À propos AM
ActualitésActu France

05 octobre 2021

Une prise d'otages, un gardien blessé à l'œil : ce qui s'est passé à Condé-sur-Sarthe

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

La prison de Condé-sur-Sarthe est actuellement le théâtre d’une prise d’otage. Un condamné à une peine à perpétuité retient deux gardiens de prison dans une cellule. AmoMama vous livre tout ce qu'il sait. 

Depuis 10h15, le centre de détention de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, tient en haleine tous les médias et les services de l’ordre. En effet selon les informations rapportées par Le Parisien, un détenu détient en otage deux surveillants, dont une femme et un homme qui sont pour l’heure enfermés dans une cellule.

Chargement...
Chargement...

Annonces

IL PROFITE D'UN MANQUE DE VIGILENCE

Le détenu inculpé pour des infractions sexuelles aurait d’ailleurs blessé à l’œil l’un de ses otages. Il faut rappeler que les faits ont débuté lors de sa réintégration dans sa cellule. Alertés, les ERIS et le RAID ont pris d’assaut les portes de la prison.

Chargement...

Annonces

Des négociations sont actuellement en cours avec le preneur d’otage et une cellule de crise a été ouverte. Pour l'heure, aucune radicalisation n'est constatée chez le détenu. Celui-ci réclame un nouvel examen de sa peine et la mise à fin de sa perpétuité.

Rappelons que, le détenu preneur d'otage avait été transféré à la prison de Condé-sur-Sarthe il y a environ un mois. Il était précédemment incarcéré à Fleury-Mérogis

LE FRUIT DES NÉGOCIATIONS

Les négociations vont bon train entre le prisonnier preneur d'otage et les ERIS. Selon les informations rapportées par BFMTV, le détenu âgé de 34 ans a libéré la gardienne de prison. Mais l'autre agent, blessé à l'œil, serait toujours retenu.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Après plusieurs heures de prise d'otage, le détenu né en 1987, s'est finalement rendu aux services de l'ERIS et du RAID, en libérant son dernier otage, comme l'a rapporté le ministère de la Justice.

Le surveillant blessé à l'œil quant à lui est pris en charge par le service des sapeurs pompiers déployés sur les lieux.

Peu de temps après la fin de la prise d'otages dans la maison d'arrêt  de Condé-sur-Sarthe, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a tenu à féliciter le travail du personnel  des ÉRIS et du RAID qui ont permis ce dénouement rapide.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces