Michèle Mercier, follement amoureuse de Robert Hossein dans "Angélique", détestait sa "lâcheté" dans la vraie vie

Quentin Autier
14 déc. 2021
20:50
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Annonces

"Angélique Marquise des Anges" a été un grand succès cinématographique dans les années 60 mais il semble être dépassé et fait désormais l'objectif de vives critiques.

Cette saga était incontournable il y a plusieurs décennies mais elle n'est plus du tout au goût du jour et fait l'objet de vives critiques et de révélations que ce soit par les spectateurs ou bien par la comédienne Michèle Mercier qui en tenait le rôle principal.

L'action se déroule durant le règne de Louis XIV et se focalise sur la vie amoureuse d'Angélique de Sancé de Monteloup (incarnée par Michèle Mercier) qui a épousé le comte Joffrey de Peyrac (joué par Robert Hossein) au jeune âge de 17 ans. Un mari balafré qu'elle n'a pas choisi possède un côté mystérieux et qui boîte.

Annonces

Michèle Mercier en 1964. l Source : Getty Images

Cette adaptation cinématographique qui fait désormais grincer des dents a cependant débuté sous la forme de 13 romans écrit par Anne Golon et son mari Serge au cours de longues années et traduits dans pas moins de trente langues. Véritable succès planétaire, cette incroyable aventure écrite a ensuite été transformée afin de passer sur le grand écran mais ce qui devait être un hommage s'est transformé en véritable cauchemar pour la romancière. 

Annonces

D'après les informations rapportées par l'AFP, elle avait d'ailleurs qualifié les films de "misogynes" car elle y trouvait le personnage d'Angélique dépeint comme celui d'une femme extrêmement niaise aux mœurs légères. Une impression confirmée par le dialoguiste des films, Daniel Boulanger, qui avait insulté ce personnage tant apprécié par le public et avait donc prouvé qu'elle avait raison.

QU'EST DEVENUE MICHÈLE MERCIER ?

Michèle Mercier est sans aucun doute possible une comédienne hors du commun comme elle l'a prouvé tout au long de la saga des "Angélique" qui est devenue absolument incontournable et dans laquelle elle a donné la réplique à Robert Hossein. 

Annonces

Si le personnage du Comte Joffrey a permis à la carrière de Robert Hossein de prendre son essor, le rôle d'Angélique de Sancé de Monteloup n'a pas eu un effet aussi bénéfique sur ce lui de Michèle Mercier. 

Michèle Mercier à Monte-Carlo en 2005. l Source : Getty Images

Annonces

En effet durant les plus de quatre décennies qui ont suivi la fin de la saga, elle n'a réussi à trouver que douze autres rôles malgré le fait qu'elle possède sans conteste beaucoup de talent. Elle est en effet resté hantée par le personnage d'Angélique et n'a pas réussi à s'en défaire aux yeux de nombreux réalisateurs.

Connue pour son caractère bien trempé, elle a aussi connu des problèmes avec certains comédiens avec lesquels elle a tourné, notamment avec Jean Rochefort à qui elle avait promis de mettre des gifles si jamais elle croisait à nouveau mais aussi avec Robert Hossein qui selon elle l'a "enfoncée".

C'est à Cannes que l'actrice a refait sa vie loin des plateaux de tournage et malheureusement loin de la fortune que sa profession permet parfois d'amasser. Au cours d'un entretien accordé au Parisien en 2012, elle faisait des confidences concernant sa situation financière et déclarait :

Annonces

"Je ne perçois que les droits de mes films, mais c'est un pourcentage ridicule qui ne suffit pas pour vivre. Après tout, les producteurs et détenteurs des droits ont gagné beaucoup d'argent grâce à moi. Que font les ministres de la Culture pour aider les vieux comédiens à avoir un minimum pour vivre? Rien. On m'a donné une belle médaille. Si, au moins, elle avait été en chocolat, je l'aurais mangée."

Michèle Mercier à Cannes en 2011. l Source : Getty Images

Annonces

SI LEURS PERSONNAGES S'AIMAIENT À L'ÉCRAN, LES DEUX ACTEURS NE SE PARLAIENT PAS DANS LA VRAIE VIE

Dans la saga des "Angélique", les personnages de Michèle Mercier et de Robert Hossein connaissaient une incroyable histoire d'amour que les deux comédiens ont très bien réussi à porter à l'écran et pourtant, ils ne s'appréciaient guère.

Dès que les caméras étaient éteintes, les étincelles qui ont ravi les spectateurs pendant tant d'années disparaissaient, laissant place à un silence tendu. Michèle Mercier était revenu sur sa relation avec Robert Hossein au cours d'une interview accordée au Parisien et comme à son habitude elle n'avait pas gardé sa langue dans poche :

Annonces

"Il n'a jamais pensé qu'à lui. Je l'ai bouclée pendant plus de quarante ans. Ras le bol ! Je l'ai aidé à plusieurs reprises mais il n'a jamais renvoyé l'ascenseur. Pire, il a été un des premiers à m'enfoncer. 

Quand il a monté Angélique au théâtre, je l'ai découvert sur une colonne Morris. Il y a deux ans, lorsque je me suis lancée dans un procès, que j'ai gagné, pour récupérer les droits sur Angélique dont j'ai été privée pendant vingt ans, il m'a dit : 'Si je fais comme toi, les producteurs ne me feront plus faire de films.' Vous vous rendez compte, à 84 ans, quelle lâcheté!" 

Michèle Mercier dans le rôle d'Angélique en 1964. l Source : Getty Images

Annonces

ROBERT HOSSEIN NOUS A QUITTÉS À L'ÂGE DE 93 ANS 

Robert Hossein aura donc une longue et fructueuse carrière après sa participation à la saga des "Angélique". Il a officié devant comme derrière les caméras et a exploré tout l'univers de la comédie, travaillant sur le petit et le grand écran mais aussi au théâtre. 

Cet artiste talentueux s'est malheureusement éteint le 31 décembre 2020 à l'âge de 93 ans, laissant derrière lui un héritage artistique monumental dont il peut être fier. Si c'est sur les planches qu'il a connu ses débuts prometteurs, il ne lui a pas fallu longtemps pour élargir le champ de ses activités et pour devenir un comédien incontournable de l'hexagone.

Annonces

Robert Hossein à Honfleur en 2016. l Source : Getty Images

Heureux devant les caméras, il prouve aussi qu'il comprend parfaitement le métier qu'il exerce en se plaçant derrière les caméras et en devenant un metteur en scène hors-pair. Des exploits non négligeables qui expliquent pourquoi et comment il a marqué toute une génération. Cela explique aussi pourquoi l'AFP avait écrit les mots suivants à son sujet en 2010 :

Annonces

"Robert Hossein, l'un de nos plus grands et talentueux acteurs français, a multiplié la diversité de son talent au cinéma et au théâtre, devenant une figure emblématique et incontournable de la scène artistique française depuis des décennies."

Un grand homme de la comédien française qui nous a quittés et nous manque cruellement.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces