Célébrités

11 novembre 2021

"Gros chaton dans la gorge" : la voix rauque d'Emmanuel Macron laisse les internautes perplexes

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Depuis le début de la pandémie du Covid-19, tous les pays du monde sont en alerte, en ce qui concerne l’évolution de cette pandémie. Il en va de même pour les sorties présidentielles. Et dans le cas présent, le président Emmanuel Macron ne fait pas exception. Tout au contraire, les internautes eux s’interrogent toujours à autre chose qu’au message véhiculé.

Mardi 9 novembre 2021, le président Emmanuel Macron a fait une sortie médiatique, pour donner les nouvelles mesures à prendre face à la 5e vague du Coronavirus. Mais malheureusement force est de constater avec amertume, que le message véhiculé, n’a pas interpellé les internautes

ANNONCE DE NOUVELLES MESURES

Annonces

En bon chef de la nation, le président Emmanuel Macron a fait mardi 9 novembre 2021, une sortie médiatique, à fin de donner les nouvelles directives concernant le pass sanitaire anti Covid-2019, pour le bien-être des populations vivants sur le sol français. Ceci à cause de la rehausse de la pandémie dans son territoire de commandement.

Face à une nouvelle vague de reprise de la pandémie du Coronavirus, le chef d’État Emmanuel Macron qui ne s’était plus adressé au peuple français depuis la date du 12 juillet 2021, s’est vue contraint de faire une sortie médiatisée, mardi 9 novembre 2021. "Faites-vous vous vacciner", était le message d’Emmanuel Macron aux Français.

Annonces

En effet, le président a tenu à préciser à la population française, que le seul moyen pour elle de pouvoir acquérir sa liberté dans les lieux publics sans test PCR, à l’instar des restaurants, le vaccin est une obligation, puisqu’il donne droit à un pass-sanitaire. Un geste louable du président, quand on constate qu’il y a une nouvelle vague du virus qui a connu une hausse de 40% au cours d’une seule semaine.

Par ailleurs, le président Macron a fait que pour les personnes du troisième âge notamment les plus de 65 ans, l’exigence d’une troisième vaccination soit la seule chose qui puisse leur garantir une validité solide pour leur pass-sanitaire anti-Covid. Et pour finir dans ce domaine, le président a demandé une reprise accrue des mesures barrières, surtout dans les établissements scolaires, jugées relâchés depuis un certain temps. 

Annonces

"IL A TROP FUMÉ DE CIGARES OU QUOI"

Le compteur des sorties du président Emmanuel Macron, depuis le début de la pandémie du Covid-19, est lancé. Et mardi 9 novembre 2021, était la neuvième fois que le président prenne solennellement la parole à la télé, pour donner des directives à suivre par rapport à la 5e vague du virus qui prend une ampleur importante.

La liste des directives était assez conséquente, troisième vaccin pour les plus de 65 ans, vaccination pour tous pour avoir droit au pass sanitaire et être libre partout, rappel à la responsabilité des Français face à cette nouvelle menace, port du masque et respect des mesures barrières dans les écoles, construction des réacteurs nucléaires, reformes des retraites et raffermissement des allocutions chômages.

Annonces

Annonces

Mais si les téléspectateurs et les internautes ont suivi avec allégresse ce discours, il semble que cela ne soit pas directement lié au fait qu’ils veuillent suivre le message, mais comme à l’accoutumée, ils voulaient y déceler des éléments perturbateurs ou inhabituels.

Et ils ont été servis. C’est ainsi qu’on a pu lire des commentaires sur Twitter du genre :

‘‘Wsh il a changé de voix Macron ?’’

ou :

‘‘C'est quoi cette voix ? Il a mué ou quoi ?’’

Annonces

‘‘Il a trop fumé de cigares ou quoi? C'est quoi cette voix d'outre-tombe?’’

D’ailleurs, même sur les plateaux de télévision, des chroniqueurs se sont pris à cœur joie, d’imiter la voix étonnement grave du président Macron, à l’instar de la journaliste Anne-Élisabeth Lemoine, qui s’est posé la question de savoir si le président s’était enroué, ou s’il avait avalé un gros chaton, avant de passer devant les écrans, ou du chroniqueur Bertrand Chameroy qui s’est aussi amusé de ce timbre vocal étonnant, sur le plateau de ‘‘C à vous’’.

Annonces

Mais dans toute cette agitation médiatique, le public et les internautes qui ont suivi le discours du président Macron, ont omis une chose, c’est qu’il est certes vrai que c'est le chef de l’État, mais c’est également un être humain, capable d’avoir les mêmes problèmes de santé que monsieur et madame tout le monde.

C’est ainsi qu’on apprendra via toujours les réseaux sociaux ce même mardi 9 novembre notamment Twitter, que :

‘‘Emmanuel Macron souffre d’une petite extinction de voix’’.

Un message rapporté en réponse à tout ce folklore, par l’entourage du président Emmanuel Macron via l’agence de presse audio A2PRL et en la personne de Boris Kharlamoff, journaliste et reporter de BFMTV.

Annonces

Annonces

CONSÉQUENCE INHABITUELLE

Emmanuel Macron a été le sujet de toutes les moqueries après son discours fait à l’Élysée le mardi 9 novembre 2021 à 20h précises, mais on a pu constater que c’est un président qui est aimé par son peuple, qui le suit, l’écoute, et l’aide dans son combat à préserver la santé des Français.

À cause de la voix rauque qu’il avait ce jour, on n’aurait pas pu imaginer que son discours aurait pris cette tournure surprenante et louable. Quelques heures après que le président de la République se soit exprimé à la nation, on a observé une affluence en ligne, des consultations pour une prise de rendez-vous par rapport à la vaccination contre la Covid-19, notamment sur la plateforme Doctolib.

Annonces

Où on a pu observer près de 100.000 rendez-vous, en une heure seulement, après le discours du président Emmanuel Macron selon BFM. La plateforme Doctolib annonçait déjà quelques jours avant sur sa page officielle sur Twitter, ses avancés. Mais celles-ci ont été largement dépassées après le discours du chef de l’État :

‘‘Depuis début octobre, nous observons une augmentation régulière de la prise de rdv pour une dose de rappel, avec augmentation de 60% en 1 mois du nombre de rdv pris par semaine pour la 3ème dose. En moyenne : 6 jours d’attente pour avoir sa dose de rappel.’’

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces