Quand Brigitte Bardot a déclaré à propos de son fils Nicolas: "Je m'en fous, je ne veux plus le voir"

Brigitte Bardot qui a toujours eu une relation conflictuelle avec son fils lui parle et le voit enfin aujourd'hui.

Voici nous parle de Brigitte Bardot qui n'a jamais voulu avoir d'enfants et qui avait des mots extrêmements violents pour décrire son fils Nicolas en 1996, on repense notamment à "tumeur" et "cauchemar". Aujourd'hui elle semble s'être adoucie et s'exprime, 57 ans après son accouchement.

C'est le 11 janvier 1960 que Nicolas, le fils unique de Brigitte Bardot, est venu au monde. Issu de sa relation avec le comédien Jacques Charrier, le petit garçon n'était pas voulu par sa mère. 

"Je ne voulais pas donner naissance à un être humain supplémentaire. J’estime qu’il y en a trop sur Terre. Et ils me font peur" déclare l'icône 57 ans plus tard au cours d'une interview accordée au Monde.

Elle ajoute n'avoir jamais eu l'instinct maternel: " Je crois aujourd’hui que cela s’apprend. Mais à l’époque, ce fut une douleur. Je ne le ressentais pas et je ne comprenais pas pourquoi, alors que je l’avais avec les animaux. Je me suis fait ramasser pour avoir osé l’avouer," raconte-t-elle.

Brigitte Bardot avait déjà abordé en profondeur cette période de sa vie qu'elle avait très mal vécu et à l'époque, elle n'avait pas hésité à qualifier sa grossesse des pires horreurs: " C'était comme une tumeur qui s'était nourrie de moi, que j'avais portée dans ma chair tuméfiée, n'attendant que le moment béni où l'on m'en débarrasserait enfin. Le cauchemar arrivé à son paroxysme, il fallait que j'assume à vie l'objet de mon malheur;" écrivait-elle ainsi. 

C'est sans analgésiques que Brigitte Bardot a donné la vie dans une clinique du 16ème arrondissement de Paris et bien entendu la douleur a été terrible: "Animal blessé à mort, je hurlais sans aucune retenue," apprenais-t-on dans son livre intitulé Initiales B.B. 

Et quand on lui a proposé de voir son enfant et de le tenir contre elle, sa réaction a été de le repousser et de dire aux sages-femmes: "Je m'en fous, je ne veux plus le voir."

En 1963, Jacques Cherrier et Brigitte Bardot divorcent et comme on pouvait s'y attendre, elle n'obtient pas la garde de son fils qu'elle ne désirait de toute façon pas.

Entre eux, aucun contact et aucune affection. Le 27 septembre 1984, Nicolas a épousé Anne-Line Bjerkan, une top-modèle norvégienne, mais il n'a bien évidemment pas appelé ni invité sa mère.

Il faut attendre 1996 pour qu'ils se voient à nouveau, au tribunal. En effet, Jacques Cherrier et Nicolas n'ont pas apprécié ce qu'ils ont pu lire dans Initiales B.B et ils ont porté plainte contre Brigitte Bardot, le premier pour violation de la vie privée, le second pour atteinte à l'intimité intra-utérine. 

Elle avait été condamnée à payer 150 000 francs à son ex-mari et 100 000 francs à son fils. 

Et malgré les ans, l'icône ne semblait pas vouloir revenir sur ses dires: "J'ai eu un fils qui n'a pas provoqué en moi un développement terrible de la fibre maternelle – ce n'est pas de ma faute… " déclarait-elle à Nice-Matin en 2014.

Mais il s'avère que les choses ont bien changé depuis et qu'elle reparle à son fils et le voit même aujourd'hui: "Durant l’enfance de Nicolas, nos rapports étaient pénibles. Pour lui comme pour moi. Et puis les choses se sont apaisées. Nous nous appelons régulièrement. Vivant en Norvège, il me rend visite une fois par an, à La Madrague, seul ou accompagné de sa famille, de sa femme, de mes petites-filles et même de mon arrière-petite-fille," explique-t-elle à Var Matin.

Elle consdière aujourd'hui son fils comme une personne "formidable" bien qu'ils ne se ressemblent toujours pas tellement: "Je l’aime d’une manière spéciale. Et lui aussi. Il me ressemble peu. Physiquement, il a beaucoup hérité de son père. Ses mimiques, ses gestes, sa façon de parler sont très Charrier."

Au cours d'une interview accordée au Monde et publiée le 19 janvier dernier, Brigitte Bardot se montre très positive sur son fils: " Nicolas a aujourd’hui 57 ans et il est merveilleux. Il s’est forgé tout seul une vie, en Norvège, et il a réussi. Il adore les enfants, s’occupe énormément de sa famille, et de moi aussi par la même occasion. Je me sens même un peu la fille de mon fils, alors que je suis arrière-grand-mère ! Mais à l’époque, comment vous dire, je ne savais pas faire. J’avais peur des bébés."

Les postes connexes
Feb 21, 2019
Brigitte Bardot a qualifié son fils de "tumeur" dont elle avait hâte de se débarrasser. Voilà pourquoi
Célébrités Feb 22, 2019
Saviez-vous que Brigitte Bardot a une belle petite fille déjà grande ? Voici à quoi elle ressemble maintenant
Getty Images
Parentalité Jul 31, 2020
Jeanne Moreau est morte il y a 3 ans : retour à ses relations difficiles avec son fils non désiré
Mode Feb 19, 2019
Vous vous souvenez de la jeune Brigitte Bardot? Ses photos des années 1960 nous fascinent encore aujourd'hui