Histoires inspirantes

19 novembre 2021

Une mariée est furieuse de voir un mendiant à son mariage, jusqu'à ce qu'il commence à parler : histoire du jour

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Une mariée a été bouleversée lorsqu'un homme mal rasé, à l'air sale, a débarqué au milieu de son mariage de rêve. Mais par la suite, elle a découvert de qui il s'agissait.

C'était censé être le mariage de rêve de Debbie Jarrold, mais tout allait déjà de travers. Le fleuriste n'a pas livré le bon bouquet, et il ne va pas avec la délicate couronne de fleurs qu'elle porte. Ses demoiselles d'honneur ont la gueule de bois, et ses chaussures sont soudainement deux tailles trop petites.

Debbie s'est alors laissé tomber sur le canapé de sa suite nuptiale, et a senti les larmes lui envahir les yeux. "Oh grand-mère, j'aimerais que tu sois là ! Tu as toujours su quoi faire et comment me faire sentir mieux !" Mais la grand-mère de Debbie n'était plus là, son père était parti a M.I.A., et sa mère est morte quand elle est née. Elle se sentait vraiment seule au monde.

Annonces

Debbie était attristée de savoir qu'il n'y avait personne de sa famille à son propre mariage | Source : Shutterstock.com

À ce moment-là, Rachel, l'amie de Debbie, est entrée. "Oh Debbie, chérie, je suis désolée que nous soyons en retard", a-t-elle dit. "Mais nous sommes là maintenant !", et elle a jeté ses bras autour de Debbie, et l'a serrée dans ses bras.

Annonces

La grand-mère de Debbie l'avait serrée dans ses bras comme ça le jour où deux hommes en uniforme étaient venus à leur porte. À cette époque, Debbie avait pensé que c'était son père qui rentrait. Mais c'étaient deux hommes étranges, et ils ont parlé à sa mamie pendant un long moment.

la Grand-mère avait titubé quand elle s'est levée pour leur montrer la sortie, et quand ils sont partis, elle s'est agenouillée et a mis ses bras autour de Debbie et a pleuré. "Je suis désolée mon amour, mais papa ne rentrera pas tout de suite à la maison..."

Ne perdez jamais espoir, car les miracles existent.

Le pire, c'est que le capitaine James Jarrold n'a pas été déclaré mort. En effet, celui-ci avait été déclaré disparu au combat, et il n'y avait donc pas de corps à enterrer. Debbie et mamie n'ont pas pu faire leurs adieux, elles ont simplement attendu des nouvelles, mois après mois.

Annonces

Elles n'ont jamais cessé d'attendre. En effet, même sur son lit de mort, mamie avait tenu fermement la main de Debbie et avait murmuré, "Je ne pense pas que ton papa soit mort, je le sens dans mon coeur. Mon James rentrera à la maison..."

Debbie était vraiment seule au monde | Source : Unsplash

Annonces

Et bien sûr, Debbie lui a répondu en chuchotant qu'elle savait qu'il allait rentrer à la maison, et qu'il allait embrasser sa grand-mère. Elle l'avait laissée emporter cette dernière illusion dans l'obscurité. La vérité, c'est qu'après le départ de sa grand-mère, Debbie était la fille la plus seule du monde.

C'est pendant l'une des périodes les plus sombres de sa vie, alors qu'elle faisait le deuil de sa grand-mère, qu'elle a rencontré David. Il s'est révélé être tout ce qu'elle avait toujours espéré chez un homme : honorable, gentil, aimant.

David était devenu sa famille, et elle lui avait donné son cœur. Alors quand il l'a demandé en mariage, elle a accepté avec joie. Mais maintenant que le jour de son mariage était enfin arrivé, elle se sentait plus seule que jamais. 

Annonces

Lors du dîner de répétition, elle a regardé les visages des six frères et sœurs de David, de ses parents, de ses grands-parents, de ses tantes, de ses oncles et de ses cousins, et a réalisé à quel point elle était seule.

Le père de Debbie est parti depuis qu'elle est toute petite | Source : Unsplash

Annonces

Bien sûr, Ruth était là, ainsi que ses vieux amis du lycée et de l'université, mais pas de famille. Debbie a soupiré. Elle s'est levée et a laissé Ruth et les deux autres demoiselles d'honneur, Sandy et Constance, l'aider à enfiler sa robe.

Sandy a soigneusement installé la couronne et le voile sur la tête de Debbie et s'est retirée, les larmes aux yeux. "Tu es parfaite !", s'est-t-elle écriée. Constance a apporté à Debbie son bouquet, le bon cette fois.

Debbie s'est regardée dans le miroir. Elle ressemblait aux photos de mariage de sa mère qu'elle avait vues ! "Papa", a-t-elle chuchoté, "J'aimerais que toi, maman et mamie puissiez me voir maintenant !"

Annonces

Comme elle n'avait pas de père et que personne ne pouvait le remplacer, Debbie allait descendre l'allée seule, avec Ruth, Sandy et Constance derrière elle.

La grand-mère qui avait élevé Debbie était décédée | Source : Unsplash

Annonces

L'organisatrice du mariage l'a conduite au jardin où les invités attendaient déjà. Le prêtre, David, et son témoin se tenaient sous une arche de fleurs. Les violons ont joué les premiers accords de la Marche nuptiale et Debbie a pris une profonde inspiration. C'était le moment !

Elle était sur le point de faire son premier pas, quand un homme est soudainement apparu devant elle. "Debbie !" s'est-t-il écrié. Debbie l'a regardé avec consternation. Il était maigre jusqu'à l'émaciation, une barbe rude ombrageait son visage et il portait une veste militaire en lambeaux.

"Debbie", a-t-il répété. "C'est moi..."

Debbie s'est tournée vers l'organisatrice du mariage. "Qu'est-ce qui se passe ici ? Vous laissez entrer les vagabonds ?" L'organisatrice de mariage a eu l'air confuse, et a commencé à appeler la sécurité sur son téléphone portable. David a vu que quelque chose se passait, et a couru dans l'allée vers Debbie.

Annonces

"Bébé", il a haleté. "Qu'est-ce qui se passe ?" 

Debbie était sur le point de descendre l'allée quand un inconnu est apparu | Source : Pexels

Debbie a fait un geste vers l'homme sale qui la regardait fixement, avec des larmes sur son visage. "Ils ont laissé entrer cet homme, un vagabond !", a-t-elle dit. "S'il te plaît David, il gâche notre mariage !"

Annonces

David s'est avancé et a pris l'homme par le bras. "Monsieur, s'il vous plaît, je pense que vous devriez partir !", a-t-il dit.

Mais l'homme ne bougeait pas, il fixait Debbie. "Tink !", a-t-il crié, "Tink, tu ne te souviens pas de moi ?"

Debbie a senti le sang se vider de son visage et son cœur se retourner. "Tink ? La seule personne qui m'a appelé Tink, c'est mon père..." Juste à ce moment-là, deux hommes costauds en costume noir de la sécurité sont arrivés, et derrière eux, un grand homme en uniforme militaire avec beaucoup de rayures sur l'épaule.

L'homme mince et sale a chuchoté à nouveau : "Tink, papa a pensé à toi, en rêvant que je rentrais à la maison..."

Annonces

L'homme étrange a tendu la main à Debbie en l'appelant par son nom | Source : Pexels

"Papa", a crié Debbie, et soudain, sous les lignes de douleur, de souffrance et de faim, elle a vu son père. "C'est toi, c'est vraiment toi !" Elle ne se souciait de rien d'autre que de le tenir dans ses bras.

Annonces

"Gran savait", lui a-t-elle chuchoté. "Grand-mère savait que tu rentrerais à la maison !"

L'homme en uniforme militaire a dit : "Je suis désolé, mademoiselle Jarrold, mais le capitaine Jarrold était si désireux de ne pas manquer votre mariage, qu'il n'a même pas voulu rentrer chez lui pour se changer. Vous voyez, nous l'avons libéré il y a deux jours d'une prison dans les montagnes de Zagros..."

Mais Debbie n'écoutait pas. Elle pleurait et riait en même temps. "David,", a-t-elle dit. "c'est mon papa ! Il est rentré à la maison !" Puis elle s'est tournée vers son père. "Papa, tu veux bien me conduire à l'autel ?"

Annonces

Ainsi, la main sur le bras tremblant de son père, à pas lents mais sûrs, Debbie descendit l'allée pavée de roses vers David, sachant qu'elle n'était pas seule au monde et qu'elle ne le serait plus jamais.

C'était le plus beau jour de la vie de Debbie | Source:Pexels

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Ne jamais perdre espoir, car les miracles existent. La grand-mère de Debbie croyait encore que son fils était vivant et elle avait raison.

Ne jugez pas les gens sur leur apparence, car vous ne savez pas ce qu'ils ont traversé. Le père de Debbie ressemblait à un vagabond, car il venait d'être libéré d'un camp de prisonniers. Son père était un agent des opérations spéciales et il était détenu dans une prison secrète au Moyen-Orient.

Découvrez maintenant l'histoire de cette femme, qui deux ans après le décès de son mari, l'a revu en vacances, et a décidé de le suivre.

Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces