Cette femme de 25 ans est morte parce que le pilote a refusé de poser l'avion

Brittany et Corey Oswell rentraient chez eux de leur lune de miel hawaïenne en 2016 lorsque Brittany a fait un malaise et s'est évanouie.

Comme rapporté par CNN, elle est revenue à elle peu après, mais quand elle s'est effondrée plus tard dans les toilettes de l'avion, un médecin à bord qui l'avait aidée a dit à l'équipage qu'ils devaient atterrir rapidement, pour lui donner le traitement médical approprié.

Le vol 102 d'American Airlines était à environ une heure et demie de Dallas-Fort Worth, sa destination. Malgré l'avertissement du médecin, l'équipage a gardé le cap pendant que le médecin et les agents de bord essayaient de soigner Brittany, qui avait 25 ans à l'époque. Elle a été transportée à l'hôpital immédiatement après son atterrissage, mais elle est décédée trois jours plus tard.

Aujourd'hui, sa famille poursuit la compagnie aérienne pour une mort injustifiée.

Un représentant d'American Airlines a déclaré que la compagnie était "profondément attristée par cet événement et que nos pensées et nos prières continuaient à aller aux proches de Mme Oswell. Nous prenons la sécurité de nos passagers très au sérieux et nous examinons les détails de la plainte", a déclaré la compagnie aérienne.

Après que Brittany ait fait un malaise et ait perdu connaissance environ trois heures après le décollage, l'équipage a demandé aux passagers s'il y avait un médecin à bord. Un médecin présent sur le vol a examiné la jeune femme et a déterminé qu'elle souffrait peut-être d'une crise de panique, selon la plainte pour le procès.

Source : YouTube

Source : YouTube

Elle a repris conscience et a ensuite parlé à l'équipage, selon la plainte. Peu de temps après cet incident, elle a été trouvée sur le sol des toilettes et avait "vomi et déféqué sur elle-même et les toilettes". Une fois de plus, les agents de bord ont demandé de l'aide au médecin pendant qu'ils prenaient des médicaments à bord.

Après un autre examen, "le médecin a ordonné aux agents de bord d'informer l'équipage de conduite qu'il devait détourner l'avion de son arrivée prévue à Dallas-Fort Worth vers l'aéroport le plus proche, afin que Brittany puisse recevoir des soins médicaux appropriés".

Le commandant de bord a demandé au médecin de se rendre au poste de pilotage et de transmettre des informations sur la situation au médecin de garde d'American Airlines.

"Cependant, malgré les observations de première main de la gravité des conditions de Brittany par le médecin qui l'a traitée et qui avait demandé le détournement du vol, il semblerait que le capitaine ait choisi de continuer le vol vers l'aéroport de Dallas-Fort Worth après s'être entretenu avec le médecin de garde, selon les informations, le vol était à environ 90 minutes de l'atterrissage à ce moment-là", peut-on lire dans la plainte.

Source : YouTube

Source : YouTube

Cranshaw a déclaré que l'avion était près d'Albuquerque, au Nouveau-Mexique, lorsque le médecin a dit à l'équipage qu'il fallait atterrir rapidement pour que Brittany puisse se rendre à l'hôpital.

"La question est, pourquoi aucun atterrissage n'a été tenté et pourquoi American Airlines a-t-il choisi de continuer de voler ?" demande l'avocat.

Peu de temps après que le docteur ait quitté le poste de pilotage pour retourner aux côtés de Brittany, la jeune femme de 25 a arrêté de respirer, et son coeur a cessé de battre. Le médecin et les agents de bord ont essayé d'utiliser un défibrillateur externe sur la jeune femme, mais la machine a indiqué qu'aucun choc n'avait été administré malgré trois tentatives.

Source : YouTube

Source : YouTube

Elle a reçu une dose d'épinéphrine du kit médical d'urgence de l'avion et on lui a également fait un massage cardiaque jusqu'à l'atterrissage à Dallas, ma is elle n'a jamais repris conscience. Les médecins du Baylor Medical Center lui ont diagnostiqué des lésions cérébrales anoxiques et une embolie aiguë. Elle est morte quelques jours plus tard.

La plainte allègue que le fait que la compagnie aérienne n'ait pas "détourné le vol en temps opportun ni effectué un atterrissage d'urgence, a empêché Brittany de recevoir des soins médicaux appropriés en temps opportun, entraînant sa mort". Il est également indiqué qu'American Airlines n'a pas fourni de matériel médical et de fournitures pour traiter Brittany pendant le vol.