Twitter.com/EttachkilaTN
La source: Twitter.com/EttachkilaTN

Eya Guezguez, la plus jeune membre des JO de Tokyo, est décédée par accident à 17 ans alors qu'elle s'entraînait avec sa sœur jumelle

Cathya Harena Raoelina
12 avr. 2022
14:10
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Triste nouvelle pour les passionnés de voile. Eya Guezguez, l'une des figures montantes de ce sport nautique et la plus jeune participante aux JO de 2021, est décédée à la suite d'un terrible accident survenu en mer. Découvrez plus de détails sur ce drame.

Annonces

Durant le dernier JO qui s'est déroulé à Tokyo, Eya Guezguez et sa jumelle ont marqué les esprits. Ensemble, les deux sœurs ont fièrement représenté leur pays, la Tunisie. Hélas, suite à la disparition d'Eya à seulement 117 ans, leur rêve de concourir encore une fois côte à côte pour les Jeux olympiques de 2024 ne pourra se faire.

Annonces

Inséparables, les jumelles étaient ensemble au moment du drame qui s'est déroulé le dimanche 10 avril 2022. Alors qu’elles étaient en train de s’entraîner en mer, un vent violent avait renversé le bateau où les deux sœurs se trouvaient. 

Alors que Sarra a pu être sauvée par leur entraîneur, Eya n’a malheureusement pas survécu, bien que l’homme ait tenté de la réanimer en faisant un massage cardiaque. La jeune fille a, par la suite, été transportée à l’hôpital et c’est là-bas qu’elle a été déclarée morte.

Annonces

Toute l’équipe d’AmoMama présente ses condoléances à la famille, aux amis, ainsi qu’à tous les proches de la skippeuse.

LE WEB RÉAGIT À SON DÉCÈS

C’est le journaliste tunisien Souhail Khmira qui a pris la lourde tâche d’annoncer la disparition d’Eya Guezguez sur les réseaux sociaux après que la nouvelle a été confirmée par le club nautique de la marine tunisienne.

Annonces

Suite à cette tragique disparition, de nombreux internautes ont tenu à réagir en soutenant les proches de la jeune véliplanchiste durant cette dure période qu’ils traversent. L’un des amis de la défunte adolescente s’est notamment exprimé sur son compte Twitter.

“Quelle terrible nouvelle... Eya, ton décès a été un poignard qui a transpercé nos cœurs. Reste en paix, chère amie. Tu resteras parmi nous pour toujours”,

peut-on lire à travers son émouvant message.

Le grand média, Ettachkila a également repris cette terrible tragédie dans un Tweet, où il a qualifié la jeune sportive, décédée à cause d’une noyade, de “championne de voile”. Le média a, ensuite, présenté ses condoléances à la famille avant de conclure son message avec un :

Annonces

“Paix à son âme.”

Annonces

Lire aussi : La championne de boxe Julie Le Galliard est décédée à 31 ans : "Hier soir, tu rejoignais les anges", la peine de ses proches

LE COMITÉ OLYMPIQUE RÉAGIT

Pour rappel, Eya Guezguez et sa sœur Sarra étaient dans la catégorie 49er FX lorsqu’elles avaient représenté les couleurs de la Tunisie lors des dernières olympiades.

Très fière de leur parcours, la défunte avait posté une photo d’elle et sa jumelle assises sur les anneaux olympiques.

À travers ce post daté du premier jour des jeux, Eya a tenu à faire savoir aux internautes qu’elles ont réalisés leur rêve en participant à la compétition. À noter que les jumelles ont fini à la 21e place lors de la compétition.

Annonces
Annonces

Suite à la triste nouvelle, des personnalités sportives ont également tenu à réagir. Le président de le Comité International Olympique, Thomas Bach avait, par exemple, déclaré qu’il était “choqué” d’apprendre la terrible nouvelle au sujet de celle qu’il estime avoir eu un “talent inspirant”. 

Pour Thomas, Eya Guezguez était “un modèle pour sa génération d’athlètes”. Sa participation aux JO, dit-il, “continuera de motiver les filles du monde entier”. 

“Nos pensées vont à sa famille, ses amis et la communauté olympique en Tunisie”,

a-t-il conclu.

Annonces

Dans un communiqué, le Comité Olympique de Tunisie avait également pleuré la disparition soudaine d’Eya Guezguez.

“Qu'Allah fasse miséricorde à la défunte, lui accorde le repos éternel au paradis et accorde à sa famille et à ses proches ainsi qu'à toute la famille sportive patience et réconfort”,

peut-on lire sur le message posté sur le compte Facebook du Comité.

Pour information, l’accident qui est à l’origine de la mort de la jeune skippeuse s’était déroulé au large de la capitale tunisienne, à Tunis, comme l’avait révélé Mehrez Boussayen, président du Comité olympique nationale, à la radio locale.

Annonces
Annonces

De nombreux médias tunisiens ont notamment rapporté que les funérailles de la jeune fille se sont passées le lundi 11 avril 2022. Elle a été inhumée dans le cimetière juif de Sidi Jebali à L’Ariana, dans la banlieue de Tunis, d’après les informations reçues.

En s’en allant pour toujours, Eya a laissé derrière elle sa jumelle avec qui elle avait plein de rêves, comme revenir aux Jeux olympiques de Paris en 2024.

Annonces

Par ailleurs, ce décès d’Eya Guezguez sensiblement la disparition d’une autre participante des JO. Il s’agit de la célèbre cycliste, Olivia Podmore, qui avait représenté la Nouvelle-Zélande lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016. 

Elle a notamment remporté la médaille d’argent de la vitesse par équipes pendant les championnats du monde de cyclisme sur piste juniors à Astana, en 2015. 

Avant de mourir, la sportive avait posté un message glaçant sur les réseaux sociaux au sujet de la pression de la compétition.

Annonces

Lire la suite : Une cycliste olympique décède à 24 ans : elle a laissé un dernier message sur la compétition

ELLE OBTIENT UNE MÉDAILLE ET APPREND LA MORT DE SA MÈRE PEU DE TEMPS APRÈS

Tout comme Eya Guezguez, Raven Saunders faisait, elle aussi, partie de ceux qui ont participé aux Jeux Olympiques 2020. Le 1er août 2021, cette dernière a reçu une médaille d'argent au lancer de poids. Ce moment aurait dû être l'un des plus joyeux de sa vie, hélas, ce ne fut pas le cas.

Pour cause, peu de temps après avoir apporté une médaille de plus à son pays, la jeune sportive de 25 ans a appris le décès de sa mère. 

Pour plus d’actualités, n’oubliez pas de vous abonner à AmoMama sur Google News.

Annonces