logo
 Shutterstock
La source: Shutterstock

Ses voisins se moquent d'une femme de 59 ans qui élève des jumeaux jusqu'à ce qu'une vieille dame intervienne - Histoire du jour

Tsiry Rakotomalala
27 août 2022
22:50
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Lorsqu'une femme de 59 ans vient d'emménager avec des jumeaux, ses voisins se moquent d'elle pour sa grossesse tardive. Un jour, un ange gardien s'est porté à la défense de la pauvre femme et leur a fermé la bouche en leur révélant quelque chose de déchirant qui leur a fait baisser la tête de honte.

Annonces

Le monde enseigne toujours la compassion et l'importance de s'occuper de ses affaires. Qu'est-ce que les gens gagnent à parler dans le dos des autres ? Pourquoi l'humanité a-t-elle oublié de faire preuve de gentillesse envers les autres ? Telles sont les questions qui ont taraudé Laylah Sylverstone, 59 ans, après avoir récemment emménagé dans un quartier tranquille de Woodstock, dans l'Illinois.

Tous les regards étaient fixés sur elle lorsque ses voisins la voyaient avec ses jumeaux. On avait l'impression qu'elle avait commis un crime en ayant des bébés à son âge.

La pauvre Laylah était impuissante, et rien n'empêchait ses détracteurs de faire des commérages à son sujet. Mais un jour, une femme âgée et courageuse leur a fermé la bouche et leur a fait regretter leurs paroles en leur révélant quelque chose sur Laylah à laquelle ils ne s'attendaient pas...

Annonces
A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

"Bonjour, Pasteur George. Ce sont mes deux petits anges", a déclaré Laylah lors de sa visite du dimanche à l'église de son nouveau quartier. Elle se tenait devant l'autel à côté de sa poussette jumelle, attendant que le pasteur bénisse ses bébés.

Annonces

"ASSEZ ! Vous n'avez pas un travail plus important que de vous moquer d'elle ? Savez-vous pourquoi elle est là ? Avez-vous la moindre idée de ce qu'elle a fait ?" hurla la sauveuse aux commères de la femme.

"Ah, oui, Mme Sylverstone. Ils sont charmants. Comment s'appellent-ils ?"

"Voici Brad, et voici Alan."

"Eh bien... eh bien... Ils sont adorables. Quel âge ont-ils ?"

"Ils ont six mois." Le sourire de Laylah s'estompa quand elle entendit ses voisins lui parler par derrière.

"C'est elle... Elle a emménagé il y a deux semaines avec ces bébés", a déclaré une femme.

Annonces

"Oh mon Dieu, regardez-la ! Elle est si vieille ! Et c'est leur mère ? Qui sur terre voudrait avoir des bébés à cet âge ?" ajoute un autre.

Laylah est profondément blessée, mais elle rejette leurs propos, pensant qu'ils cesseront un jour ou l'autre de la tourmenter. Malheureusement, la situation n'a fait qu'empirer de jour en jour.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pixabay

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pixabay

Annonces

"Elle arrive. Chut, elle pourrait nous entendre", a chuchoté une femme qui vivait dans le bloc près de chez Laylah. "Une vieille dame ridée avec des bébés !"

Laylah a clairement compris qu'elles ricanaient et comméraient à son sujet. Mais elle s'en moque, car elle se sent trop timide pour se défendre. Elle a ignoré leurs moqueries et a tendu la main vers le pharmacien en montrant des boîtes de lait maternisé.

"J'en prendrai quatre, s'il vous plaît", dit Laylah en sortant l'argent de son sac. "Combien ?"

"18 dollars par boîte, madame", dit le pharmacien.

Annonces

Laylah a remis les 72 dollars pour les quatre boîtes et est sortie en les portant. Comme la pharmacie n'est qu'à quelques minutes de chez elle, elle laisse ses bébés à la maison, car ils dorment profondément dans leur berceau.

"Elle aurait dû savoir qu'elle ne peut pas allaiter à cet âge !" a commenté une femme alors que Laylah sortait du magasin. "Bravo à celui qui a inventé le lait maternisé", ricana l'autre. "Sinon, cette vieille mère n'aurait rien eu à donner à ses bébés."

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Laylah était blessée au-delà de ce que les mots pouvaient exprimer. Elle versa des larmes en silence, mais tout ce qui comptait, c'était ses bébés. Elle est donc rentrée chez elle, est entrée, et a fermé la porte derrière elle. C'était quelque chose que Laylah avait fait depuis qu'elle avait emménagé. Elle ne parlait jamais à personne parce qu'elle savait qu'ils allaient immédiatement discuter de sa grossesse à son âge avancé. Elle a décidé de les éviter et de se concentrer sur son travail.

Un jour, Laylah a emmené les jumeaux faire des courses et est rentrée assez tard. Elle a vu un camion de pompiers devant sa maison et des pompiers qui couraient dans tous les sens, aspergeant son toit d'eau.

Annonces

"Oh mon Dieu ... Que vient-il de se passer ici ? Ma maison ?" Laylah a paniqué et a couru vers sa maison. "Cela ne peut pas se reproduire ! Pourquoi moi ?" s'est-elle écriée en courant vers sa maison. À ce moment-là, une voisine, Dorothy Adam, 62 ans, l'a arrêtée et l'a mise à l'écart.

"Je passais devant votre maison et j'ai vu de la fumée s'échapper du toit. J'ai vu que votre maison était fermée et j'ai immédiatement appelé le 911", a déclaré Dorothy.

Il s'est avéré que Laylah avait oublié d'éteindre une bougie dans le grenier. Elle l'avait allumée pour chercher un vieil album photo et l'avait laissée là, sur le support en bois. La bougie a fondu sur le bois et a mis le feu au grenier.

Annonces

Heureusement, la prudence de Dorothy a sauvé la maison de l'incendie, et les braises du grenier ont été immédiatement éteintes.

"Oh, merci, Mme Adam. Je vous suis éternellement reconnaissante", a dit Laylah en serrant la vieille femme dans ses bras. "Pourquoi ne pas vous joindre à moi pour le thé dans la soirée. Je suis sûre que ma maison ne sentira pas la fumée de carbonisation d'ici là !" Dorothy était ravie de l'invitation. Elle a hoché la tête et s'est éloignée.

Pendant ce temps, Laylah se sentait rayonnante car Dorothy était la première personne à lui parler gentiment depuis son emménagement. Elle était submergée et a préparé le meilleur thé et les meilleures collations pour sa nouvelle amie. Finalement, les choses ont pris une autre tournure lorsque Dorothy a appris le passé déchirant de Laylah.

Annonces
A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pixabay

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pixabay

Ce soir-là, les deux femmes sirotent leur thé, se livrant à une conversation réconfortante. Dorothy était curieuse de savoir pourquoi Laylah avait des bébés dans la cinquantaine, alors elle commença lentement à lui poser des questions, en veillant à ce que ses questions ne soient jamais offensantes.

Annonces

"Alors, Mme Sylverstone. Je m'interrogeais sur votre famille. Où est votre mari ? Et... ces bébés ? Sont-ils vraiment les vôtres ?"

Un silence inquiétant s'est emparé du sourire de Laylah. Sa joie se fondit en larmes alors qu'elle se levait et grimpait au grenier. Dorothy était déconcertée et pensait avoir offensé sa vieille amie. "Mme Sylverstone. Je suis désolée. Je ne voulais pas vous faire de mal. Revenez s'il vous plaît...."

Mais Laylah avait disparu dans le grenier et est arrivée quelques minutes plus tard avec un vieil album photo à la main. Elle s'est assise à côté de Dorothy et a feuilleté l'album, les larmes coulant sur son visage comme jamais auparavant.

Annonces

"C'est ma fille, Emily. Et voici son mari, Jacob", a dit Laylah en montrant un joli couple sur la photo. "Et c'est moi près de mon mari, Lewis."

Dorothy fixe les photos, curieuse d'en savoir plus. Puis elle a vu les photos de grossesse d'Emily et est devenue curieuse.

"Comme c'est adorable. Était-elle enceinte ? Et où est votre famille maintenant ?" Dorothy a demandé.

Laylah s'est levée et a montré du doigt les berceaux dans sa chambre. En larmes, elle dit : "Ils sont là. Ils sont tout ce que j'ai maintenant".

"Qu-Qu'est-ce que vous dites, Mme Sylverstone ? Vous voulez dire que ce sont vos petits-enfants ? Où sont Emily et Jacob ? Où est votre mari, et que leur est-il arrivé ?"

Annonces

Essuyant ses larmes, Laylah a enfin révélé la vérité. "J'ai perdu mon mari, ma fille et mon gendre dans un incendie qui a ravagé ma maison il y a six mois. J'avais emmené mes petits-fils nouveau-nés au parc, et je l'ai échappé belle", a-t-elle pleuré.

"Je ne pouvais plus vivre là. Ces souvenirs tragiques étaient trop douloureux pour que je les supporte. Alors j'ai vendu ma maison et ma voiture et je me suis installée ici. Je sais que c'est lâche de fuir mon passé, mais je veux être là pour mes petits-enfants. Je veux vivre pour eux, et ils sont la raison de ma force même dans cette douleur."

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Dorothy est émue aux larmes après avoir entendu cela. Elle réalisa que tout le voisinage avait mal interprété et mal jugé la pauvre Laylah et l'avait blessée par ses moqueries. Elle compatit avec la femme et sort le cœur lourd.

Le lendemain, elle a accompagné Laylah et ses bébés à l'église. En chemin, elle entend ses voisins faire des commentaires méchants sur Laylah. Mais maintenant que Dorothy connaît la vérité, elle décide de ne plus faire la sourde oreille à leurs propos.

"ASSEZ ! Vous n'avez pas des choses plus importantes à faire que de vous moquer de cette pauvre femme ? Savez-vous pourquoi elle est là ? Avez-vous la moindre idée de ce qu'elle a fait ? Elle a tout sacrifié pour élever ses petits-enfants orphelins. Arrêtez de vous moquer d'elle !"

Annonces

"Des orphelins ? Des petits-enfants ?" s'exclament les voisins en choque.

"Je m'occuperai de vous plus tard", leur lance Dorothy en colère et se précipite derrière Laylah, qui n'a pas conscience de ce qui vient de se passer.

Plus tard dans la soirée, Dorothy réunit ses voisins et leur révèle le passé tragique de Laylah.

"Alors maintenant vous savez pourquoi il ne faut jamais juger les gens. Ce n'est pas notre affaire de débattre des affaires privées de quelqu'un. Chacun a ses affaires à régler, et nous avons les nôtres. Alors, pourquoi ne pas s'occuper de nos problèmes au lieu de blesser les sentiments de quelqu'un d'autre ?". a dit Dorothy, éclairant ses voisins d'une culpabilité et d'une leçon de vie.

Annonces

Quelques instants plus tard, tous les voisins sont allés voir Laylah chez elle. Ils ont apporté de jolies choses pour ses petits-fils et même de la nourriture faite maison pour elle.

"Nous sommes désolés, Mme Sylverstone. Nous regrettons profondément ce que nous avons dit sur vous. Vous êtes l'une des nôtres maintenant. Vous et vos petits-enfants êtes toujours les bienvenus chez nous, n'importe quand !" ont-ils dit.

Le coeur de Laylah s'est éclairci, et elle a versé des larmes de joie en regardant Dorothy. À partir de ce jour, personne ne s'est moqué de Laylah. Ils la considéraient comme de la famille et l'aidaient toujours, et les jumeaux vécurent paisiblement dans leur quartier.

Annonces
A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pixabay

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pixabay

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Ne pas juger rapidement. Lorsque Laylah a emménagé dans le nouveau quartier avec les bébés, ses voisins se sont moqués d'elle parce qu'elle était devenue mère à la fin de la cinquantaine. Ils l'ont jugée à tort sans connaître la vérité sur son passé tragique.
  • Chacun a ses sentiments. Il ne faut pas les blesser et s'en moquer sans connaître la vérité. Les voisins de Laylah se sont constamment moqués d'elle pour avoir eu des bébés à 59 ans. Mais lorsqu'ils ont appris que les jumeaux étaient ses petits-enfants orphelins, ils ont regretté leur erreur et lui ont présenté leurs excuses.
Annonces

Lire aussi : Une vieille dame solitaire rentre chez elle et voit une poussette abandonnée avec un nouveau-né dedans - Histoire du jour

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l'envoyer à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

La jeune veuve d'un homme riche apprend qu'il a laissé un héritage de 4,7 millions de dollars à une inconnue de 81 ans nommée Anna - Histoire du jour

05 juin 2022

Une veuve âgée se rend dans une autre ville et rencontre des triplés qui ressemblent à son fils décédé : histoire du jour

27 avril 2022

Une femme suit une petite fille qui supplie des inconnus près de l'église de lui acheter sa dernière paire de bottes - Histoire du jour

09 mai 2022

Une vieille dame n'a laissé entrer personne chez elle pendant des années, jusqu'à ce qu'une femme y mette les pieds - Histoire du jour

06 mai 2022