Une jeune fille de 8 ans a été tuée par son propre père et sa grand-mère

Une jeune fille de 8 ans a été torturée et battue à mort par sa famille. La police a finalement découvert son journal intime.

Smalljoys nous parle de la terrible histoire de Gizzell Ford, surnommée "Gizzy". Cette petite fille de 8 ans a été torturée à mort par sa famille.

Malheureusement, les enfants sont souvent victimes d'abus et de négligence et ce genre de comportements n'est pas toujours rapporté aux autorités.

La tragique histoire de cette petite fille de 8 ans qui habitait à Chicago en est un bon exemple. Il s'agit de Gizzell Ford, surnommée "Gizzy" qui a été tuée par sa grand-mère, Helen Ford.

Ce crime odieux au cours duquel la femme de 125 kilos a battu et affamé sa petite-fille de 30 kilos, a eu lieu durant l'été 2013. Gizzell a écrit toutes les atrocités qu'elle a subit aux mains de la femme qui était censée s'occuper d'elle et lui donner de l'amour dans son journal à la couverture arc-en-ciel.

Le contenu des pages de ce journal a été utilisé pour condamner Helen Ford à cause de ce crime que le juge a qualifié d'"exceptionnellement brutal." Helen a été jusqu'en seconde et ne souffre apparemmnt pas de maladie mentale.

Elle a été condamnée à perpétuité pour avoir tué Gizzy. Le journal raconte comment l'excellente élève était obligée de rester accroupie pendant plusieurs heures avant de devoir rester debout pour le reste de la journée. La pauvre Gizzy avait souvent un chiffon ou une chaussette dans la bouche au cours de ces punitions.

Le procureur a montré des enregistrements fait à partir d'un téléphone portable sur lesquels on peut voir sa grand-mère et son père réprimander la petite fille. Gizzell a souffert d'une insuffisance rénale car ils ne lui donnaient ni à boire ni à manger.

Elle a été attachée au pied du lit de son père grabataire pendant des jours, négligée et affamée. Une blessure remplie de vers a été découverte à l'arrière de sa tête, résultant du frottement de sa tête contre le pied du lit contre lequel elle était attachée.

Certains passages du journal de la petite ont été rendus publics au cours du procès de sa grand-mère. Son état d'esprit est devenu bien plus sombre au début de l'été 2013 car elle savait que les abus qu'elle subissait allaient devenir de pire en pire.

La petite fille torturée a écrit: "Je déteste cette vie parce que maintenant je suis vraiment dans le pétrin." Elle a écrit cette phrase le 11 juillet, 2 jours avant que son corps sans vie portant les marques terribles de la strangulation et des coups qu'elle avait reçu ne soit découvert dans l'appartement familial.

Avant de déclarer Helen Ford coupable, le juge a déclaré: "Ce n'est pas un simple meurtre. Cet enffant a été torturée. Elle a souffert d'une mort lente et douloureuse."

Le père de Gizzell a lui aussi fait face à des accusations mais il est mort d'une crise cardiaque en 2014 avant d'avoir pu être jugé.

D'après les rapports du tribunal, après son arrestation, Helen Ford a fait de son mieux pour faire croire que sa famille était normale. Elle disait vivre simplement avec ses enfants et petits-enfants. Elle a fait de son mieux pour faire croire au monde entier qu'elle était une grand-mère modèle.

Heureusement, le procureur avait assez de preuves des atrocités qu'elle a fait subir à sa petite-fille pour qu'elle soit condamnée. 

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay
People Mar 20, 2019
Cette mère de famille a noyé sa fille de 3 ans, croyant que "Bethan serait plus en sécurité au ciel" qu'avec son père
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait
Actualités Feb 14, 2019
Zoé Petit ne s'est pas arrêtée après avoir critiqué le mensonge de son père : la jeune fille de 16 ans avec sa mère l'ont poursuivi en justice