logo
La source: undefined

France-Belgique: le père de Thierry Henry se lâche sur Didier Deschamps et Kylian Mbappé

Quentin Autier
10 juil. 2018
23:09
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

France-Belgique: le père de Thierry Henry n'hésite pas à vivement critiquer Didier Deschamps et Kylian Mbappé.

Annonces

Télé Loisirs nous parle du père de l'entraîneur adjoint de la Belgique, adversaire de l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde, qui n'a pas sa langue dans sa poche. Les Bleus, Didier Deschamps, Kylian Mbappé et bien d'autres subissent ses critiques.

Le père de Thierry Henry n'hésite pas à dire ce qu'il pense avec une véritable franchise. Le 6 juillet dernier, alors que la France allait dusputer son match contre l'Uruguay, Tony Henry a répondu aux questions de son ami "Brother Jimmy" en direct sur Facebook.

La vidéo qui n'avait pas attiré beaucoup l'attention a été visionnée un certain nombre de commentaires juste avant la demi-finale entre l'Équipe de France et celle de Belgique dont Thierry Henry est l'entraîneur adjoint.

Annonces

Et le moins qu'on puisse dire c'est que dans cette vidéo, Tony Henry se montre extrêmement critique envers les Bleus. Pour commencer, il remet en question la stratégie de Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus: "Quelle équipe a mis le plus de buts en Coupe du monde ? Ce n'est pas la France. Deschamps va jouer en contre. On est une machine de guerre et on ne va jouer que le contre ? Arrête ton cinéma", lance-t-il.

Annonces

Quelques instants plus tard, il s'est mis à parler des comparaisons qui ont été faites entre son fils et Kylian Mbappé dont on parle tous les deux comme étant des joueurs extrêmement talentueux mais aussi extrêmement précoces.

Annonces

"Moi j'aimerais que Mbappé fasse la moitié de la carrière de Thierry Henry. Il aurait réussi sa carrière", assène le papa du meilleur buteur des Bleus avant d'ajouter: "Mbappé il a fait Clairefontaine (le centre national de football, ndlr), il a des stats là-bas. Allez les voir. Mais monsieur Clairefontaine, c'est Thierry Henry. Les boss là-bas, c'est Henry et Anelka".

Annonces

Pour finir, Tony Henry évoque la Coupe du monde 2010 et l'épisode du bus de Krysna: "hierry aurait parlé, tout le monde aurait embrayé. Mais Domenech a pris Thierry pour un boloko (couillon en créole, ndlr). Il ne parlait même pas à Thierry. Et tu veux que Thierry l'aide ? Il appelle Thierry, il ne le fait pas jouer, il raconte des bêtises et Thierry va aller sauver sa tête ? Non ! Thierry il a dit : 'Moi papa, je m'en fous, il se démerde !'".

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Thierry Lhermitte n'est pas "un papy gâteau" : après un revenu estimé à 3 millions, il vit loin de ses enfants dans un refuge "isolé et magnifique"

19 mai 2022

Un homme, persuadé que sa défunte ex-femme n’a mis au monde qu’une seule enfant, rencontre la copie conforme de leur fille - Histoire du jour

10 février 2022

Thierry Moreau, traité d'imposteur dans TPMP, s'exprime sur sa vie actuelle et ses problèmes financiers 5 ans après avoir quitté l'émission

14 mars 2022

Mélinda, infirmière qui a vu mourir la fille d'Ingrid Chauvin, a promis "de s'occuper de son 2e bébé" : elle est devenue la nounou de Tom

28 avril 2022