shutterstock.com
La source: shutterstock.com

Un pauvre garçon manque de mourir en sauvant son camarade de classe qui se noie, le lendemain, une voiture de luxe l'attendait - L'histoire du jour

Nkongo Odile Carine
20 janv. 2022
13:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un tyran de classe qui a risqué sa vie pour sauver un camarade en train de se noyer, a été déconcerté lorsqu'il a vu une voiture de luxe inconnue garée devant l'hôpital et que ses parents en sont sortis.

Annonces

Ron Holland était la brute de la classe et une tête brûlée. Aucun de ses camarades n'osait s'opposer à lui quand il disait ou voulait quelque chose d'eux. Pas un seul d'entre eux.

Bien sûr, il y avait eu des plaintes contre lui, et ses parents l'avaient grondé et puni plusieurs fois pour avoir brutalisé d'autres enfants. Mais cela n'a pas été éfficace, car même si Ron arrêté de brutaliser les autres devant ses professeurs, il a continué de la faire leur dos.

Mais Ron n'était pas entièrement responsable de cette situation...

Ron a sauvé son camarade de classe de la noyade | Photo : Shutterstock

Annonces

Les enfants qui grandissent, surtout les enfants uniques, ont besoin de l'attention de leurs parents. Mais Ron ne l'a jamais reçue. Son père travaillait jour et nuit pour subvenir aux besoins de leur famille, et sa mère avait récemment commencé à travailler comme femme de ménage chez son camarade de classe Peter, ce qui irritait Ron encore plus. C'est pour cette raison qu'il dirigeait toute sa rage sur Peter.

Chaque fois que Peter entrait dans la salle de classe, il lui lançait : "Hé, Peter le lâche. Tu vas encore te plaindre de moi ? Je te préviens, si tu recommences, tu ne pourras plus te montrer aux autres". 

Mais Peter a décidé de ne plus réagir aux remarques cruelles de Ron. Le garçon avait entendu Ron parler à ses parents dans la salle du personnel, après qu'il se soit plaint de lui.

Annonces

Ron pleurait et s'en prenait à ses parents qui ne lui accordaient pas assez de temps et d'attention, et admettait qu'il brutalisait les autres pour attirer leur regard. Ce jour-là, Peter a réalisé que la meilleure façon d'aider Ron était d'arrêter de réagir à son égard.

Cependant, Ron n'était pas prêt à abandonner. Il savait que Peter était un élève assidu et travailleur qui n'a jamais êmbêté personne, pas même lui lorsqu'il l'intimidait autant. Alors le voir calme et concentré tout le temps a rendu Ron encore plus furieux, et il a continué à se moquer et à ridiculiser Peter devant les autres.

Ron était une brute de la classe | Photo : Pexels

Annonces

Un jour, Ron et quelques-uns de ses camarades de classe faisaient du patin à glace sur un lac juste à côté de leur école, après la sortie. Lorsque Peter les a vus s'amuser, il a voulu les rejoindre. 

Cependant, alors que Peter s'approchait d'eux, Ron a commencé à se moquer de lui. "Regardez, c'est encore Peter le lâche ! Hé, loser, qu'est-ce que tu fais ici ?"

"Est-ce que je peux me joindre à toi et aux autres, Ron ? Écoute, je sais que tu ne m'aimes pas, mais je veux vraiment jouer avec vous les gars. J'adore patiner aussi !"

Ron a ri de façon sarcastique. "Désolé, pantalon effrayé, mais nous ne jouons pas avec des losers comme toi. Tu devrais peut-être chercher des chats effrayés comme toi et aller t'amuser avec eux !"

Annonces

Mais si je vous dis que si vous me laissez jouer avec vous, vous pourrez avoir ma voiture RC ?"

"Quoi ? Ta voiture RC ?". Ron était intrigué.

Peter a insisté pour jouer avec Ron et ses amis | Photo : Pexels

Annonces

"Ouais, faisons un pari ! Nous pouvons faire la course à travers le lac, et si je gagne, vous devez arrêter de me brutaliser, et nous pouvons être amis, mais si vous gagnez, vous pourrez avoir ma nouvelle voiture RC."

Ron a souri. " Écoute, loser, je suis d'accord avec la partie du pari concernant la voiture RC, mais je ne vais pas arrêter de te montrer où est ta vraie place. Alors je décide de la prochaine partie du pari : je ne te brutaliserais pas pendant une semaine si tu gagnes. Marché conclu ?"

"Ummm.... Ok ! C'est d'accord !" Peter bafouillait, ravi d'avoir gagné la course. Les deux garçons ont fermement porté leurs casques de sécurité, et Peter a également mis ses patins et ses grenouillères. Certains de leurs camarades de classe encourageaient Peter, tandis que d'autres applaudissent Ron.

Annonces

Jack, l'ami de Ron, a compté jusqu'à trois, et les garçons ont traversé le lac gelé à toute vitesse, impatients d'être les premiers à arriver. Ron était beaucoup plus rapide que Peter, et il l'a rapidement dépassé. Mais à ce moment-là, il a remarqué que le lac se fissurait à partir d'un certain point, en particulier dans la direction de Peter.

Ron a ralenti et s'est retourné quand il a réalisé que Peter se rapprochait de lui. "Peter, attends, s'il te plaît", a-t-il dit, en s'arrêtant brusquement. Mais le garçon était tellement excité qu'il ne l'a pas écouté, et quand il est arrivé à l'autre bout du lac, la glace sous ses pieds a craqué, et il est tombé à l'eau.

La glace a craqué de manière inattendue lorsque les garçons jouaient | Photo : Pexels

Annonces

"À l'aide !", a supplié Peter, essayant de sortir de l'eau glacée. Ron pouvait voir que Peter ne savait clairement pas nager. Il s'est précipité pour l'aider et l'a traîné hors du lac. Certains des amis de Peter sont arrivés au bord du lac et l'ont emmené, mais au moment où Ron allait partir, un gros morceau de glace sous ses pieds a craqué et Ron est tombé dans l'eau.

Il a essayé de nager pour en sortir, mais la froideur de l'eau, combinée à sa profondeur, a fini par avoir raison de Ron, et il n'a pas pu en sortir. À ce moment-là, ses camarades de classe se sont précipités pour appeler leur professeur, qui a immédiatement composé le 911.

Une équipe de sauveteurs et d'ambulanciers est arrivée au lac et a transporté le garçon à l'hôpital, tandis que les responsables de l'école ont informé ses parents de la situation.

Annonces

Ron est resté inconscient pendant toute une journée après l'incident, et quand il s'est réveillé le lendemain, c'était déjà l'après-midi. Il s'est lentement levé de son lit et a regardé autour de lui, perplexe face à cet environnement inconnu. Soudain, un médecin entre dans sa chambre : "Tu vas mieux, Ron ?", lui a-t-elle demandé. 

Ron a hoché la tête et a murmuré un oui en souriant. Le docteur lui a rendu son sourire et a dit : "Quelqu'un aimerait te voir, Ron."

Ron a vu une Mercedes noire devant sa fenêtre | Photo : Pexels

Annonces

"Quelqu'un veut me voir ?", a demandé le garçon. Le docteur a pointé du doigt l'extérieur de la fenêtre, et Ron a vu une Mercedes noire garée.

Il a regardé à nouveau par la fenêtre, et cette fois, il a vu ses parents en sortir. "Maman ? Papa ?", s'est demandé le garçon. C'est la voiture de maman et papa ?

Le garçon était trop abasourdi pour parler quand ses parents sont entrés dans sa chambre. "Oh mon Dieu, Ron !", a dit sa mère en sanglotant. "Tu vas bien, chéri ? Nous étions tous terrifiés."

"Je vais bien, maman", a grommelé Ron. "Arrêtez de faire comme si vous vous souciez de moi !"

Annonces

"Je t'ai dit que tu étais très courageux, Ron ?", lui a demandé le docteur avec un sourire amical. "Tu as sauvé un camarade de classe de la noyade hier. Mais tu dois faire attention quand un adulte n'est pas à tes côtés. Dieu merci, les ambulanciers sont arrivés plus tôt et t'ont sauvé. C'était un cas grave d'hypothermie."

"Je peux rentrer chez moi maintenant, docteur ?", a demandé Ron, irrité par toute cette situation et persuadé que le médecin faisait semblant d'afficher un sourire en lui parlant.

"Pas tout de suite, Ron, parce que nous devons faire quelques tests, mais si vos rapports sont normaux, nous pourrons bientôt vous donner votre congé. Au fait, tu ne veux pas savoir qui est ton visiteur spécial ?"

Annonces

"Un visiteur spécial ?"

Le médecin de Ron était vraiment sympathique | Photo : Pexels

"Oui. C'est ton ami d'hier", a dit le docteur en appelant Peter à l'intérieur.

Annonces

"Salut, Ron. Je voulais te remercier de m'avoir sauvé hier. C'est pour toi", a dit Peter en lui remettant un cadeau.

Ron a regardé ses parents, hésitant à accepter le cadeau, mais sa mère lui a fait signe qu'il pouvait le garder. 

"Peter nous a tout raconté, Ron", a dit son père. "Je suis fier que tu aies l'aidé, mais tu dois être plus prudent. Mais bon, ce n'est pas ta faute. Nous aurions dû te surveiller. Nous nous excusons de ne pas t'avoir laissé le temps. De plus, les parents de Peter sont vraiment très gentils. Ils nous ont déposés ici avant de partir au travail, et Peter nous a accompagnés parce qu'il voulait te voir et te remercier."

Annonces

Oh, donc c'était la voiture de Peter ! 

"Vous êtes vraiment fiers de moi ?", a demandé Ron, les larmes aux yeux.

Peter avait un cadeau spécial pour Ron | Photo : Pexels

Annonces

"Oui, Ron", a dit sa mère, en le serrant dans ses bras. "Nous sommes extrêmement fiers de toi. Nous nous excusons de ne pas avoir pu te donner assez d'attention. Mais ça ne se reproduira plus jamais."

"Merci", a dit le garçon en rendant l'étreinte de sa mère.

"Tu ne vas pas ouvrir le cadeau, Ron ?", a demandé Peter, se sentant un peu timide au milieu de ce moment d'émotion.

"Je vais le faire, Peter", a dit Ron en déballant le cadeau, tout en essuyant ses larmes. 

À l'intérieur, il a trouvé une figurine de Capitaine America et un mot. "Merci de m'avoir sauvé la vie, super-héros. Tu veux qu'on soit amis ?".

Annonces

Peter a souri à Ron et a demandé : "Tu aimes le cadeau ?"

"Oui ! Je l'adore ! Capitaine America est mon Avenger préféré. Merci, Peter !" Ron s'est exclamé en souriant à son tour à Peter, et les deux garçons sont devenus de grands amis depuis ce jour.

Ron a également cessé d'être une brute, et il est devenu un meilleur camarade de classe et un meilleur fils. En fait, ses professeurs le citent maintenant comme un exemple à suivre pour ses camarades de classe. Et, surtout, malgré leurs emplois du temps chargés, ses parents lui accordent le temps et l'attention dont il a besoin.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Annonces
  • Accordez du temps à vos enfants. Ron n'était pas vraiment un mauvais enfant au fond. Il intimidait les autres juste pour attirer l'attention de ses parents.
  • Un seul incident peut changer radicalement la vie d'une personne. L'acte de gentillesse de Ron envers Peter a fait comprendre à ses parents et à tous les autres qu'il n'était pas une mauvaise personne et qu'ils devaient prendre soin de leur fils et lui consacrer suffisamment de temps.

lire aussi : Après la mort de son fils, une mère entre dans sa chambre et pleure en entendant une voix qui lui dit "Salut maman"

N’oubliez-pas de vous abonner à AmoMama sur Google News !

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com