logo
Susan Preece Gervaise | Source: facebook.com/DailyMail
Susan Preece Gervaise | Source: facebook.com/DailyMail

Des kidnappeurs mentent à une fillette de 4 ans en lui faisant croire qu'elle avait été adoptée - 53 ans plus tard, elle retrouve sa vraie famille

José Augustin
17 mars 2023
09:40

La vie d'une femme a basculé quand elle a découvert qu'elle n'avait pas été adoptée contrairement à ce qu'on lui avait dit. Il lui a fallu 53 ans pour apprendre la vérité sur les gens qui l'ont élevée et retrouver la famille qui devait être la sienne.

Annonces

En 1969, alors que Susan Preece-Gervaise avait quatre ans, un couple lui a proposé de faire un voyage de deux semaines en Floride pour visiter Disney World. À l'époque, elle vivait sur un terrain de camping avec sa mère, ses frères et ses sœurs, et sa mère pensait que ce serait une bonne occasion pour la petite fille de vivre une expérience qu'elle ne pouvait lui offrir facilement.

La mère de Susan a donc accepté de l'envoyer en voyage avec le couple et leurs deux fils. Tout ce dont ils avaient besoin, c'était du certificat de naissance de Susan et d'une lettre d'autorisation parentale. Après cela, son nom a été ajouté au passeport de la famille.

Annonces

Les souvenirs de sa famille biologique

Susan s'est souvenue de sa vie avec son ancienne famille sur le terrain de camping. Elle et ses frères et sœurs ont été placés à plusieurs reprises dans des familles d'accueil parce que sa mère n'avait pas les moyens d'élever ses sept enfants.

C'est alors qu'un couple originaire d'Écosse a commencé à se rapprocher d'elle. Ce couple lui a proposé de l'emmener en vacances à Disney World, et c'est ainsi qu'a commencé sa nouvelle vie.

Un mensonge qui change la vie

La famille de Susan était loin de se douter que le couple ne l'emmènerait pas à Disney World. Au lieu de cela, ils se sont rendus au Canada avant de s'envoler à l'autre bout du monde pour l'Australie, où Susan vivra toute sa vie.

Annonces

Susan ne s'est jamais sentie différente des autres. Elle savait qu'elle avait été adoptée - c'est ce qu'on lui avait fait croire - mais cela ne la perturbait pas. Elle était heureuse de sa vie en Australie.

Lorsqu'elle était plus jeune, le couple a dit à Susan que sa mère biologique l'avait reniée. C'est alors qu'ils l'ont prétendument "adoptée".

Sa mère "adoptive" est décédée lorsqu'elle avait dix ans, et c'est son père qui l'a surtout élevée. Cependant, lorsqu'elle a eu 16 ans, ce dernier n'a pas eu d'autre choix que de lui dire la vérité.

Elle a été contrainte de vivre en Nouvelle-Zélande pendant trois ans, jusqu'à ce qu'elle atteigne l'âge légal et puisse demander elle-même un passeport.

Annonces
Annonces

À la découverte de la vérité

La famille s'était rendue en Nouvelle-Zélande, et si Susan n'avait pas besoin de passeport pour entrer dans le pays, elle en avait besoin pour retourner en Australie.

Susan a demandé un passeport, mais elle avait besoin de la signature de son père ou de sa mère pour que la demande soit acceptée. Elle pensait que ce serait facile puisqu'elle avait son père avec elle. Mais ce dernier lui a alors révélé qu'elle n'avait pas été adoptée, mais volée.

Sur le moment, Susan n'a pas vraiment fait attention à cette révélation. Elle a continué sa vie et n'a pas cherché à contacter sa famille biologique.

Annonces

Susan a été contrainte de vivre en Nouvelle-Zélande pendant trois ans, jusqu'à ce qu'elle atteigne l'âge légal et puisse demander elle-même un passeport pour adulte. Elle avait 19 ans lorsqu'elle est retournée en Australie, où elle a épousé son mari Hamilton.

Annonces

Aller de l'avant avec sa famille

Deux ans après son mariage, le père de Susan décéda alors qu'elle n'avait que 21 ans. Elle a vécu sa vie d'adulte avec son mari, en élevant trois enfants et en passant du temps avec leurs quatre petites-filles.

Si Susan n'a jamais pris la peine de rechercher sa famille biologique, il n'en a pas été de même pour ses proches au Royaume-Uni. À plusieurs reprises, sa famille a essayé de la retrouver pendant des années.

Ce n'est que lorsque Susan est tombée sur une femme qui avait également été adoptée qu'elle a finalement été incitée à rechercher plus d'informations sur ses origines. Elle a raconté :

Annonces

"J'ai parlé à une femme qui avait été adoptée et elle m'a demandé : "Tu ne voudrais pas savoir ce qu'ils (les membres de ma famille) ressentent ?" J'ai eu comme un déclic."

Annonces

Entrer en contact avec son passé

Avec l'aide de son mari, Hamilton, Susan a pu retrouver sa famille biologique. Il a posté un message sur une page Facebook de Pontefract pour exposer sa situation et, en quelques minutes seulement, ils ont obtenu des résultats.

Lorsqu'elle a pu joindre sa famille biologique, ils ont pleuré en découvrant que Susan était en vie. Ils la recherchaient depuis des années, mais ne parvenaient pas à retrouver sa trace parce qu'elle avait changé de nom de famille.

Après avoir retrouvé sa famille, Susan et Hamilton se sont envolés pour le Royaume-Uni, où elle a retrouvé ses frères et sœurs. Elle a programmé leur voyage pour qu'il coïncide avec son anniversaire et qu'elle puisse le passer avec eux pour la première fois depuis des années.

Annonces

Ils ont célébré son 57e anniversaire en organisant une fête. Ensemble, ils ont rattrapé le temps perdu et essayé de rassembler les pièces du puzzle pour comprendre ce qui s'était passé.

Cette découverte a bouleversé la vie de toute la famille. L'une des sœurs biologiques de Susan souffrant de démence, sa fille affirme que le fait de retrouver sa sœur perdue de vue depuis longtemps a permis à sa mère de s'épanouir.

Malheureusement, la mère biologique de Susan est décédée huit ans avant qu'elle ne retrouve sa famille. Elle n'a jamais pu savoir si sa fille était en sécurité.

Annonces

Des commentaires contradictoires sur Internet

Les internautes étaient partagés sur la situation de Susan. Certains n'ont pas compris pourquoi sa mère l'a laissée partir en voyage si facilement. À contrario, d'autres ont estimé qu'elle avait eu une vie meilleure après avoir été kidnappée.

"Pourquoi un parent donnerait-il le passeport de son enfant à un étranger et le laisserait-il partir si loin, à Disneyland ? Cela dépasse mon entendement." - Janet Grange (7 octobre 2022)

"On dirait qu'elle a eu une meilleure vie parce qu'elle a arrêté de passer d'une famille d'accueil à une autre. Au moins, elle était aimée et désirée." - Marion Thomas (7 octobre 2022)

Annonces

"Je suis ravie qu'elle ait été gâtée et qu'on se soit occupé d'elle. Pauvre maman qui est morte sans obtenir de réponse ! Heureuse qu'elle ait retrouvé sa famille." - Hollie Potter (7 octobre 2022)

"Je suis désolée... Parfois, je jurerais que ces histoires sont inventées de toutes pièces ! Ce n'est pas possible... personne ne peut être naïf au point de remettre un certificat de naissance, un passeport et tout ce qui permet d'identifier son enfant à des inconnus [...]" - Leigh Morris (8 octobre 2022)

Annonces

Au final, Susan est heureuse que son histoire serve aujourd'hui d'inspiration à d'autres. "C'est un message pour tous ceux qui ont perdu quelqu'un : les miracles existent. Il y a de l'espoir", conclut-elle.

Lire aussi : Le propriétaire d'un cinéma qui ouvre ses portes aux sans-abri pour qu'ils puissent se réchauffer la nuit y retrouve le fils qui l'avait quitté

Pour lire davantage d’articles, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Annonces
info

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

AccueilHistoires inspirantes
Un enseignant qui devient chauffeur de taxi pour nourrir ses cinq fils adopte un bébé abandonné sur la banquette arrière sans savoir qu'il possède un million de dollars - Histoire du jour
Afficher un autre article