Une mère de 41 ans perd la vie face à l'anévrisme. Voici les signes avant-coureurs face auxquels il faut être au courant

Une famille de la Caroline du Nord est ébranlée après la mort subite d'une mère de quatre enfants qui est morte d'un anévrisme cérébral après s'être plainte d'une migraine sévère.

AmoMama vous fait part de cette histoire rapportée par People.

Le 1er avril, Eric et Lee Broadway se sont assis devant leur maison à Matthews, en Caroline du Nord, pour prendre une tasse de café et discuter des préparatifs du 42e anniversaire de Lee avant qu'Eric ne se rende au travail.

Quelques heures plus tard, Lee a envoyé un texto à Eric pour lui dire qu'elle avait besoin de rentrer à la maison immédiatement parce qu'elle vivait le pire mal de tête de sa vie.

Source: Shutterstock

Source: Shutterstock

Lee avait souffert de migraines héréditaires depuis l'âge de 8 ans, mais cet épisode était différent.

"J'ai couru chez moi et je l'ai emmenée aux urgences", raconte Eric à 43 ans. "Je savais que ça ne pouvait pas être bon parce que je l'ai déjà vu faire face à la douleur."

Deux jours plus tard, le 3 avril, Lee est décédée de complications liées à un anévrisme cérébral au Centre médical Presbyterian de Novant Health à Charlotte.

Les symptômes des migraines et des anévrismes cérébraux, qui se produisent lorsqu'un vaisseau sanguin dans le cerveau s'affaiblit, peuvent être similaires, mais les conditions ne sont pas liées. Le mal de tête associé à un anévrisme cérébral est souvent décrit comme le "pire mal de tête" jamais vécu, selon la clinique Mayo, qui conseille de consulter immédiatement un médecin si vous développez un "mal de tête soudain, extrêmement sévère".

L'histoire d'amour d'Eric et Lee a commencé au collège quand ils sont devenus amis.

À 18 ans, elle est tombée enceinte du premier enfant du couple, Adair, qui a maintenant 22 ans et est récemment diplômé de l'Art Institute of Charlotte.

"Devenir mère était la meilleure chose qui lui soit arrivée", explique Eric. "Elle était une maman géniale. Elle a trouvé quelque chose qu'elle a aimé."

Le couple a agrandi sa famille, accueillant deux filles - Averi, 16 ans, Alex, 10 ans - et leur fils, Adrien, 8 ans.

"Elle ne voulait pas s'arrêter avant d'avoir un garçon et nous avons réussi à le faire", explique Eric, propriétaire d'une entreprise d'installation de carreaux. "Nous avons commencé jeunes donc il y avait des moments difficiles, mais nous avons compris. Nous étions heureux."

Le week-end de la mort de Lee, les quatre enfants étaient hors de la ville.

"Adair était à Key West et les trois autres étaient avec leurs grands-parents dans les montagnes", explique Eric. "Alors en allant à l'hôpital, j'ai appelé ma belle-mère pour lui faire savoir que sa fille était à l'hôpital."

Eric dit que regarder sa femme avec tant de douleur était la chose la plus difficile qu'il ait jamais traversée.

"Elle suppliait que la douleur disparaisse", dit-il. "En tant que mari, vous voulez protéger votre femme et l'aider, mais il n'y avait rien que je puisse faire."

Sa belle-mère a laissé les trois enfants avec son frère et a conduit avec son mari pour être à côté de sa fille.

Après que Lee ait été transférée d'un hôpital local à celui de Charlotte, Eric a reçu de bonnes nouvelles - on lui a dit que l'anévrisme cérébral de Lee était classé en 2 sur 5.

"On nous a dit qu'elle irait bien."

Le lendemain, le 2 avril, les médecins ont dit qu'ils étaient en mesure de réparer l'anévrisme après une procédure.

"Le docteur est sorti et a dit que tout avait l'air bien. Nous avons levé les pouces et pris une profonde inspiration", se souvient Eric. "Nous savions qu'elle allait souffrir mais qu'elle serait avec nous."

Mais moins de deux heures plus tard, alors qu'Eric attendait Lee en convalescence, le médecin est sorti et a dit qu'il y avait eu une complication, selon Eric. Encore 10 heures s'écoulèrent avant que la famille n'entende des nouvelles. Cette fois, le médecin leur a dit qu'elle voulait rencontrer la famille dans une salle de conférence.

"Elle nous a tous emmenés et tout ce que j'ai entendu, c'était: 'Nous ne pouvons rien faire pour elle', dit Eric.

Eric dit que Lee avait saigné et était considérée morte cérébral.

"Nous sommes toujours sous le choc", dit-il. "Surtout pour les enfants. Ils sont tous en deuil à leur manière. "

Eric ne voulait pas dire à son plus vieux Adair - qui faisait un long trajet en voiture depuis la Floride - que sa mère était à l'hôpital jusqu'à son retour.

Après lui avoir dit, elle a fondu en larmes. Depuis sa mort tragique, leur fils de 8 ans a eu du mal à traiter les nouvelles et continue de demander si elle est toujours à l'hôpital.

"J'ai essayé d'expliquer, mais c'est difficile", explique Eric. "C'est difficile de dire qu'elle n'est plus avec nous."

Une page GoFundMe a été créée pour aider la famille avec les frais médicaux.

Depuis la tragédie, toute la famille de Broadway continue de pleurer tout en veillant à ce que la mémoire de l'épouse et mère bien-aimée reste en vie.

À Pâques, que Eric décrit comme une "journée horrible" parce que c'était la fête préférée de Lee, la famille avait encore une chasse aux œufs de Pâques pour les enfants. Et le 8 avril, qui aurait été le 42e anniversaire de Lee, ils ont eu plus de 100 personnes à leur domicile en l'honneur de Lee.

"Nous avons laissé partir 42 ballons et célébré sa vie", dit-il. "Nous avons parlé d'elle et de tous nos souvenirs." 

Les postes connexes
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait
Dec 14, 2018
Une mère dévastée perd son mari neuf mois après le décès tragique de leur fille de six ans
People Apr 09, 2019
Une femme sauve deux fois la vie de son bébé grâce à son instinct maternel