Cette veuve héroïque a pu envoyer ses 11 enfants à l'université alors qu'elle était pauvre

Beaucoup de personnes trouvent des excuses pour ne pas progresser dans leur vie, mais cette femme brésilienne admirable a permis à ses nombreux enfants d'aller loin dans leur vie.

Marlene de la Costa Maciel, 59 ans, est veuve depuis trois ans. Elle et son mari ont eu 14 enfants dans des conditions de pauvreté très sévère, mais ils ont réussi à faire en sorte que 11 d'entre eux, jusqu'à présent, puissent terminer leurs études universitaires.

Historias.Guru a rapporté que Marlene et son mari, qui vivaient à Seringal Extrema, dans la rivière Moa, au Brésil, ont déménagé dans une propriété rurale dans la Ramal Macazeiral, municipalité de Cruzeiro do Sul lorsque leurs enfants ont commencé à grandir.

Si le couple a déménagé, c'est car ils espéraient que leurs enfants pourraient étudier à l'université et avoir de meilleures opportunités dans la vie que celles qu'ils avaient eues eux-mêmes.

Avec des efforts inimaginables et un grand esprit de communauté, cette famille a prospéré, et grâce à l'obstination des parents, onze enfants ont reçu une éducation universitaire, deux sont sur le point de terminer leurs études et le plus jeune est encore au lycée.

Malheureusement, le mari de Marlene, qui est reconnue dans la localité comme étant une mère exemplaire et "guerrière" pour avoir élevé ses enfants, est décédé en 2015, sans pouvoir voir les choses qu'allaient accomplir ses enfants.

"Mon mari a dit qu'il enverrait tout le monde à l'école ou qu'il n'y enverrait personne.", a déclaré Marlene.

"Ceux qui étudiaient le matin travaillaient l'après-midi et ceux qui étudiaient l'après-midi travaillaient le matin, car il n'y avait pas assez de vêtements pour tout le monde, quand certains arrivaient ils prêtaient les vêtements aux autres pour qu'ils puissent partir".

"Aujourd'hui, on se souvient de tout ça en riant, mais il y avait des moments très difficiles ... J'imagine combien notre mère a souffert, plusieurs fois notre mère a dû préparer un repas avec un seul œuf à manger pour 7. Personne ne voyait le jaune", a déclaré l'un des fils de Marlene, aujourd'hui officier gradé dans la police.

Les conditions dans lesquelles ils ont grandi ont créé un lien très spécial entre les frères qui s'est reflété dans leur choix de profession. Sept d'entre eux travaillent dans des agences de sécurité publique.

"Aujourd'hui, j'ai quatre enfants dans la police civile, deux à l'IAPEN (Institut d'administration pénitentiaire) et un au département des incendies, je suis très fière de mes enfants."

Les postes connexes
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Histoires virales Apr 10, 2019
Son mari l'a abandonnée au téléphone juste après la naissance de son bébé prématuré
Histoires Feb 19, 2019
Sa femme quitte la maison et le laisse seul avec leur enfant, alors il lui envoie une lettre