Déclarée morte, cette femme s'est réveillée dans un tiroir de la morgue

Déclarée morte, elle se réveille dans le réfrigérateur de la morgue

Une Sud-Africaine qui avait été déclarée morte par erreur après un accident de la route a été découverte quelques heures plus tard, vivante, dans le réfrigérateur d'une morgue.    Selon un de leurs responsables, les services d'urgence sont intervenus tôt le 24 juin sur le site d'un carambolage survenu au sud-ouest de Johannesburg. A l'extérieur d'un des véhicules, ils ont découvert les corps de ses trois occupants, apparemment morts, a expliqué à l'AFP Gerrit Bradnick, le chef des opérations de la société privée d'urgences médicales Distress Alert.    "Tous les tests ont été faits - la respiration, le pouls - et donc la patiente a été déclarée morte", précise ce dernier. Les trois victimes ont alors été évacuées vers la morgue.

C’est en plaçant son corps dans un réfrigérateur qu’un des employés de l’établissement s’est rendu compte que l’une des trois respirait encore. La miraculée a été conduite à l’hôpital de Carletonville pour y être soignée.

"L’équipe (qui est intervenue) est totalement anéantie", a commenté Gerrit Bradnick, "notre travail ne consiste pas à déclarer les vivants morts mais à maintenir les gens en vie"

Distress Alert a ouvert une enquête sur les circonstances de cette bévue. 

Ce n'est pas la première fois que les services de santé font parler d'eux pour bavure en ce moment. Récemment, l'affaire Naomi avait fait scandale. Alors que cette jeune femme avait appelé le SAMU afin de faire part de son mal de ventre, la personne ayant répondu à son appel s'est cependant moqué d'elle, prenant son appel à la légère.

Malheureusement, la jeune Naomi est morte peu de temps après avoir passé cet appel.

En janvier, c'était une petite fille qui décédait également à cause de la possible négligence du SAMU.

Le père de Lissana l'a emmenée à l'hôpital d'Aix les bains le dimanche 28 janvier, car elle avait 40 degrés de fièvre. Le médecin lui a diagnostiqué une grippe. Il lui a prescrit des médicaments pour faire descendre la température, ajoutant qu'il ne fallait pas s'inquiéter, que dans trois jours tout irait mieux.

Mais cela n'a pas été le cas. L'après midi même, la température de Lissana est montée jusquà atteindre 41 degrés. Le lendemain, la température de la petite fille n'avait toujours pas baissé, et elle avait également du mal à respirer.

La nuit suivante, les choses ont encore empiré. L'état de Lissana était réellement préoccupant. "Lissana était dans un état semi-comateux. Elle avait le regard perdu, la respiration haletante, des vomissements, de la diarrhée."

C'est cette nuit-là, à 2h30 du matin, que Céline a décidé de contacter directement le SAMU. Mais le médecin qu'elle a eu au téléphone à ce moment là lui a répondu qu'il n'y avait pas d'urgence et qu'il fallait rappeler demain. Le grand-père de la fillette l'a conduite à l'hôpital à 3h du matin, où elle est malheureusment décédée.

Les postes connexes
People Mar 26, 2019
'Maman est morte seule dans la douleur' : Une femme âgée est morte seule en dépit d'avoir appelé la ligne d'assistance 26 fois
International Apr 02, 2019
Les parents dévastés exigent des réponses après que leur fille de 10 ans est morte des suites d’un combat de classe
Histoires virales Apr 03, 2019
Un jeune enfant de 7 semaines est mort après que les médecins n'ont pas pu détecter une infection : "Il était trop tard pour Evi"
Jan 11, 2019
Une femme de 26 ans revient à la vie trois jours après avoir été déclarée morte