Getty Images
La source: Getty Images

"T’es complètement con, pourquoi tu as dit ça ?" : l'excuse d'Emmanuel Macron qui a dit qu'"Alexandre Benalla n'est pas [s]on amant" a irrité Brigitte

Jacques Ronny
08 avr. 2022
20:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Si Emmanuel et Brigitte Macron file le parfait amour depuis de nombreuses années, comme tous les couples, ils leur arrive de se brouiller. En 2018, Emmanuel Macron a tenu des propos que la première dame n'a pas du tout apprécié. Revenons à cette histoire.

Annonces

En  2018, Alexandre Benalla, était au centre de l'attention. Et si Emmanuel Macron a tenu des propos non sans humour le concernant, Brigitte elle l'a très mal pris.

DES CHOSES SPÉCIALES QU'ALEXANDRE BENALLA A RÉALISÉES POUR LE COUPLE MACRON

Brigitte Macron a toujours été reconnaissante de ce qu'a fait Alexandre Benalla pour eux quand il était encore leur garde du corps.

Alexandre Benalla accompagnant le couple Macron. | Photo : Getty Images

Annonces

De passage chez Europe 1 en juillet 2020, Sylvain Fort, ancien conseiller de l’homme d'État, a tenu à en parler.

D’après lui, la Première dame trouvait qu’Alexandre ne travaillait pas de la même manière que ses autres collègues, quand il assurait encore la protection d’Emmanuel Macron.

Le jeune homme savait se “rendre utile”, d’après Sylvain Fort, en se portant volontaire lorsqu’il s’agissait de veiller sur la famille de Brigitte Macron.

L'épouse du président français, Brigitte Macron (2-L), s'entretient avec des collègues, dont l'agent de sécurité principal de l'Élysée, Alexandre Benalla, à côté du chien du président, Nemo (R), au palais de l'Élysée à Paris, le 12 octobre 2017. | Photo : Getty Images

Annonces

Pour information, les petits-enfants de la Première dame ne “bénéficient pas de protection policière particulière”, comme l’a révélé l'ex-conseiller du président.

Ainsi, contrairement à d’autres employés de l'Élysée, Alexandre Benalla était toujours partant pour rendre “des services pour la sécurité ou le bien-être” des petits-enfants de la Première dame. Des gestes qui semble avoir touché leur grand-mère.

Le président français Emmanuel Macron serre la main sous le regard du haut responsable de la sécurité de l'Élysée Alexandre Benalla lors d'une visite du 55e Salon international de l'agriculture au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, le 24 février 2018. | Photo : Getty Images

Annonces

ALEXANDRE SE VENGE DE SON LICENCIEMENT POUR FAUTE GRAVE

Alexandre Benalla semblait être bien plus qu'un simple garde du corps pour le couple présidentiel à l'Elysée. En effet, Emmanuel Macron et son épouse lui faisait pleinement confiance.

En 2018, on pouvait notamment voir le jeune homme aux côtés du président et sa femme en train de skier à Mongie.

“Tu comprends, il nous aidait à garder un minimum de vie privée, pour aller au théâtre, au cinéma, déjeuner tranquillement avec une copine”,

aurait même dit la Première dame à son sujet, selon Cohn Bendit.

Annonces

Alexandre Benalla à côté d'un bus et de l'avion transportant l'équipe nationale de football de France à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, en banlieue de Paris, après la victoire des joueurs français lors de la finale de la Coupe du monde de football Russie 2018. | Photo : Getty Images

Toutefois, malgré qu’il ait été “utile et indispensable” pour les Macron à une certaine époque, Alexandre Benalla a tout de même été évincé de ses fonctions à l’Élysée.

Annonces

Encore touché par cette décision, l’ex-garde du corps de l’homme d’État avait menacé celui-ci un an après son licenciement. À travers une messagerie cryptée Telegram, Alexandre avait dit, le 30 décembre 2019, qu’il allait divulguer des échanges qu’il a eus avec Emmanuel Macron.

Si le président de la République, lui-même, n’a pas répondu à la menace de son ancien garde du corps, l’Élysée l’a fait à sa place.

Emmanuel et Brigitte Macron | Photo : Getty Images

Annonces

Dans un communiqué posté le 31 décembre 2019, ils ont indiqué que le chef d’État ne va “pas poursuivre un dialogue par presse interposée avec Alexandre Benalla qui se venge de son licenciement pour faute grave en entretenant tout un faisceau de contre-vérités et d'approximations”.

Alexandre a, à son tour répliqué en précisant que ses derniers échanges avec Macron ne remontaient qu'à il y a de cela quelques jours.

Emmanuel et Brigitte Macron | Photo : Getty Images

Annonces

LES EXCUSES D'EMMANUEL MACRON QUI ONT INDIGNÉ BRIGITTE

Lassé des rumeurs, Emmanuel Macron a tenu à mettre les choses au clair en fin juillet 2018. Sous les yeux de certains députés, le chef d’État français a tenu des propos non sans humour concernant son ex-garde du corps. 

Ainsi, le Président français a affirmé qu'Alexandre “n’a jamais détenu les codes nucléaires, n’a jamais occupé un 300 m² à l'Alma, n’a jamais gagné 10 000 euros”, et surtout, qu’il n’était pas son amant.

Emmanuel et Brigitte Macron | photo : Getty Images

Annonces

Des propos qui avaient fait réagir de nombreuses personnes, notamment son épouse, Brigitte Macron, comme l’a révélé Laurence Pieau dans un reportage dédié à la femme du président de la République française. Les dires de son époux lui auraient “fait un mal de fou”, d’après la journaliste.

“T’es en train de fo*tre ton quinquennat en l’air, arrête tes conneries. (…) T’es complètement con, pourquoi tu as dit ça ?”,

aurait dit la Première dame à son mari à cette époque.

Emmanuel et Brigitte Macron | Photo : Getty Images

Annonces

Par ailleurs, les internautes, eux aussi, ont été nombreux à réagir aux propos de l'époux de Brigitte à l'époque.

“Quelle honte pour un président de se justifier de la sorte”,

peut-on lire dans les commentaires d’un des articles d’AmoMama.

Et vous ? Que pensez-vous des propos d’Emmanuel Macron ? Vous pouvez répondre dans les commentaires.

Emmanuel et Brigitte Macron| Photo : Getty Image

Annonces

Lire aussi : "Alexandre Benalla n'est pas mon amant" : сes propos du président ont suscité la colère de Brigitte Macron

ALEXANDRE BENALLA, EX-GARDE DU CORPS DE MACRON, CONDAMNÉ À UNE PEINE DE PRISON POUR AGRESSION

Alexandre Benalla a plus d'une fois fait la une des journaux. En juillet 2018, le jeune homme avait également fait parler de lui à cause d'une agression.

La scène a été filmée et avait fait le tour des réseaux sociaux. Ce qui a provoqué une vague de réactions.

Emmanuel Macron flanqué de l'officier supérieur de sécurité de l'Élysée Alexandre Benalla visite le 55e Salon international de l'agriculture au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, le 24 février 2018. | Photo : Getty Images

Annonces

Une enquête a alors été ouverte et trois ans après ce qui s’était passé, le trentenaire avait été condamné par le tribunal de la grande insistance de Paris, pour “violences volontaires en réunion”, “port d'arme prohibé” et “usage de passeports diplomatiques”, à trois ans de prison, dont un an, ferme. 

Il a notamment été contraint de verser une amende de 500 euros et a été interdit d’exercer dans la fonction publique pendant une durée de cinq ans.

Lire aussi : L'histoire d'amour cachée d'Emmanuel Macron avec la seule femme avant Brigitte

Pour plus d’actualités, abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces