A la Une : Trois morts dans une fusillade à Liège, en Belgique

Trois personnes ont été tuées ce mardi matin, lors d'une fusillade dans le centre de Liège, ville francophone à l'est de la Belgique.

En citant plusieurs médias belges, Ouest-France a rapporté qu’une fusillade à Liège a fait quatre morts, dont deux policiers, un passant (le passager du véhicule roulant sur le boulevard) et l'assaillant.

Selon le rapport de La Dépêche, ce matin, vers 10h30 des coups de feu ont été entendus dans le centre-ville de Liège. L’auteur présumé de l'attaque a tiré sur des policiers et a pris une femme en otage avant d’être abattu par la police.

Au moment d’ouvrir le feu sur les forces de l’ordre, l’individu aurait crié "Allahu akbar". D’après les premiers éléments qu’on vient d’apprendre, il s’agirait d'un acte terroriste.

Le terrorisme "est une des questions sur la table mais pour l'instant toutes les hypothèses sont ouvertes", a déclaré un porte-parole du centre de crise.

Ouest-France nous parle aussi d’une école se trouvant à proximité du lieu de l’attaque. La police de Liège a précisé que les enfants étaient en sécurité. Une partie d'entre eux s'est réfugiée dans le parc du Jardin Botanique, l'autre dans les locaux de la ville.

Ils n'ont pas été en contact avec le tireur, rapporte Lesoir.be. Une employée de l'école Léonie de Waha qui était prise en otage par l’assaillant est vivante.

Comme on peut voir sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, au moment de l’attaque des passants se précipitent pour trouver un abri sur le boulevard d'Avroy dans le centre de Liège tandis que des coups de feu et le bruit de sirènes résonnent en arrière-plan.

Le Premier ministre belge, Charles Micel a rapidement pris la parole pour exprimer ses condoléances aux familles des victimes de la fusillade. Il a également indiqué qu’il se rendrait à Liège en urgence.

Ouest-France a rappelé que ce n’était pas la première fusillade dans cette commune de Wallonie. L’attaque précédente à Liège a eu lieu il y a 7 ans. En 2011, un homme armé avait alors abattu quatre personnes et blessé une centaine d'autres avant de se suicider.

Les postes connexes
Dec 13, 2018
Fusillade à Strasbourg: Chérif Chekatt, 29 ans, a déjà 27 condamnations pénales
Dec 12, 2018
Témoin des fusillades à Strasbourg : "La police nous a demandé de rester au restaurant et d'éteindre les lumières"
Dec 13, 2018
URGENT: des fusillades à Strasbourg, au moins 2 morts et 14 blessé
Actu France Feb 19, 2019
Fusillade à Marseille : L’homme abattu par la police après avoir blessé quatre personnes (vidéo)