Michèle Bernier a confié le sérieux problème à cause duquel son dernier petit ami l'a quittée

Faustine Bollaert prend le thé avec une personne connue tous les 15 jours, elle a récemment reçu Michèle Bernier sur le plateau. 

AmoMama vous fait part de cette histoire rapportée par Femme Actuelle.

Faustine Bollaert a l'habitude de prendre le thé avec une personnalité toutes les deux semaines, passant part Clémentine Calarié, Chantal Thomass, Shy'M, Patrick Sébastien, Isabelle Nanty ou bien même Chistophe Dechavanne, Faustine a récemment pris le thé avec Michèle Bernier.

Au cours de leur goûter, Faustine a posé de nombreuses questions à Michèle Bernier, nous aurions presque pu appeler cela un interrogatoire ! Elles ont d'abord parlé de la différence entre l'apéro et le goûter, Michèle a révélé préferer l'apéro et ne prendre que très rarement le goûter.

"Je suis complexée : mes parents étaient de grands cordons bleus. Moi, j’étais une princesse et les princesses ça ne fait rien. Alors quand j'invite les copains, je fais la fortune des livreurs ou des traiteurs !""

Cela fait plusieurs mois que Michèle porte sa nouvelle casquette, une casquette de grand-mère, elle s'est même déjà donnée un surnom !

"Mes petits-enfants n’ont que deux mois, alors ils ont le temps de me trouver un nom. Je pensais à « ma mimi »."

Faustine lui a alors demandé ce que cela faisait de se retrouver avec des nourrisons dans les bras.

"C’est un moment magique. Voilà ce qui peut arriver de plus beau à son propre enfant. Charlotte a rencontré l’homme de sa vie, elle est heureuse, c’est la suite logique d’une belle histoire. Elle a 30 ans, est comédienne et maman : je suis fière d’elle. Ces bonheurs-là nous font réaliser à quel point l’amour se multiplie. Quand j'ai eu Charlotte puis Enzo, j’avais l’impression que ces deux-là avaient pris tout mon amour… Et maintenant il y a les deux petits de ma fille, puis ensuite viendront ceux de mon fils"

Son fils Enzo est âgé de 21 ans, elle le qualifie de "beau mec, grand et costaud". Il habite encore chez elle, et elle a révélé appréhender son départ.

"Si cela ne dépendait que de moi, tout le monde habiterait ensemble. Mais évidemment, on met les enfants au monde pour qu’ils s’en aillent. Les premiers jours, quand je faisais les cartons avec ma fille, je pleurais en loucedé."

Il lui a alors été demandé quelle genre de grand-mère elle sera, c'est sans hésitation qu'elle a répondu : 

"Gâteuse ! Je m’imagine à la disposition des petits, j’aimerais faire toutes les conneries que leur mère et leur père ne vont pas vouloir que je fasse ! Moi j’ai adoré être avec mes grands-mères… Elles étaient très différentes. L’une habitait en Touraine, l’autre en Lorraine. On vivait une autre vie quand on allait en vacances chez les grands-parents. La mère de mon père était garde-barrière dans la Meuse, près de Verdun. Elle vivait au rythme des trains et de leurs horaires. J’y ai appris la ponctualité."

Elles ont ensuite abordé le sujet de l'amour, il lui a été demandé si elle partageait sa vie avec un autre homme. 

"Alors… J'en ai eu un, il n’y a pas longtemps et puis il est parti. Vous savez, les hommes ont encore du mal avec la notoriété des femmes.  Une fois, j'ai entendu Johnny dire : "Les femmes m’aiment pour les mêmes raisons qui font qu’elles me quittent !" C'est tout à fait ça. Au début, rencontrer du beau monde, être invité, cela a quelque chose d’attirant… Mais quand on est "Monsieur de", on vous dit "Bonjour, ça va ?" et on passe à quelqu’un d’autre : comme vous n’êtes pas connu, on ne vous trouve pas intéressant. C’est assez violent."

Michèle Bernier est sûre que la raison pour laquelle il l'a quittée est la notoriété. 

"Oui, ça l’embêtait d’être "Monsieur de". Je le comprends, car j’ai été "fille de", "femme de", et j’ai des "enfants de". J’aimerais que ça dure un peu plus avec la prochaine personne. Il faudrait quelqu’un qui se soit accompli dans sa vie. Je vais bien, je pense que c’est ça le problème !"

Avant d'ajouter :

"Les hommes aiment jouer à Zorro, ils adorent avoir ce côté "Sans moi tu n’y arriveras pas, je suis là, je vais pouvoir t’aider ". 

"Est-ce à dire que quand les femmes sont épanouies et gagnent de l’argent, cela pose problème aux hommes ?" 

"Oui, ils se demandent quelle place ils vont avoir… Alors qu’être bien ensemble sous la couette, à table, partout : voilà ce qui est joyeux !"

Les postes connexes
People Feb 14, 2019
Michèle Bernier reproche au cinéma français de préférer les filles "plutôt sexy" ou les "grands-mères cinglées"
People Mar 01, 2019
Michèle Bernier (La Stagiaire): les malheurs en amour qu'elle ne peut toujours pas laisser dans le passé
Jan 25, 2019
"C'est très compliqué": Michele Bernier se confie sur les hommes de sa vie
Célébrités Feb 26, 2019
Michèle Bernier parle de ses relations malheureuses avec les hommes à cause de son sens de l'humour