Tout le monde ignore un SDF inconscient allongé au sol jusqu'à ce qu'un jeune homme s'approche de lui : histoire du jour

Nkongo Odile Carine
11 déc. 2021
18:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un sans-abri inconscient étalé sur le sol était ignoré de tous jusqu'à ce qu'un petit garçon considéré comme un paria s'approche de lui. 

Annonces

Jay était un garçon de 12 ans qui vivait comme un paria, parmi les autres enfants de sa communauté. En effet, c'était un enfant très intelligent qui avait reçu une excellente éducation morale. 

Lorsque les autres enfants s'amusaient pendant la récréation, il préférait lire un bon livre à la bibliothèque, ce qui alimentait son stock de connaissances, laissant un énorme fossé intellectuel entre lui et ses camarades de classe. Cela lui valait des surnoms comme "geek" et "nerd".

Un sans-abri inconscient a été ignoré par tout le monde, sauf par Jay | Source : Shutterstock

Annonces

Quand ils jouaient au football, il était le dernier à être choisi ou n'était pas choisi du tout. Ce n'était pas comme s'il voulait jouer, mais l'entraîneur était déterminé à faire participer tous les élèves aux cours d'éducation physique. 

"Tu es spécial, fiston, ils ne le comprennent pas", lui disait sa mère lorsqu'il lui racontait comment son entraîneur l'obligeait à jouer malgré son manque d'intérêt.

Un matin, Jay a quitté la maison pour sortir les poubelles. C'était un week-end, et il aidait souvent sa mère à faire les tâches ménagères plutôt que de sortir s'amuser avec les enfants du quartier, dont la plupart étaient de son école. 

Annonces

Ce matin-là, Jay a traîné le nylon noir rempli de tous leurs déchets jusqu'au trottoir où se trouvait la grande poubelle, facilement accessible par le véhicule de ramassage. 

Jay était souvent traité de "geek" et de "nerd" | Source : Pexels

Annonces

Il venait de mettre le sac dans la poubelle quand il a aperçu un vieil homme allongé sur le sol, immobile, juste en face de lui. Jay s'est dirigé vers l'homme et l'a appelé doucement. 

"Monsieur ?", a-t-il dit de sa voix calme. "Monsieur, vous êtes réveillé ?" 

L'homme ne s'est pas retourné, alors Jay est retourné de son côté de la route. Après avoir regardé l'homme une fois de plus, il a commencé à marcher vers sa maison mais, s'est arrêté lorsqu'il a entendu le tintement des sonnettes de vélo. 

Il a vu ses camarades de classe s'arrêter à vélo devant l'homme sans défense. Le chef de file est descendu de vélo et a utilisé la pointe de sa chaussure pour frapper l'homme dans les côtes, et comme il ne répondait pas, ils ont tous éclaté de rire. 

Annonces

"Vous pensez qu'il est mort ?" a demandé l'un d'entre eux. 

"Non, regardez sa poitrine, il respire encore", a dit le chef. 

"Il pue !", a crié un autre garçon en se tenant le nez. 

Les choses se sont rapidement envenimées lorsqu'ils ont tenté de donner des coups de pied à l'homme pour voir qui pourrait le réveiller en premier. Jay a décidé que cela devait s'arrêter et a couru vers eux pour les en dissuader.

Les choses commençaient à être tendues quand M. Monjack est apparu sur la scène | Source : Pexels

Annonces

"C'est mal !", s'est-il exclamé. "Vous devriez laisser cet homme tranquille !" 

"Hé les gars regardez, c'est le cafard des livres !", a crié le chef. "Tu es venu chercher ton père ?", a-t-il demandé avec un sourire cruel. 

"On sait tous les deux que ce n'est pas mon père, imbécile", a dit Jay, exaspéré. 

Le père de Jay était un vétéran de la guerre, mort au combat avant sa naissance. Mais ses camarades de classe le taquinaient souvent à ce sujet, disant que l'homme avait dû s'enfuir de chez lui parce qu'il avait un fils si ringard. 

Au début, cela avait fait mal à Jay, mais au bout d'un moment, cette remarque lui paraissait davantage idiote. C'est pourquoi il s'en débarrassait facilement. 

Annonces

"Je pense que cet homme a besoin d'aide", a-t-il dit au groupe de vilains enfants. 

"Si tu ne t'écartes pas de mon chemin tout de suite, c'est toi qui auras besoin d'aide", a dit le leader, encouragé par ses larbins. 

La situation commençait à être tendue quand Jay a entendu la voix d'un homme derrière lui. C'était son voisin, monsieur. Monjack. "Qu'est-ce qui se passe ici ?", a demandé le gros ours. Il mesurait environ 1,80 m et beaucoup de gens l'appellent Winnie parce qu'il est agréable et gentil, comme Winnie l'ourson. 

"Ces garçons veulent faire du mal au SDF parce qu'ils pensent qu'il pue", a dit Jay.

Annonces

Après le départ des garçons, M. Monjack a appelé une ambulance pour le sans-abri | Source : Pexels

"C'est de la cruauté humaine pour toi, Jay", a dit le voisin avant de faire face aux garçons. "Les garçons, vous feriez mieux de déguerpir avant que je ne commence à vous frapper le cerveau." 

Annonces

Il n'a pas eu besoin de se répéter avant qu'ils n'enfourchent leur vélo et ne s'enfuient. Après leur départ, monsieur Monjack a appelé une ambulance pour le SDF. 

La mère de Jay, qui était infirmière, était l'une des personnes qui s'est occupée de l'homme lorsqu'il a été amené. Apparemment, il souffrait d'une pneumonie et aurait pu mourir s'il n'avait pas reçu d'aide médicale. 

"J'ai entendu de la part de monsieur Monjack que tu as contribué à amener cet homme à l'hôpital. Je suis très fière de toi", l'a félicité sa mère, plus tard dans la journée. 

Le jour de son anniversaire, quelques semaines plus tard, Jay a appris que le sans-abri, Mark, a commencé à travailler comme réparateur à l'hôpital. L'homme croyait avoir obtenu une autre chance de vivre, alors il a trouvé un emploi et a commencé à reprendre une vie normale. 

Annonces

Il était présent pour l'anniversaire de Jay, et il lui a offert la dernière édition de sa bande dessinée préférée, pour le remercier de son altruisme. 

Mark a commencé à travailler comme réparateur à l'hôpital | Source : Pexels

Annonces

Qu'avons-nous retiré de cette histoire ?

Faites des éloges quand il le faut. Lorsque la mère de Jay a appris son geste altruiste, elle a été très fière de lui et l'a félicité d'avoir fait ce qu'il fallait. Elle l'a élevé avec des normes morales élevées, et maintenant qu'il sait que les bonnes actions attirent les louanges, il est très probable qu'il continuera à en faire tout au long de sa vie. 

Ne suivez pas la foule pour faire le mal. Jay a pris la défense du sans-abri même lorsque ses amis l'ont menacé de lui faire du mal pour cela. Il n'a pas plié et s'est joint à eux. Il n'avait aucune raison de le faire, d'autant plus que l'homme était un étranger pour lui. Cependant, il a refusé que l'homme soit blessé. Il n'attendait rien en retour, mais a été récompensé plus tard par l'homme qui pensait mériter quelque chose pour ses efforts, et c'est l'essence même de la vie. 

Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Pour lire d’autres histoires, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces