, ça vous paraît normal ?”

Ou encore, la même année, dans “Cent mille dollars au soleil” avec la drôle de réplique :

“Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent.”

Annonces

Sa filmographie des années 60 a été clôturée par son rôle avec Catherine Deneuve dans “La Sirène du Mississippi”, de François Truffaut 1969, avec ce dialogue qui a séduit les fans :

“Jean-Paul Belmondo : “Quand je te regarde, c'est une souffrance" - Catherine Deneuve : "Pourtant hier, tu disais que c'était une joie” - Jean-Paul Belmondo : "C'est une joie et une souffrance””

Annonces

DANS LES ANNÉES 70

Les années seventies ont été triomphales pour Jean-Paul Belmondo. Il avait tourné pour les plus grands réalisateurs pour ne citer que Jacques Deray et Claude Chabrol ou encore Georges Lautner.

L’un de ses rôles emblématiques était dans “Borsalino” aux côtés d’Alain Delon :

“Alain Delon : "François, pourquoi tu t'en vas ?" - Jean-Paul Belmondo : "Parce qu'on est deux."”

Annonces

En 1972, c'est dans la peau de “Docteur Popaul" qu’il a séduit les plus grandes salles de ciné avec l’inoubliable réplique :

"J'en ai assez d'être aimé pour moi-même, j'aimerais être aimé pour mon argent.”

Il est impossible de ne pas mentionner “Flic ou voyou” si on cite les meilleurs films de Jean-Paul Belmondo. Là où campant le rôle d'un homme d'affaires sans scrupule, il dit :

Annonces

"Je sais bien que t'as pas buté l'autre imbécile ! Mais t'en as fait flinguer d'autres ! Si on rajoute à ça le racket, la drogue, les putes, ça fait une jolie carrière quand même ! Les vingt ans que tu vas prendre, c'est un peu la médaille du travail qu'on va te remettre."

En 1980, Belmondo interprète Alexandre Dupré, un voleur venant de sortir de prison dans le long métrage “Le Guignolo”.

Annonces

"Vous savez quelle différence il y a entre un con et un voleur ? Un voleur, de temps en temps, ça se repose.",

dixit Jean-Paul Belmondo.

UNE GRANDE PERTE

Jean-Paul Belmondo était à la fois acteur et réalisateur, l’une des célébrités françaises les plus appréciées. Retour sur son dernier divorce, les déclarations de son décès et sa vie à la retraite.

Annonces
Jean-Paul Belmondo | Photo : Getty Images

Jean-Paul Belmondo | Photo : Getty Images

Pour plus d’actualité concernant votre célébrité préférée, abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Annonces
Articles connexes

Hommage à Jean-Paul Belmondo : Brigitte Macron se voit rappeler le protocole

26 février 2022

Alain-Fabien poursuivra ceux qui répandent l'idée qu'Alain Delon exige l'euthanasie : "Laissez mon vieil homme vivre en paix"

06 avril 2022

“Tu n'as pas mes yeux” : l'appel d'Ari Boulogne, fils illégitime d'Alain Delon, rejeté

24 février 2022

"Je tiendrai jusque-là" : la promesse de Jean-Paul Belmondo à sa dernière fille, Stella

24 février 2022

Le légendaire Jean-Pierre Léaud a reçu une initiation vaudou en Haïti - tout le monde pensait qu'il allait mourir ce jour-là

03 mai 2022

Françoise Fabian s'est retrouvée seule avec un bébé après le décès de son mari endetté : "Ma fille a abîmé l'amour que j'avais pour elle''

17 mai 2022

"Il m'enserrait la gorge, m'empêchant de respirer": fouetté, Anthony Delon se souvient des sévices infligés par son père dans son enfance

16 mars 2022

Véronique Jannot, incapable d'avoir des enfants, a adopté un orphelin à 57 ans - Sa vie "tsunami" avec Migmar, déjà âgée de 23 ans

29 janvier 2022

"Je veux que tu me le promettes" : Alain Delon demande à son fils de le "débrancher" en cas de coma

18 mars 2022

Daniel Prévost : sa femme a été retrouvée sans vie pendant un tournage - en deuil, il a commencé une nouvelle vie

22 mai 2022

Après le décès d'une vieille dame riche, ses enfants se précipitent chez l'avocat et apprennent qu'ils n'ont rien : histoire du jour

26 avril 2022

Le fils d'Yves Rénier lui a fait "du bouche-à-bouche" la nuit de son décès quand sa mère était "pieds nus, au milieu de la rue" et appelait à l'aide

15 avril 2022

"J'étais totalement seul" : François Cluzet était menacé par les pensées de son père qui voulait le "tuer" après que sa mère l’a abandonné à 8 ans

14 mars 2022

Christophe Dechavanne, qui a élevé seul sa fille Ninon, a rencontré Elena, son plus grand amour "avec laquelle il mourra", à 59 ans

29 avril 2022