Jenifer parle des tragédies auxquelles elle a dû faire face et des choses qui lui ont permis de "panser" ses plaies

Jeni­fer : comment le tour­nage de Traqués l’a aidée à surmon­ter les drames de sa vie.

Voici nous parle de Jenifer qui a traversé l'une des périodes les plus difficiles de sa vie il y a quelques mois. Trau­ma­ti­sée par un acci­dent de voiture et la mort de son oncle, la chan­teuse a retrouvé le sourire grâce à son dernier télé­film.

L'année 2017 a été difficile pour Jenifer. En effet, au mois de mars la célèbre chanteur s'est retrouvée dans un accident de voiture alors qu'elle rentrait après un concert en Belgique. Deux personnes ont perdu la vie dans le tragique incident.

Totalement boulversée par le drame, Jenifer avait annulé de nombreux concerts et s'était fait très discrète pendant plusieurs mois afin de se remettre.

Malheureusement pour elle, son oncle, Jean-Luc Codaccioni avait été assassiné sur le parking de l'aéroport de Bastia au mois de décembre.

Une année très difficile donc pour celle qui prépare actuellement son prochain album et qui se retrouve à l'affiche du téléfilm Traqués qui sera diffusé le lundi 14 mai sur TF1.

La chanteuse âgée de 35 ans a apparemment été transformée par cette expérience. 

"Devant la caméra, mon cœur va à trois mille à l’heure. C’est une adré­na­line nouvelle.Il y a beau­coup de monde autour de moi.J’étais heureuse de me lever à cinq heures du matin et d’al­ler sur le plateau. Ce tour­nage est arrivé à un moment compliqué de ma vie. Jouer m’a servi psycho­lo­gique­ment", a-t-elle déclaré au cours d'une interview accordée à Nikos Aliagas pour le magazine Gala.

Jenifer joue le rôle de Sarah, une jeune femme soli­taire et à la vie mono­tone, jusqu’au jour où elle découvre un jeune garçon dans le coffre de sa voiture. Et pour ce rôle, elle a dû se confronter à certaines blessures de son passé.

"Pour être sincère avec le person­nage, il faut aller puiser dans son vécu. Et même si je n’ai, bien sûr, pas traversé les mêmes drames que le person­nage de Sarah, j’ai dû replon­ger dans des épisodes doulou­reux de ma propre vie."

" Jouer m’a servi à panser mes plaies, ce rôle a impliqué une mise à nu et un inves­tis­se­ment total. Crier, pleu­rer devant une caméra ne se fait pas comme ça. Il faut aller cher­cher au fond de soi. C’est la première fois que je suis allée aussi loin", a-t-elle ajouté.

Les postes connexes
Feb 08, 2019
Alain-Fabien Delon parle des difficultés auxquelles il a dû faire face quand son père a arrêté de l'aider
TV Mar 15, 2019
"Vous m'avez fait penser à ma grand-mère" : Jenifer a fondu en larmes en entendant la chanson triste du candidat
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Jan 18, 2019
Un chien a vécu 4 ans enchaîné jour et nuit sans se soucier des dangers auxquels il pouvait faire face