Un patient est décédé après que 43 cliniques ont refusé de l'aider

Une triste nouvelle dans l'État de l’Alabama. Un homme, victime d’une malformation cardiaque est décédé après avoir été refoulé de 43 hôpitaux remplis de patients atteints de la Covid-19.

Aux États-Unis, le nouveau variant de la Covid-19 ne cesse de se propager. Du coup, les nombres de lits dans la plupart des hôpitaux s'épuisent, laissant peu de place à d'autres urgences médicales. Ce qui avait conduit au décès de Ray DeMonia, qui n’a pas pu recevoir les traitements appropriés dans les meilleurs délais.

LES LITS MANQUENT

Ray DeMonia, âgé de 73 ans, ne cherchait pas de traitement contre la Covid-19 lorsqu'il est arrivé dans un hôpital de l'Alabama. Ce dernier souffrait plutôt de problèmes cardiaques.

Toutefois, le septuagénaire est devenu une victime indirecte du coronavirus, à cause des nombreux patients qui remplissaient les hôpitaux et les lits de soins intensifs.

"Le niveau de soins dont il avait besoin n'était pas disponible",

a déclaré Raven DeMonia, sa fille.

Selon les déclarations de sa famille, il a fallu appeler plus de 40 hôpitaux dans trois États pour obtenir finalement, un lit de soins intensifs pour les personnes victimes d’insuffisance cardiaque. Or, le septuagénaire est décédé quelques heures après son arrivée à l'hôpital de la Fondation Rush à Meridian, Mississippi, situé à des centaines de kilomètres de son domicile en Alabama.

Dans un hôpital | Photo : Shutterstock

Dans un hôpital | Photo : Shutterstock

Lire aussi : Le père de Soprano est décédé de la Covid-19

UNE CONSCIENTISATION

Dans l’annonce du décès de Ray DeMonia, ses proches ont tenu à attirer l’attention des gens sur la complexité de la situation sanitaire, surtout dans les hôpitaux.

“En l'honneur de Ray, veuillez vous faire vacciner si vous ne l'avez pas fait, dans le but de libérer des ressources pour les urgences non liées à la COVID”,

ont-ils indiqué sur la nécrologie.

Espace médicale. | Photo : Shutterstock

Espace médicale. | Photo : Shutterstock

Par ailleurs, lors d’une interview accordée à CNN, Raven DeMonia a insisté sur le fait que si les gens réalisaient simplement la pression sur les ressources hospitalières en ce moment, alors ce serait vraiment important.

En effet, comme elle l’avait indiqué, cela permettra sûrement d’éviter le pire et de faire en sorte que les services d’urgence soient aptes à recevoir les patients souffrant d'autres maladies.

UN DERNIER MESSAGE

Depuis les premiers cas, la Covid-19 n’a cessé de faire des ravages dans les quatre coins du monde. Parmi les nombreuses victimes figurent Megan Alexandra Blankenbiller, une star du TikTok qui a laissé un dernier message à ses followers avant de succomber à la maladie.

Photo : tiktok.com/atasteofalex

Photo : tiktok.com/atasteofalex

N’oubliez-pas de vous abonner à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Du gaz au lieu de l'oxygène : l'erreur des médecins qui a coûté la vie à un nouveau-né
twitter.com/7NewsMelbourne
Histoires virales Jul 14, 2021
Du gaz au lieu de l'oxygène : l'erreur des médecins qui a coûté la vie à un nouveau-né
Covid-19 : un patient de 19 ans "amputé des deux jambes" à Paris
youtube.com/RMC
Actu France Jun 26, 2021
Covid-19 : un patient de 19 ans "amputé des deux jambes" à Paris
Essonne : une femme de 19 ans décède du Covid-19 après 3 appels au Samu, le Web en colère
Actualités May 21, 2021
Essonne : une femme de 19 ans décède du Covid-19 après 3 appels au Samu, le Web en colère
Déclarée décédée de la Covid-19, une femme se réveille juste avant sa crémation
twitter.com/IndiaToday
Histoires May 21, 2021
Déclarée décédée de la Covid-19, une femme se réveille juste avant sa crémation