Célébrités

16 octobre 2021

Albert de Monaco : test de paternité, enfant illégitime - un procès qui affecte sa réputation

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Albert II de Monaco se trouve dans une situation quelque peu compliquée. Non seulement il doit s'occuper de ses enfants parce que sa femme est toujours en Afrique, mais il doit également faire face à une affaire qui affecte sa réputation.

En effet, le prince Albert II doit régler une affaire judiciaire après qu'une Brésilienne l'a accusé. Cette dernière souhaite que le mari de l'ancienne nageuse reconnaisse l'enfant qu'ils auraient eu en 2015. 

Le magazine anglais Town & Country est d'ailleurs revenu sur cette affaire moins médiatisée, mais qui a pourtant bouleversé le couple principauté ces derniers mois.

La princesse Charlène Wittstock et le prince Albert de Monaco | photo : Getty Images

Annonces

UN ENFANT ILLÉGITIME 

Celle que The Telegraph et Bunte ont dénommée “Mariza S.” est une Brésilienne avec laquelle le prince Albert II aurait eu une liaison. Ils se seraient rencontrés dans une boîte de nuit de Rio en 2004, puis auraient voyagé ensemble à Milan, Lisbonne et Moscou pendant deux semaines. 

Selon la trentenaire, elle ne savait pas à l'époque que le fils du prince souverain Rainier III est un prince et l'aurait même pris pour un diplomate canadien. Une théorie que le détective privé Robert Eringer a démentie, expliquant

“Ce n'était pas la manière d'opérer d'Albert. Il utilisait plutôt son statut de prince pour séduire les femmes. En 2005, Albert approchait déjà de la cinquantaine, il était quasi chauve (...) C'est son statut princier qui séduisait les femmes, certainement pas son apparence physique.”

Annonces

La princesse Charlene de Monaco et le prince Albert II de Monaco posent sur le balcon après la cérémonie de mariage civil le 1er juillet 2011 à Monaco, Monaco. | Photo : Getty Images

Annonces

UN TEST DE PATERNITÉ 

Neuf mois après son retour au Brésil, “Mariza S.” aurait accouché d'une petite fille dont le nom n'a pas été révélé. Elle aurait décidé de se taire et de demander au mari de la princesse Charlène de Monaco de reconnaître leur supposé enfant ainsi qu'une pension alimentaire. 

Et si le prince Albert II n'a pas répondu à sa demande, la jeune fille désormais âgée de 15 ans lui a adressé une lettre rendue publique en septembre 2020. Et ce n'est pas tout ! La mère de cette dernière a intenté une action en justice contre le père de Gabriella et Jacques de Monaco pour qu'il se soumette à un test de paternité.

Annonces

Charlène Wittstock et le prince Albert II | Photo : Getty Images

Annonces

DES NOUVELLES DE CHARLENE DE MONACO 

Comme les Monégasques le savent déjà, la Princesse Charlène de Monaco est toujours en Afrique. Son problème de santé ne lui permet pas de prendre l’avion et d'être auprès de sa famille. D’ailleurs, selon les dernières nouvelles, elle a dû subir une nouvelle opération le vendredi 8 octobre 2021. Voici tous les détails.

Charlene de Monaco, à l'extérieur d'Akris, pendant la Fashion Week de Paris Printemps / Été 2019, le 30 septembre 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces