Un père et une mère vont devoir passer au tribunal à cause du nom qu'ils ont choisit pour leur bébé

Le couple français n'a pas été autorisé à donner le prénom qu'ils voulaient à leur fille.

Le couple vit dans le Morbihan, en Bretagne, et leur fille est venue au monde au mois de novembre 2017.

D'après les informations rapportées par American Web Media, les parents ont été assignés à comparaître au tribunal après avoir nommé leur fille Liam, un nom qui est en général donné à des garçons dans les pays anglophones.

Les procureurs locaux ont déclaré que le choix de ces parents "pourrait créer une certaine confusion concernant le sexe de l'enfant."

Ils ont ajouté que ce nom était "ne servait pas les meilleurs intérêts de l'enfant et pourrait avoir des répercussions néfastes sur ses interactions sociales et que nous [les procureurs] avons demandé à un juge d'interdire aux parents de s'en servir."

D'après les informations rapportées par Daily Mail, les procureurs ont l'habitude d'interdire certains prénoms pour un enfant et les parents ont été les derniers à faire face à leur colère.

Source: Freepik

Source: Freepik

Afin de soutenir leur argumentation, les procureurs ont évoqué des Liams célèbres, comme par exemple Liam Gallagher ou bien le célèbre acteur Liam Neeson.

D'après les informations rapportées par Global News, la mère a raconté qu'avant la naissance de sa fille, les autorités lui ont demandé de choisir un "deuxième prénom plus féminin".

D'après la loi Française, le tribunal a le droit d'interdir des parents de donner un certain prénom à leur enfant si ce prénom pourrait lui causer des problèmes.

Les noms qui sont déjà interdits sont par exemple Nutella, Fraise, Joyeux, MJ (en honneur à Michael Jackson), Manhattan et Deamon.

Avant 1993, les parents Français devaient choisir les prénoms de leurs enfants d'après une liste choisie par le gouvernement. Mais cette restriction a pris fin durant le mandat du président François Mitterand.

D'autres pays ont des lois concernant les noms de leurs enfants et ont une liste de prénoms interdits comme par exemple l'Arabie Saoudite, la Nouvelle-Zélande, l'Allemagne, le Portugal, le Danemark, la Norvège, la Suède, le Maroc, le Japon, la Malaisie, et l'Islande.

Les postes connexes
Dec 25, 2018
Une femme enceinte annule sa baby shower alors que sa famille se moque du nom de son bébé
Dec 12, 2018
Cette maman a annulé la fête de son bébé suite aux moqueries de ses amis et sa famille sur le nom de l'enfant à naître
Parentalité Feb 19, 2019
Une mère de Floride élève un 'theyby' - un nouveau terme donné aux bébés dont le sexe n'est pas révélé
Dec 28, 2018
L'adieu déchirant d'une mère à un bébé de 5 mois victime de violence domestique