Jeune fille française tuée et brulée à Londres : les meurtriers ont été punis

Le couple français a été condamné à la perpétuité mardi à Londres pour le meurtre de leur jeune fille au pair, Sophie Lionnet.

Comme rapporté par Europe 1, le procès de Sabrina Kouider et Ouissem Medouni a été clos avec une condamnation à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de trente ans pour le meurtre de Sophie Lionnet, leur jeune fille au pair à Londres.

Embauchée en janvier 2016 pour s'occuper des enfants du couple, la jeune femme vivra un véritable calvaire pendant une vingtaine de mois. Séquestrée, battue, mal nourrie, elle se retrouvera sous l'emprise du couple, et prise au piège de cette situation cauchemardesque.

En août 2016, elle avait déjà parlé de son souhait de retourner en France à sa mère. "Si j'avais les moyens de m'acheter un billet et de prendre un taxi, je l'aurais déjà fait".

Touchant très peu d'argent, Sophie ne peut pas prendre de vacances pour rentrer voir sa famille. Les enquêteurs n'ont jamais retrouvé sa carte d'identité et son passeport, pensant que ses employeurs les lui ont pris.

Ses parents, dans une situation financière délicate, ne pourront pas non plus lui rendre visite.

La jeune fille au pair a été la cible d'accusations sans fondement, basées sur l'état psychologique inquiétant du couple. La femme, Sabrina Kouider, est en effet en conflit avec le père de son fils, Mark Walton, un membre d'un boysband irlandais du nom de Boyzone, par qui elle est obsédée.

Après avoir rompu avec lui, elle s'est mise à l'accuser de pédophilie, d'agressions sexuelles et de harcèlement. Elle avait donc accusé Sophie d'être de connivence avec lui afin qu'il puisse violer des membres de sa famille.

Sabrina Kouider fera subir de longues séances d'interrogatoire à Sophie Lionnet, durant lesquelles elle torturera la jeune fille pour "la faire parler". Parfois, elle filmera ces séances.

"Je prie Dieu pour qu'il m'empêche de te toucher. Je ne veux pas me salir les mains !", hurle-t-elle sur l'un des enregistrements, sur lequel on peut voir une Sophie Lionnet amaigrie subir les coups et les insultes.

Le 20 septembre 2017, a bout de force, elle reconnaîtra par fatigue les fausses accusations qui lui sont faites. Quelques heures plus tard, elle décédera.

Selon plusieurs témoins, Sophie était régulièrement torturée dans la baignoire du couple. Alors que les bruits d'éclaboussures se mêlaient à ses cris, ses employeurs lui intimaient de "respirer".

Son corps a été brûlé par Ouissem Medouni dans leur jardin. Le conjoint de Sabrina Kouider avait déclaré aux pompiers qu'il faisait "griller un mouton". Devant les restes humains retrouvés dans le brasier, il avouera avoir brûlé le corps de Sophie, mais niera, tout comme sa compagne, les accusations de violence et de meurtre.

La cour criminelle de l'Old Bailey les a reconnu coupable le 24 mai dernier. Aujourd'hui, elle les condamne à la prison à perpétuité. Une peine qui, selon le juge Nicholas Hilliard, ne reflète pas la valeur de la vie de Sophie, ajoutant que sa famille "ne se remettra jamais" de sa mort.

Le couple a également reçu une peine de 5 ans et demi de prison pour obstruction à la justice, pour avoir tenté de faire disparaître le corps.

Les médecins ont conclu que Sabrina Kouider souffrait de troubles mentaux et d'obsessions. Elle "retournera immédiatement à l'hôpital", a déclaré le juge.

Malgré les troubles mentaux, le juge reste convaincu que ces agissements "sont attribuables à un désir de vengeance". "Vous saviez tous les deux que ce que vous faisiez était terriblement mal", a-t-il lancé aux deux condamnés.

Il a été bien établi plusieurs fois que les accusations portées envers Sophie étaient totalement fausses.  "On peut dire en toute confiance qu'il n'y avait aucune vérité (dans les accusations selon lesquelles) Sophie a maltraité ou abusé de qui que ce soit, ou sur le fait qu'elle était de connivence avec Mark Walton (...) C'était une fiction complète.

Sabrina Kouider a écrit une lettre adressée à Sophie et sa famille, que son avocat a lu pendant le procès. Dans celle-ci, elle déclare être  "profondément désolée pour ce qui est arrivé à Sophie". "Je pense à toi tous les jours", ajoute-t-elle.

Les postes connexes
People Feb 22, 2019
Affaire Fiona : pourquoi la mère de la fille tuée a été libérée de prison ?
Mar 11, 2019
"Ma mère, Bette Davis, est un monstre": la confidence poignante de la fille de la légende
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait