logo
La source: undefined

Affaire Maëlys: La version de Nordahl Lelandais concernant les causes de la mort démentie par les résultat d'autopsie

author
03 juil. 2018
15:23
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

L’ancien militaire a été entendu pendant plus d’une heure ce mardi matin. Il devait être interrogé par l’avocat de la famille de la fillette et apporter des précisions sur des faits concernant sa petite-cousine.

Annonces

Toujours détenu dans une unité psychiatrique dépendant de la prison de Lyon-Corbas, Nordahl Lelandais en a été extrait vers 9 heures ce mardi avant d’arriver sous escorte au tribunal de Grenoble, où il sera interrogé sur de nouveaux éléments obtenus à la suite de l'autopsie de Maëlys.

Selon les informations obtenues par BFM TV, le rapport stipule en effet que les fractures constatées au niveau du crâne et de la mâchoire de l’enfant avaient été causées avant sa mort, et qu'aucune d'entre elles n'avait été fatale.

Nordahl Lelandais, lui, a toujours affirmé que sa mort a été provoquée par une simple claque. Or, "selon plusieurs sources, la fillette n'a pas pu être tuée par une simple claque, aucune des fractures constatées lors de l'autopsie n'ayant pu suffire à provoquer la mort."

Annonces
Annonces

L'autopsie n'a pas permis cependant de déterminer les causes exactes de la mort de Maëlys, ni de savoir si elle avait été victime de violences sexuelles, l'état de décomposition du corps compliquant considérablement le travail des légistes.

"À ce jour, nous ne pouvons pas exclure que la fillette ait fait l’objet de sévices de nature sexuelle (…) J’ajoute que la thèse d’une mort accidentelle de l’enfant nous laisse pour le moins dubitatifs".

Annonces

Le corps de la petite fille avait été retrouvé après que Nordahl Lelandais ait donné des indications à la police, six mois après le meurtre, dans une zone montagneuse et accidentée. Seuls ses ossements avaient été retrouvés, aux côtés de restes de vêtements et d'une chaussure, en très mauvais état.

Nordahl Lelandais est également soupçonné d’avoir agressé sexuellement sa petite-cousine, âgée de six ans. UIne vidéo retrouvée sur le téléphone portable du suspect, montrait en effet une petite fille subissant des attouchements.

Annonces

"Que s’est-il passé exactement cette nuit-là ? Pourquoi a-t-il agressé leur enfant ? A-t-il fait d’autres victimes dans la famille ?", interrogeait l’avocate des parents, Me Caroline Rémond.

Les parents de la fillette ont porté plainte, et sont "dévastés".

"Ils s’entendaient bien avec Nordahl Lelandais, à aucun moment ils ne s’étaient imaginé que leur fillette pouvait subir une agression de la part de leur cousin"

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Joachim de Araujo a perdu 25 kilos, sa famille et son travail, hanté par les souvenirs de sa fille décédée

18 février 2022

Une femme prend une balle pour le fils d'un inconnu, son père assiste aux funérailles et y rencontre neuf enfants en pleurs - Histoire du jour

08 mai 2022

Une petite fille s'assoit sur le même banc pendant 15 jours jusqu'à ce qu'une femme s'arrête et demande : "Où est ta maman ?" - Histoire du jour

08 mai 2022

Coline Berry, enfant souffrant de troubles : après avoir été "mise de côté", elle se bat pour sa fille contre son ex

10 avril 2022