À propos AM
ActualitésActu France

07 octobre 2021

Affaire Péchier : l’anesthésiste, accusé d’avoir empoisonné 24 personnes, a tenté de s’ôter la vie

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Frédéric Péchier est l’anesthésiste bisontin accusé d’avoir empoisonné vingt-quatre personnes, il y a des années de cela.

Selon les informations de BFMTV, le quadragénaire a tenté de mettre fin à ses jours, le 30 septembre 2021, alors qu'une enquête est toujours en cours. Découvrez tous les détails.

ZOOM SUR CETTE AFFAIRE

Pour rappel, la mise en examen de Frédéric Péchier a eu lieu en 2019. L’anesthésiste a notamment été soupçonné d’avoir empoisonné ses patients à l’hôpital de Besançon, entre l’année 2008 et fin 2016.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Comme l’a rappelé le Point le 5 octobre dernier, l’homme en question avait notamment “pollué les poches de perfusion de ces patients”. Neuf d’entre eux ont d’ailleurs perdu la vie.

Selon les sources, les victimes étaient âgées de 4 à 80 ans. Ainsi, elles lui auraient tous servi de cobaye, et ce, afin de démontrer ses talents de réanimateur, après leur avoir volontairement provoqué des arrêts cardiaques.

Apparemment, l’anesthésiste âgé de 49 ans aurait commis cet acte, après avoir eu un conflit avec ses collègues.

Chargement...

Annonces

IL A TENTÉ DE S'ÔTER LA VIE

Suite à cette affaire d’empoisonnement, Frédéric Péchier a tenté de mettre fin à ses jours. Sans doute, car depuis le début, l’enquête est centré sur lui.

En effet, le 30 septembre dernier, le quadragénaire a décidé de sauter depuis la fenêtre du domicile de ses parents. Notons que c’est là-bas qu’il vit depuis sa mise en examen.

Vers 22 heures, sa mère l’avait notamment entendu crier. Alors, en entrant dans sa chambre, elle a trouvé son fils alcoolisé et assis sur le rebord de la fenêtre.

Chargement...

Annonces

Ce dernier lui déclarait qu’il n’en pouvait plus, avant de se laisser tomber dans le vide, à 3,75 mètres de haut. Puis, dans sa chute, sa tête a heurté le sol d’un dallage en béton.

D’après le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, après l’incident, l’anesthésiste a été polytraumatisé et lors de son hospitalisation, son pronostic vital était engagé.

Toutefois, ce n’est plus le cas actuellement. Visiblement, son état s’est amélioré. Malgré cela, une enquête a été ouverte suite à ce drame. De son côté, la mère de l’homme en question a remis une lettre datant du 21 septembre 2021, où celui-ci déclarait vouloir “mourir innocent”.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

L’ENQUÊTE SE POURSUIT

Force est de constater que la pression judiciaire est énorme dans le Doubs. Quoi qu’il en soit, le procureur ne baisse pas les bras, malgré le fait que Frédéric Péchier a tenté de mettre fin à ses jours.

“Les investigations se poursuivront jusqu’à leur terme(...) J’en prends la responsabilité devant vous aujourd’hui(...)”,

a-t-il déclaré à la presse.

Une déclaration qui est sans doute destinée aux proches des victimes.

Chargement...

Annonces

Sinon, pour sa part, Maître Randall Schwerdorffer, l’avocat de la défense a déclaré l’innocence de son client. Celui-ci a notamment déclaré que les enquêteurs voulaient faire de Frédéric Péchier, un coupable.

Par ailleurs, les deux autres avocats de l’anesthésiste, Me Lionel Béthune et Jean-Yves Le Borgne, se sont également exprimés face à l’accusation de leur client.

Ainsi, dans un communiqué de presse, ils ont tenu à préciser que l’accusé est un père de famille, et que sa mise en examen l’avait isolé de son travail, mais aussi de son foyer.

Chargement...

Annonces

“(...) il s’est vu interdire sa profession, écarté de la région où il vivait et séparé de sa famille et de ses trois enfants(...)”,

a évoqué l’un d’entre eux.

Cette déclaration n’empêche néanmoins pas au procureur de la République d’indiquer, le mercredi 6 octobre 2021, que l’enquête est toujours en cours, même si le temps judiciaire ne peut être davantage accéléré, en raison de la complexité du dossier.

 Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces