Une famille réalise son rêve d'avoir un enfant en adoptant un garçon qu'ils ont trouvé par Instagram

Tsiry Rakotomalala
07 déc. 2021
14:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un couple a décidé d'envisager l'adoption après avoir eu le sentiment que sa famille était incomplète. Mais au lieu de s'adresser à des agences, ils ont opté pour l'adoption privée. En 2018, ils ont accueilli un petit garçon qu'ils avaient trouvé sur Instagram. 

Annonces

Pour de nombreux couples, l'adoption représente l'occasion parfaite de reconstituer leur famille et de connaître le bonheur parental.

Cependant, l'adoption d'un enfant ne doit pas toujours se limiter aux méthodes conventionnelles, comme s'adresser à des agences ou rechercher des centres d'accueil. Avec le temps, les progrès technologiques ont également rendu plus facile la fondation d'une famille. 

Jaimie et Brian Dorn photographiés avec leurs enfants. | Photo : instagram.com/jaimieandbrianadopt

Annonces

L'ADOPTION PAR INSTAGRAM

Un couple vivant à Long Island, dans l'État de New York, a décidé de le faire lorsqu'il a senti que quelque chose manquait dans sa vie. Jaimie et Brian Dorn ont deux enfants d'un précédent mariage de Brian. 

Pourtant, ils souhaitaient agrandir leur famille. Jaimie, professeure d'anglais au lycée, a donc décidé de créer un compte Instagram après qu'un ami a uggéré au couple d'essayer l'adoption privée. Et ce, en faisant de la publicité sur la populaire plateforme de partage de photos et de vidéos.

Peu après, le couple a commencé à partager des photos animées d'eux-mêmes et de leurs deux enfants sur leur compte Instagram @JaimieAndBrianAdopt.

Annonces
Annonces

ESPOIR D'ADOPTION

De nombreuses photos montrent la famille s'amusant et faisant des activités telles que la pêche et la célébration des fêtes. Parlant de cette expérience, Jaimie a partagé

"Nous sommes un peu plus privés, donc nous avons eu beaucoup à accepter si nous voulions nous lancer et trouver notre enfant."

Les Dorn se sont fait conseiller par leurs amis de partager régulièrement du contenu et de maintenir une présence active sur les réseaux sociaux. Ils ont même utilisé des hashtags comme #adoption, #adoptionrocks, #hopetoadopt pour augmenter la portée et l'engagement de leurs posts.

Annonces
Annonces

ACCUEILLIR LEUR FILS

Moins d'un an après la création du compte, les Dorn ont reçu un courriel d'une femme de 21 ans du Kansas qui en était à son premier trimestre et souhaitait qu'une famille aimante adopte son enfant. 

“Bien que l'adoption privée soit moins compliquée, elle présente le risque d'être arnaquée.”

Après avoir discuté avec la mère biologique pendant un certain temps et négocié par l'intermédiaire d'avocats, les Dorn ont adopté leur fils Christian, né en décembre 2017. Le couple était reconnaissant que les réseaux sociaux aient contribué à compléter leur famille.

Annonces
Annonces

OPTER POUR L'ADOPTION INDÉPENDANTE 

Même si les Dorn ont eu la chance d'adopter un fils par le biais d'Instagram, ils affirment que le processus n'a pas été instantané. Comme eux, de nombreux couples ont utilisé internet pour créer leur profil unique et trouver des personnes prêtes à donner leurs enfants en adoption. 

Un couple basé à Brooklyn, Christopher Michaud et Andrew Cohen, a engagé des annonceurs d'adoption pour promouvoir son site web. Ils ont été contactés par une femme de Caroline du Sud, qui a regardé leurs photos candides en ligne, et dont ils ont ensuite adopté la fille.

Bien que l'adoption privée soit moins compliquée, elle présente un risque d'escroquerie. Les familles adoptives peuvent subir des pressions financières et émotionnelles. Quoi qu'il en soit, l'aspect social de l'adoption est en hausse, rendant la parentalité possible pour de nombreux couples.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces