Un jeune homme de 21 ans atteint du syndrome de Down a fondé une entreprise qui lui rapporté plus d'un million de dollars

Un jeune homme avec le syndrome de Down et son père ont prouvé qu'un chromosome en trop ne devrait empêcher personne de rêver.

John Cronin a prouvé que, bien que diriger une entreprise demande beaucoup de travail et d'efforts, si vous vous y mettez vraiment, vous pouvez y arriver. Peu importe qui vous êtes. Si vous avez une idée et que vous vous y tenez, elle peut devenir réalité.

En 2016, John, âgé de 21 ans, a dit à son père, Mark, qu'il voulait ouvrir une entreprise quand il aurait terminé ses études, mais il n'était pas encore sûr de quel genre d'entreprise il voulait. Il avait pensé à ouvrir un restaurant ambulant mais il a rapidement réalisé que cuisiner ne faisait pas partie de ses talents.

Mais après y avoir réfléchi pendant un certain temps, John et Mark ont décidé qu'ils allaient vendre des chaussettes car John avait porté des chaussettes incroyables toute sa vie. John était persuadé que ce serait amusant et que ça lui demanderait de la créativité et le duo a décidé de se lancer comme l'a rapporté Today.

"John a toujours porté des chaussettes un peu folles et très colorées, c'était donc quelque chose qu'il aimait beaucoup et il m'a dit qu'on devrait essayer de vendre des chaussettes," a raconté Mark.

"Les chaussettes sont amusantes et créatives et colorées et elles me permettent de vraiment être moi-même," a déclaré John.

"John's Crazy Socks" a été fondée le 9 décembre 2016 et son succès ne s'est pas fait attendre. En à peine un an, les Cronins ont expédié plus de 42 000 commandes et ont généré plus d'1,7 million de dollars de revenus.

Ce qui rend cette entreprise si spéciale, ce sont les 4 principes que suivent les Cronins. Le premier d'entre eux est d'engager des personnes soufrrant de handicaps. "Voici ce que les personnes considérées comme 'invalides' peuvent faire si vous leur en donnez la chance," a déclaré Mark à Today.

Leur second engagement est de rendre. John's Crazy Socks donne 5% de se profits aux Jeux Olympiques spéciaux. John fait d'ailleurs partie des athlètes de ces Jeux Olympiques spéciaux.

Le troisième est la grande variété de paires de chaussettes qu'ils proposent qui inclut plus de 1,200 paires de chausettes fun et un peu folles sur des thèmes tels que les tacos, les lamas qui portent des cravates ou bien des chaussettes qui ressemblent à des cartes de bibliothèque. Ils ont même des chaussettes Donald Trump avec une petite mèche de cheveux qui peut être coiffée. 

Le quatrième principe est la gratitude. Chaque colis est envoyé avec une note écrite à la main de John. Cette petite touche personnelle est un moyen pour John de remercier ses clients.

On peut dire que John et son père savent vraiment comment gérer une entreprise.

Les postes connexes
Vie Apr 01, 2019
Une grand-mère de 82 ans révèle qu'elle sort trois fois par semaine avec des hommes plus jeunes qu'elle depuis des décennies
Parentalité Feb 28, 2019
Ce petit garçon surnommé Smiley Riley ne laisse pas le syndrome de Down prendre le dessus sur sa vie et est devenu un modèle adorable
Jan 22, 2019
L'histoire des filles qui sont devenues des gymnastes accomplies malgré le syndrome de Down
Jan 25, 2019
David Ginola a 52 ans: photos de sa transformation au fil des ans