Getty Images
La source: Getty Images

Une liaison avec un jeune homme a conduit Dalida à subir une grave opération, qui l'a empêchée de devenir mère

Eteme Severine Celestine
09 mai 2022
13:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Dalida reste l’une des chanteuses les plus populaires de la France. Elle n’est plus de ce monde, mais ses chansons connaissent toujours beaucoup de succès. Dalida était adorée par le public, mais c’était une femme blessée au fond de son âme.

Annonces

Dalida était une chanteuse dont la renommée a traversé les frontières de l’Hexagone. Elle avait presque tout pour elle : argent, gloire et notoriété. Dans ces conditions, le public pense que les stars mènent une vie insouciante, faite de plaisirs variés.

Hélas, ce n’est pas forcément le cas, car l’argent ne fait pas toujours le bonheur ; la vie de Dalida en est l’exemple parfait.

Sa vie sentimentale n’a été qu’une succession de déceptions et de tragédies. La chanteuse a été marquée à vie par le suicide de son premier grand amour. La mort de ce dernier lui a retiré sa légendaire joie de vivre. Après une première tentative de suicide 20 ans plus tôt, Dalida a finalement réussi à se donner la mort le 3 mai 1987.

Annonces

Retour sur le parcours de cette talentueuse artiste.

Portrait de Dalida. І Source : Getty Images

LA MORT DE SON AMANT LUIGI TENCO ET SA TENTATIVE DE SUICIDE

Annonces

De son vivant, Dalida a connu plusieurs histoires d’amour, mais un homme a occupé une place particulière dans son cœur : Luigi Tenco.

Leur histoire débute dans les années 60. En 1961, Dalida a épousé Lucien Morisse, qui était non seulement le directeur des programmes d’Europe 1, mais également l’homme qui a lancé sa carrière. Leur mariage n’a duré que quelques mois.

Après cette expérience, Dalida a multiplié les conquêtes jusqu’à sa rencontre avec Luigi Tenco. Le chanteur italien a été le premier homme que Dalida a véritablement aimé.

Mariage de Lucien Morisse et Dalida en présence de Bruno Gigliotti (Orlando) à la mairie du 16e arrondissement de Paris, le 8 avril 1961. І Source : Getty Images

Annonces

Artiste talentueux, Luigi avait le don d’aimer et de choquer en même temps. En 1966, ses producteurs l’ont inscrit au festival de San Remo et l’ont associé à Dalida. Le courant est très bien passé entre les deux artistes, et ils ont décidé de se revoir. Les deux amants ont poursuivi leur idylle en secret.

La vie de Dalida a basculé à San Remo. Selon le principe du festival, les artistes formant un tandem doivent interpréter chacun à son tour le même titre. Malheureusement, la prestation de Luigi est catastrophique. Perdant ses moyens, il quitte la scène avant la fin de la chanson ("Cia amore, ciao").

C’est tout le contraire de Dalida, qui reçoit une belle ovation après son passage. Malheureusement, le tandem est éliminé du concours et Luigi s’enfuit.

Annonces

Quelques heures plus tard, Luigi Tenco se donne la mort dans sa chambre d’hôtel avec une arme à feu. Comme un symbole, c’est Dalida qui fera la découverte macabre. Profondément affectée par la mort de celui qu’elle comptait épouser à la fin de ce festival, Dalida a essayé en vain d’aller de l’avant.

Elle s’est plongée dans le travail pour essayer d’oublier le chanteur, mais elle n’y est pas arrivée. Elle était hantée par le souvenir de son bien-aimé, et elle n’avait qu’une seule idée en tête : le rejoindre dans l’au-delà.

Dalida et Luigi Tenco à Milan en février 1967. І Source : Getty Images

Annonces

Un mois après le suicide de son chéri, le 26 février 1967, Dalida passe à l’acte. Seule dans sa chambre de l’hôtel Prince de Galles (Paris), elle a avalé des barbituriques :

"J’étais sereine. Je me suis allongée sur le lit. Il n’était pas encore 20 heures. Je n’avais qu’une pensée en tête : Luigi. J’étais apaisée, j’allais le retrouver",

avouait-elle après les faits.

Heureusement, la femme de chambre, surprise que personne ne réponde, décide de pousser la porte de la chambre et trouve Dalida in extremis dans un état avancé. C’est ainsi que la chanteuse a été secourue et a eu la vie sauve. Elle passera 5 jours dans le coma et après sa sortie de l’hôpital, Dalida s’est tournée vers la psychanalyse et la spiritualité.

Annonces

Hélas, elle n’a plus jamais été la même !

SA RELATION AVEC LUCIO ET L'AVORTEMENT

1967 reste une année particulière pour Dalida. Quelques mois après la perte de Luigi, elle est tombée amoureuse d’un autre Italien. Lucio puisqu’il s’agit de lui, était un jeune étudiant âgé de 18 ans, qui a su conquérir le cœur de la star de 34 ans (à l’époque). Leur couple a été très éphémère puisque le jeune homme a disparu aussi vite qu’il est arrivé.

Toutefois, il lui a laissé un souvenir particulier : une grossesse.

Dalida lors d'un show télévisé en 1981 à Paris, France. І Source : Getty Images

Annonces

Dalida, ne voulant pas garder cette grossesse, décide d’avorter. L’opération s’est déroulée de manière clandestine, car elle était interdite en Italie et en France. Elle a malheureusement rendue Dalida stérile, la plongeant davantage dans un sentiment de tristesse et de détresse.

UNE VIE SOLITAIRE SANS FAMILLE, MAIS AVEC L'AMOUR PUBLIC

La suite de la vie de la star n’était pas comme certaines personnes auraient pu penser. Elle avait la gloire, l’argent et la célébrité, mais elle se sentait seule. L’ombre de la mort a toujours rodé autour de Dalida.

Déjà hantée par la mort de son papa (durant son enfance) et celle de son grand amour Luigi, la chanteuse a fait face au suicide par balle de son premier mari (Lucien Morisse) en 1970. En 1975, son ami Mike Brant se suicide également en sautant par la fenêtre de son appartement situé dans le XVIe arrondissement de Paris.

Annonces

Dalida avec son compagnon Richard Chanfray dit 'Comte de Saint-Germain' à Saint-Tropez en 1979, France. І Source : Getty Images

De 1972 à 1981, elle a été en couple avec Richard Chanfray. De l’avis de plusieurs de ses proches dont son frère, cet homme a réussi à la rendre heureuse. Malheureusement, lui également s’est suicidé en s’asphyxiant avec le gaz d’échappement de sa voiture.

Annonces

Sur le plan professionnel, la carrière de Dalida explose, lui faisant passer du rang de célébrité à celui d’icône de la musique. Durant sa carrière, elle a collaboré avec plusieurs grands noms du PAF à l’instar de Charles Aznavour et Alain Delon. Elle a accumulé les succès, effectuant des tournées partout dans le monde.

On lui doit des titres mythiques comme "Paroles Paroles", "Gigi L’Amoroso", "J’attendrai", "Depuis qu’il vient chez nous" ou encore "Monday Tuesday". Elle a réussi à exporter sa musique et à conquérir le public américain. Elle a également exploité ses talents d’actrice dans le film "Le sixième jour" de Youssef Chahine.

Dalida sur scène. І Source : Getty Images

Annonces

Sur le plan professionnel, tout lui souriait. Dalida était au sommet de la gloire, mais dans son fort intérieur, c’était une femme brisée. D’après son frère Orlando, cet échec sur le plan sentiment serait dû à sa passion pour la musique et le respect qu’elle avait pour le public.

"Dalida avait tout réussi sauf sa vie privée ! (…) Pourquoi ? Parce qu'elle a invariablement choisi des hommes qui, au bout d'un moment, n'acceptaient plus d'être 'Monsieur Dalida'. Elle a toujours fait passer sa carrière avant tout. C'est son public qui avait la première place, ses compagnons venaient après !",

confiait son frère en 2019.

Annonces
Annonces

Malheureusement, la star s’est donnée la mort le 3 mai 1987 dans son appartement parisien (rue d’Orchampt à Montmartre). Elle a quitté ce monde à 54 ans en laissant le message suivant :

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi".

Quelle triste fin !

Lire aussi : "J'ai aimé cette femme terriblement" : L'histoire d'amour cachée d'Alain Delon avec Dalida et ses souffrances après son décès

Pour plus d’actualités, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces