Cette femme a accouché à 33 semaines de grossesse, tout en sachant que son bébé était mort dans son ventre

L'amour qu'éprouve une mère est tout à fait unique et ne peut être comparé à aucun autre type d'amour, et la perte d'un enfant est l'une des expériences les plus déchirantes auxquelles une mère puisse jamais faire face.

Alors que Sara Jade et son mari, Tim, 34 ans, élevaient leur fils unique, Arthur, âgé de 3 ans, ils ont été informés qu'ils attendaient un nouvel enfant.

Bien que la nouvelle les ait comblés de joie, ce qui s'est passé par la suite leur a brisé leur cœur pour toujours. Les internautes ont partagé leur histoire, qui est devenue virale.

Le couple a apprécié les premières étapes de la grossesse, mais à la 20e semaine, les médecins ont découvert que le cerveau de leur bébé ne se développait pas correctement.

Selon Daily Mail, Jade a donné naissance à son fils Aksel Jude à 33 semaines après qu'il soit décédé dans son utérus à la suite de graves complications liées au développement de son cerveau.

Quand les médecins leur ont parlé de cette maladie, Jade a décidé d'opter pour une IRM. Elle a été informée que son fils avait reçu un diagnostic d'anomalie cérébrale appelée Polymicrogyria.

Les médecins ont également dit à Jade que l'état d'Aksel était si grave qu'il n'aurait pas été capable de survivre ou d'avoir une qualité de vie décente en dehors de l'utérus.

À 33 semaines, le cœur d'Aksel a cessé de battre et Sarah est entrée en travail avant de donner naissance à son fils mort-né tôt le lendemain matin.

"J'ai fondu en larmes à ce moment là, c'était comme si mon corps voulait pousser mais que mon cœur voulait le garder à l'intérieur de moi", a-t-elle dit.

Le couple a demandé à la photographe Lacey Barratt de capturer la naissance de son fils. Du moment où  Sara est entrée en travail jusqu'à l'enterrement d'Aksel.

"Il y a tellement d'histoires cachées de décès de grossesses et il y a tellement de femmes qui n'ont jamais été reconnues, donc en partageant des histoires et des photos, nous unissons toutes les personnes qui se sentent concernées et qui ont également besoin qu'on reconnaisse et légitimise leur souffrance", a déclaré la photographe Lacey.

Lacey a affirmé que l'histoire a suscité un soutien sans fin de la part de nombreuses personnes à travers le monde, y compris des femmes qui ont elles aussi perdu leur bébé.

Les postes connexes
Dec 28, 2018
Cette mère donne naissance à une fille morte-née à 16 semaines de grossesse et partage les photos déchirantes de leurs adieux.
Jan 26, 2019
Une femme de 32 ans a avorté sa petite fille pour la libérer d'une vie de douleur et de souffrance
Santé Mar 22, 2019
Une femme à qui on a dit qu'elle n'aurait jamais de bébé partage ce que c'est que d'accoucher d'une énorme fille de 6,8 kg
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant