Célébrités

06 novembre 2021

BHL : pour Arielle Dombasle, il a trompé la mère de sa fille alors qu'elle trompait le dentiste

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Le grand écrivain Bernard-Henri Lévy a fêté son 73e anniversaire le vendredi 5 novembre 2021. Pour cette occasion, découvrons davantage le concernant, notamment sa double vie qui a duré 7 ans et les détails de son mariage avec Arielle Dombasle. 

Bien qu'il soit l'une des personnalités les plus connues en France, plusieurs informations concernant la vie personnelle de Bernard-Henri Lévy sont encore à découvrir. D’ailleurs, c’est pour que ses fans puissent mieux le connaître qu'AmoMama a décidé de lui consacrer cet article. 

ISABELLE, LA MÈRE DE SA FILLE JUSTINE

Bernard-Henri Lévy est un homme qui a plusieurs cordes à son arc. C'est aussi un bellâtre qui a fait fondre le cœur de nombreuses femmes, notamment lorsqu'il était encore jeune. Parmi les femmes qui sont tombées amoureuses de lui figure, par exemple, l'ancien mannequin Isabelle Doutreluigne.

Annonces

Annonces

Une belle et ravissante brune qui a su conquérir le cœur de l'homme d'affaires par sa beauté. Tombés amoureux l'un de l'autre, ils ont même décidé de s'unir pour le reste de leur vie lors d'une cérémonie de mariage qui s'est déroulée dans les années 70

De leur union est née, le 27 septembre 1974, une petite fille prénommée Justine. Un rayon de soleil venu au monde pour illuminer la vie des deux stars, qui est devenue très compliquée des années plus tard. La petite fille a même eu une enfance difficile et chaotique avec les problèmes de ses parents, notamment sa maman. 

L'ancien top model a sombré dans la toxicomanie, ce qui a eu un grand impact sur sa relation avec sa fille. Heureusement, malgré l'absence de son père, Justine Lévy a pu compter sur lui pour combler le vide laissé par sa mère.

Annonces

Annonces

“Il a remplacé ma mère à un moment donné et m’a élevée pour deux”,

a-t-elle confié dans une interview accordée au Madame Figaro en 2015. 

Dépendante de la drogue, Isabelle Doutreluigne a même passé des mois en prison pour trafic de stupéfiants. Elle a rendu son dernier souffle le 17 avril 2004, des suites d'un cancer. Malgré son absence en tant que mère, sa fille ne lui en veut pas. Bien au contraire ! Elle lui a pardonné.

Annonces

ARIELLE DOMBASLE A TROMPÉ SON DENTISTE

Une rencontre, une photo, un objet ou encore un petit mot peuvent changer votre vie à jamais. C'est, par exemple, le cas d'Arielle Dombasle. Lorsqu'elle a vu une photo de Bernard-Henri Lévy sur la couverture d'un de ses livres dans une librairie dans les années 90, elle a tout de suite eu un pincement au cœur. 

Elle est même venue le rencontrer lors d'une séance de dédicaces pour qu'il signe son livre.

“Il y avait beaucoup de femmes et moi, il m'a regardée et il y a sûrement quelque chose qui s'est passé car il a écrit 'A Arielle, en attendant…'”,

Annonces

Annonces

La chanteuse était sûre que BHL était l'homme de sa vie. Pourtant, à l'époque, elle n’était plus un cœur à prendre. En effet, Arielle Dombasle était déjà l'épouse du Dr Paul Albou lorsqu'elle a rencontré et est tombée amoureuse du philosophe.

Elle et son mari “Playboy” (comme elle l'appelait), qui avait 32 ans de plus qu'elle, se sont dit "oui" le 18 décembre 1976. De son côté, l'homme d'affaires Bernard-Henri Lévy n'était pas non plus un homme libre puisqu'il était également marié à sa première femme Isabelle. 

Mais cela n'a pas empêché les deux tourtereaux de vivre leur idylle. Ensemble, ils ont même décidé de se retrouver à Milan et de vivre leur histoire d'amour secrètement. 

Annonces

Annonces

“Ça a été très difficile de rester des amants secrets”,

a raconté celle qui a trompé son dentiste pour l’écrivain, sur Non Stop People. 

UNE DOUBLE VIE QUI A DURÉ 7 ANS

Depuis leur rencontre à Milan, Arielle Dombasle et son amant ne se sont jamais quittés. Main dans la main et follement amoureux l'un de l'autre, le couple a vécu son amour secret pendant sept longues années.

Bernard-Henri Lévy et Arielle Dombasle assistent à la cérémonie de remise du prix Kineo.| Photo : Getty Images

Annonces

Mais même si cela n'a pas été facile pour eux, ils n'ont jamais baissé les bras et sont même restés très soudés.

“Nous sommes magnétiquement inséparables, ce sont des passions physiques qui nous échappent totalement”,

D'ailleurs, ceux qui sont faits pour être ensemble finiront toujours par se retrouver. Et peu importe les obstacles, leur amour triomphera toujours.

Arielle Dombasle et Bernard-Henri Lévy arriver à l'Excelsior. |Photo : Getty Images

Annonces

LES DÉTAILS INTIMES DE LEUR MARIAGE

Aujourd'hui, Arielle Dombasle est une femme épanouie. Elle a épousé l'homme de sa vie le 19 juin 1993 sur la Côte d'Azur et ils filent le parfait amour depuis. Ils n'ont jamais eu d'enfants, la chanteuse a révélé qu'elle n'avait jamais voulu en avoir dans sa vie, mais cela n'a jamais eu d'impact sur leur relation.

Elle a d'ailleurs fait de rares confidences sur leur vie intime lors de son passage sur le plateau de l'émission "Les Grosses Têtes" sur RTL, mardi 22 juin 2021. En effet, lorsque Laurent Ruquier a évoqué la réouverture du magasin La Samaritaine, il a fait une petite blague en disant que l'actrice et chanteuse de 68 ans ne s'y rendrait pas mais plutôt "au BHL".

Annonces

L'animateur a utilisé les initiales de Bernard-Henri Lévy au lieu des initiales du grand magasin parisien "BHV" pour la taquiner. Et si Christine Bravo n'a pas vraiment apprécié la blague, Arielle Dombasle a répondu à la question que Laurent Ruquier a posée à l'animatrice de 65 ans si elle avait “vu la taille de la vache ?”.

Annonces

“Non mais c'est vrai que c'est un vrai petit taureau, ça je peux vous dire... Ah ouais…”,

a-t-elle dit, faisant référence à la vigueur de son mari.

JUSTINE A ÉCRIT UN ROMAN POUR SA MÈRE

La fille de BHL, Justine Lévy, est maintenant adulte. Elle a 47 ans et est devenue écrivain tout comme lui. En 2009, elle a publié son troisième roman intitulé "Mauvaise fille", dans lequel elle évoque sa défunte mère et la naissance de son enfant. 

Annonces

Annonces

Dans une interview accordée à Marie Claire, la quadragénaire a expliqué pourquoi elle parlait de la façon dont elle pourrait élever sa fille et qu'elle la considérait toujours comme sa mère.

“J'ai juste pensé que ma mère ne m'avait pas aimée de manière très conventionnelle mais que, pourtant, c'était ma mère. Il y a tellement de façons d'être une mère et tellement peu d'être une bonne mère”,

Annonces

 

Toujours dans les pages de son livre, l'auteure est également revenue sur les moments où elle volait des objets dans les grands magasins ou chez son père pour sa mère.

“C'est difficile de parler de ça… (...) Je volais des denrées alimentaires de luxe, comme du foie gras. (...) des écharpes en cachemire (...) Je préférais les voler. Je trouvais que maman avait aussi droit à tout ça”,

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces