Histoires inspirantes

28 octobre 2021

Un policier salue une fillette par la fenêtre jusqu'au jour où elle est absente : histoire

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Un policier a développé une relation étroite avec une petite fille qu'il voyait toujours par la fenêtre lorsqu'il était en patrouille. Mais un jour, elle n'était pas là. 

Ben Murphy était l'un des policiers chargés de maintenir la paix dans le quartier pauvre de Millington. Il aimait son travail de policier et pour lui, porter l'insigne était un honneur. 

Il était issu d'une longue lignée de policiers. lLa carrière de son père avait été couronnée de succès, mais Ben n'en était pas impressionné car il savait que son père avait gravi les échelons si rapidement parce qu'il était un flic ripou. 

Annonces

Lorsque celui-ci est mort dans une attaque de vengeance planifiée, Ben n'avait pas verser de larmes. On lui avait donné raison, il était plus honorable de faire ce qui était juste. C'est ce qu'il avait pensé lorsque Rodney Jacobs, son partenaire de l'époque, l'avait approché pour lui proposer un marché sous la table. 

"Hé Ben, mon pote, tu as l'air tout rose ce matin", avait dit Rodney.

Ben aimait porter des vêtements colorés parce que les couleurs lui plaisaient, et Rodney aimait le rappeler à l'ordre dans ses blagues. 

"Hey Rodney," Ben gémit. "Il est trop tôt pour être taquin, tu ne crois pas ?" 

Annonces

"Écoute mon pote, je voulais te soumettre quelque chose, c'est à propos du fiasco avec le chef de gang sur lequel nous enquêtons." 

Cela a retenu l'attention de Ben. Au moment de leur conversation, Rodney et lui avaient essayé d'arrêter un patron du crime qui semblait avoir de l'influence au sein de la structure judiciaire. 

"Qu'en est-il ?" a-t-il demandé. "De nouvelles pistes ?" 

"Non, c'est de cela que je voulais parler. Nous allons devoir faire beaucoup plus de travail d'investigation pour essayer de comprendre l'affaire mais ses gens sont prêts à payer grassement si nous mettons son dernier crime sur le dos de quelqu'un d'autre", avait dit Rodney. 

Annonces

Ben n'était pas à l'aise avec cette proposition. Il voulait mettre l'homme derrière les barreaux pendant une longue période pour le punir de ses crimes. 

Annonces

"Il n'est que juste qu'il affronte les conséquences de ses actes Rod, le monde en sera meilleur. Nous ne pouvons pas laisser des monstres comme lui continuer à errer dans les rues. Et si c'était votre fille qu'il était accusé d'avoir drogué et violé demain." 

"Je fais ça pour ma famille Ben, je ne te demande pas de commettre un crime. Je te demande juste de regarder de l'autre côté pour une grosse somme d'argent ... ou une promotion. Je sais que votre père aimait ça."

Cette déclaration a mis Ben très en colère, mais cela n'avait pas d'importance, il était déjà déterminé à rester en dehors des affaires louches. Il a donc continué à poursuivre l'affaire jusqu'à ce que, d'une manière ou d'une autre, le patron du crime parvienne à son capitaine, qui lui a demandé de se retirer de l'affaire et d'être transféré dans un quartier plus calme de la ville. 

Annonces

L'endroit était une ville indescriptible avec une population d'un peu plus de mille personnes, dont 10% étaient des mendiants. Les élites appelaient l'endroit l'étang parce que c'était la partie la plus pauvre de Millington. 

Annonces

"Rodney t'avait prévenu de jouer le jeu mais tu as refusé. Maintenant, les puissances supérieures veulent ta tête et je ne peux pas te protéger. Tout ce que je peux faire, c'est vous envoyer au loin pour quelque temps. Va te rafraîchir à l'étang", lui a dit le capitaine lorsqu'il a été convoqué un lundi matin. 

Ben a supposé que c'était une punition pour avoir donné un coup de pied dans le nid de frelons. Alors, pendant qu'il restait à l'étang, il vivait dans les quartiers des officiers du commissariat et patrouillait dans les rues. 

La vie y était différente, et les rues étaient souvent calmes. C'était un quartier pauvre de la ville, et il ne se passait presque rien. Personne n'avait rien à voler et tout le monde se connaissait. 

Annonces

Le moment préféré de la patrouille de Ben était lorsqu'il rencontrait une jolie fille avec des taches de rousseur qui ressemblait exactement à ce qu'il voudrait que sa fille soit s'il en avait une. La première fois qu'ils se sont rencontrés, elle était sur le point d'être jetée en prison pour avoir tenté de soulever des produits alimentaires.   

"Sais-tu à quel point tu es dans le pétrin ?"  lui avait demandé Ben pendant qu'ils attendaient sa mère. 

"J'ai le sentiment que tu es sur le point de me le dire", avait dit la jeune fille de 13 ans avec des larmes dans les yeux. 

Annonces

"Non, parce que tu n'as pas encore 18 ans, je vais laisser ta mère le faire. Ce que je veux savoir, c'est pourquoi tu l'as fait." 

La sincérité de la question lui fit desserrer les lèvres, et elle lui raconta que sa mère avait du mal à les élever, elle et ses frères, et que faire les courses était sa tentative d'aider. Elle voulait nourrir ses frères et sa mère n'était pas en mesure de l'aider.

L'histoire a touché Ben, alors avant de quitter la jeune fille et sa mère, il les a emmenées dans une épicerie où il a payé leurs achats. Il les a également emmenées chez elles plus tard dans la journée, et il n'a jamais cessé d'y aller depuis.

Annonces

La jeune fille, qui s'appelait Penelope Sanders, lui était redevable et, avec le temps, elle a commencé à le considérer comme une figure paternelle dans sa vie. Elle était toujours près de sa fenêtre, regardant dehors, attendant qu'il passe pour pouvoir le saluer et lui faire un grand sourire. 

Si elle voulait parler, elle sortait pour le rencontrer, et ils parlaient, et elle se sentait mieux. Par conséquent, Ben était au courant de sa famille dysfonctionnelle et d'autres secrets comme les garçons. 

Annonces

Un jour, Ben est passé devant la maison de Penelope et a remarqué que la jeune fille n'était pas à sa fenêtre. Il aurait pu continuer, mais son absence ne lui convenait pas. Alors, il est allé frapper à leur porte pour vérifier qu'elle allait bien. 

En s'approchant de la porte, il a entendu des pleurs et s'est immédiatement mis en alerte. On aurait dit les frères et sœurs de Penelope. Ben a essayé d'entrer, mais la porte était verrouillée. 

Lorsqu'il réussit à entrer, il trouve Pénélope étendue sur le sol, sans réaction, entre ses deux frères qui pleurent. La jeune fille respire à peine, alors il l'a emmené rapidement à l'hôpital.

Annonces

"La fille que vous avez amenée était sévèrement mal nourrie, monsieur. Quel est votre lien de parenté avec elle ?" a demandé le médecin. 

"Je suis un ami de sa famille. Je l'ai trouvée évanouie." 

"Elle a besoin de manger beaucoup de nourriture ainsi que de se reposer suffisamment", lui a dit le médecin. 

Annonces

Après l'incident, Ben a commencé à apporter de la nourriture à la petite fille et à sa famille, donnant à Penelope de grosses pépites de conseils à suivre, notamment sur l'importance de ne pas abandonner et d'être fort.

Mais au bout de trois mois, Ben a retrouvé son poste de détective dans la ville, et la fillette et sa famille ont également déménagé dans une autre ville. Ben a essayé de les retrouver, mais cela s'est avéré difficile, surtout parce qu'ils n'avaient pas d'empreintes numériques, et il a fini par abandonner.

Cependant, 20 ans plus tard, alors qu'il était à la retraite, il a reçu un appel du commissariat de police. Des policiers chevronnés se réunissaient pour accueillir du sang neuf dans leurs rangs. À la grande surprise de Ben, l'un des nouveaux agents était Penelope. 

Annonces

Il a rapidement appris que lorsque la famille de Penelope avait déménagé dans une autre ville à l'époque, c'était parce que sa mère avait reçu un héritage. L'argent qu'elle a reçu était suffisamment important pour assainir leur vie et aider ses enfants à être admis dans de bonnes écoles et universités.

Annonces

En raison de l'influence de Ben sur elle, Penelope a également souhaité aider les gens de la même manière que Ben a aidé sa famille, elle s'est donc efforcée de devenir un agent de police comme lui.

"Je n'ai jamais eu l'occasion de te remercier", lui a-t-elle dit quand ils ont commencé à parler. 

"Pourquoi ?", lui a-t-il demandé, encore sous le coup de l'émotion de la revoir en pleine forme et épanouie. 

"Pour avoir été mon père quand la charge est devenue trop lourde pour ma mère et pour ces grands mots de conseil. Cela m'a donné envie d'une vie meilleure, et maintenant, en tant que policière, je peux aider les autres à avoir une chance de trouver une vie meilleure aussi."

Annonces

Ben n'aurait pas pu être plus fier si elle avait été son enfant. Il ne s'était jamais marié et n'avait as eu d'enfants parce qu'il n'avait jamais pensé à autre chose qu'à son travail de policier. Mais grâce à Pénélope, il avait le sentiment d'avoir engendré un enfant qu'il avait bien élevé. 

Annonces

Qu'avons-nous appris de cette histoire ?

Ne laissez pas les autres vous faire dévier de vos convictions. Le partenaire de Ben l'a attiré vers la corruption, mais il a refusé. Il l'a fait en sachant qu'il y aurait très probablement des conséquences, mais il a tenu bon et a subi la punition avec sa dignité intacte. Ne cédez pas simplement parce que les autres le font. Soyez gentil, cela ne coûte rien. Ben a été gentil avec Penelope et sa famille, et ses efforts ont permis de garder la jeune fille en vie et d'en faire une personne responsable dans la société. On ne sait pas ce qui serait arrivé s'ils ne s'étaient pas rencontrés. 

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait illuminer leur journée et les inspirer.

Annonces

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d'un policier qui a répondu à l'appel d'un enfant pleurant sur sa mère.

Ce récit est inspiré de l'histoire de notre lecteur et rédigé par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est purement fortuite. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-la à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com