L'histoire tragique de Hugo Lloris : Le capitaine de l'équipe de France a perdu sa mère à l'âge de 21 ans

Hugo Lloris, le gardien de l'Équipe de France qui a fait un mondial digne d'éloges a vécu des moments difficiles il y a quelques années.

Le Parisien nous parle du capitaine et du gardien des Bleus qui n'est pas aussi sage qu'il peut le laisser paraître.

Hugo Lloris est considéré par beaucoup de personnes comme étant trop "gentil", trop introverti, pour être le capitaine de l'Équipe de France. Et pourtant, tous ceux qui le connaissent personnellement savent qu'il est taillé pour ce rôle.

"On m’a souvent collé une image qui correspondait à ma personnalité quand j’avais 20 ans. Celle d’un garçon timide, effacé, mais ce n’est pas moi",

avait-il déclaré au Parisien juste avant le début de l'Euro 2016.

"Qu’on ne soit pas d’accord avec moi, je l’entends, mais pas qu’on me fasse passer pour un gentil ou quelqu’un qui n’a pas de maîtrise de la fonction. Je ne l’accepte pas. On me reproche souvent mes conférences de presse d’avant-match, mais qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Mon intérêt à ce moment-là est d’apporter de la sérénité au collectif. Après le match, il y a une analyse à faire en fonction du résultat, je peux m’ouvrir mais avant le match, on verse dans des banalités. De l’extérieur, cela peut s’interpréter comme de la faiblesse. En tout cas ce n’est pas parce que je suis respectueux et compréhensif que ça fait de moi quelqu’un de gentil",

avait-il ajouté.

Ce qui ressort d'Hugo Lloris c'est sa capacité à prendre sur lui et à ne pas se laisser se dominer par ses émotions. Pour celui qui a longtemps hésité à poursuivre une carrière dans le football ou dans le tennis et qui a remporté le championnat d'Europe avec l'équipe de France des moins de 19 ans quelques semaines avant son baccalauréat, travailler dur fait partie du quotidien.

Hugo Lloris hisse la Coupe du Monde pour la France qui a remporté le trophée pour la deuxième fois, après sa victoire en 1998.

Il a sûrement hérité cela de sa mère, Christine Lloris, qui était une avocate prête à tout pour prouver sa valeur et qui n'hésitait pas à travailler plus que de mesure. En effet, d'après les informations du Parisien, elle "était capable de travailler ses dossiers à la veille de ses accouchements et se montrait encore active à l’hôpital quelques jours avant son décès, à l’aube de la cinquantaine, alors qu’elle souffrait d’un cancer du sein."

Au moment du décès de Christine, son fils Hugo était âgé de 21 ans. Il a eu beaucoup de mal à accepter la tragédie, "une blessure intime sur laquelle il jette un voile pudique admettant simplement qu’il a surmonté cette terrible épreuve grâce au football", rapporte le Parisien.

Les postes connexes
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Feb 14, 2019
Patrick Sébastien: pourquoi il a dû mettre fin à sa carrière sur France 2 après plus de 20 ans de carrière
Célébrités Mar 13, 2019
La fille de Luke Perry partage un message franc à sa mère après la mort tragique de l'acteur
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant