Les 12 coups de midi: Jean-Luc Reichmann ne peut pas oublier Véronique, voici les preuves incontestées

C'est le 21 juillet dernier que Tata Véro a été éliminée lors de sa 100 ème participation, il est difficile pour Jean Luc Reichmann d'oublier cette candidate, il en parle presque tous les jours !

AmoMama vous fait part de cette histoire rapportée par Télé Star.

Le 21 juillet dernier, la célèbre Tata Véro a été éliminée au cours de sa 100 ème participation, elle a également remporté 447 226 euros de gains. 

Cependant, son départ a laissé un vide dans l'éission et Jean Lluc Reichmann en parle presque tous les jours.

Que ce soit de ses chaussures, de l'hotel de Véro, de ses blagues plus ou moins droles, Jean Luc Reichmann trouve toutes les occasions bonnes pour parler de Tata Véro.

La championne a récemment été interviewée par Télé Star, elle s'est alors confiée lors de l'interview :

Véronique, comment vous sentez-vous après votre élimination ?

Véronique : Depuis quelques heures, j'ai digéré la défaite mais sur le coup c'était une grosse déception. Le ciel m'est tombé sur la tête. En plus, pour ma 100e participation, il y avait ma tante, ma soeur, ma cousine et une amie et j'ai bien vu qu'elles étaient elles aussi très déçues mais bon c'est le jeu.

Vous avez perdu lors d'un duel sur Michel Sardou. Pourquoi avez-vous flanché sur cette question ?

Je n'ai pas réfléchi lorsque Jean-Luc Reichmann m'a posé la question. J'ai été un peu bébête sur le coup mais bon c'est comme ça, je ne peux pas revenir en arrière. Je suis tout de même très contente, je pars avec une grosse somme d'argent.

Justement, qu'allez-vous faire des 447 226 euros de gains et de cadeaux ?

Avec mon mari Olivier, nous regardons des maisons plein-pied parce qu'il est en fauteuil roulant. Actuellement, nous habitons au premier étage et lorsque l'ascenseur est en panne, c'est très compliqué. Nous sommes en pleine recherche mais pour le moment, nous n'avons pas trouvé notre bonheur.

Quel était votre objectif dans Les 12 coups de midi ?

Au départ, je prenais ce qu'il y avait, j'étais très contente et j'ai pris confiance en moi. J'ai participé à l'émission pour pouvoir rembourser la voiture de mon mari. Fin 2017, il avait acheté une voiture adaptée à son handicap mais elle a coûté plus de 35 000 euros. Dès les premières émissions, j'ai pu la rembourser donc j'étais très heureuse et puis après, on se met à espérer pour aller le plus loin possible. Dans le classement des plus grands Maîtres de midi, j'ai réussi à devenir la première femme avec le plus grand nombre de participations donc c'est satisfaisant.

Vous aviez espoir de battre Christian et ses 193 participations ?

Christian avait fait un parcours remarquable dans Les 12 coups de midi mais il est toujours très loin devant. Je pense qu'il va rester invaincu pendant un long moment encore (rires).

Plusieurs téléspectateurs estimaient que vous ne souriez pas assez à l'écran. Que leur répondez-vous ?

Tout au long des émissions, j'ai pris confiance en moi, je me suis ouverte. A la base, je suis quelqu'un de très introverti donc il me faut du temps pour me sentir à l'aise. Dans les dernières émissions, je suis beaucoup plus souriante qu'avant. Les gens qui disent que je suis coincée n'ont pas vu les émissions les plus récentes.

Pensez-vous que vous auriez pu aller plus loin ?

Si je n'avais pas perdu bêtement lors de mon duel, je pense que j'aurais pu aller plus loin. Physiquement et mentalement, j'avais encore toutes mes capacités mais le destin en a décidé autrement (rires).

Globalement, comment avez-vous vécu votre expérience dans Les 12 coups de midi ?

C'était une expérience magique et unique. Je pense que je ne pourrais pas en revivre d'autres comme ça. Cette émission a vraiment changé ma vie. Ce n'est que du positif. En plus, j'ai rencontré des gens sympathiques et attachants dans l'émission donc c'est que du bonheur.

Vous avez acquis une notoriété grâce à l'émission. Comment la gérez-vous ?

Il n'y a pas grand chose à gérer parce que je ne vais pas sur les réseaux sociaux. Ça m'évite de voir les critiques parce que ça m'affecte beaucoup lorsque je vois quelque chose de négatif. Sinon dans la vie de tous les jours, les gens qui m'arrêtent sont toujours bienveillants.

Quels conseils Jean-Luc Reichmann vous donnait-il hors antenne ?

On se vouvoyait et il me disait : 'Essayez d'être contente, souriante, personne ne vous veut du mal sur le plateau. Pour vous ce n'est que du positif'. Il essayait de me mettre en confiance pour que je me sente bien.

Vous habitez près de Grenoble. Comment vous vous êtes organisée pour gérer votre vie personnelle et familiale pendant votre participation ?

Les enregistrements se passaient du lundi au jeudi donc je rentrais le jeudi soir et puis pendant le week-end, je faisais la lessive, les courses, le ménage et je repartais le dimanche. Mes deux enfants, Angélique et Nicolas ont respectivement 15 et 16 ans donc ils arrivaient à se gérer eux-mêmes. Mon mari a été hospitalisé en même temps que ma participation donc ça faisait un soucis de moins à gérer pour moi.

Dans l'émission, vous évoquiez souvent l'état de santé de votre mari Olivier. Pouvez-vous en dire plus sur sa maladie ?

Il est atteint d'une maladie génétique appelée adrénomyéloneuropathie. C'est une maladie dégénérative qui détruit progressivement la myéline qui est la gaine des nerfs. Lorsque j'ai connu mon mari il y a une vingtaine d'années, il boitillait un peu puis il s'est retrouvé avec une béquille et pendant 5-6 ans il était en fauteuil roulant. Il y a environ un mois, on lui a diagnostiqué une tendinite à l'épaule droite, du coup il est désormais en fauteuil électrique.

Comment se passe le quotidien avec le handicap de votre mari ?

C'est très difficile. Pour tous les besoins du quotidien, c'est une épreuve. Il est cadre informatique à la Poste. Avant, il allait au travail avec sa propre voiture mais vous l'imaginez bien, aujourd'hui il ne peut plus conduire donc il prend le bus.

Vous étiez guichetière à la Poste mais vous avez abandonné votre travail pour vous occuper de votre mari, c'est bien ça ?

Oui. Au tout début, je pouvais encore travailler a mi-temps mais l'état de santé d'Olivier s'est dégradé donc j'ai du arrêter mon boulot. Et puis financièrement, nous pouvons vivre avec un seul salaire.

Que pense Olivier de votre parcours dans Les 12 coups de midi ?

Il est très fier de moi et plus globalement, toute ma famille était derrière moi. Ça fait vraiment chaud au coeur.

Comment vous vous êtes rencontrés ?

Nous nous sommes rencontrés il y a une vingtaine d'années et nous étions des collègues de travail à la Poste mais je n'en dirais pas plus.

Votre fille Angélique était régulièrement présente sur le plateau des 12 coups de midi. En quoi sa présence était-elle importante pour vous ?

Ça me faisait un soutien moral donc c'était agréable après elle n'est plus apparue dans l'émission parce qu'elle a repris les cours au collège. J'étais contente qu'elle vienne sur le plateau pour qu'elle puisse chanter devant des milliers de personnes. Ça lui a fait vraiment plaisir surtout qu'on lui a dit après qu'elle chantait très bien.

Sur le plateau, vous aviez déclaré que vous étiez contre une possible participation de votre fille à The Voice Kids...

(elle coupe) Je n'ai jamais dit que je ne voulais pas. Le problème, c'est que l'émission se passe à Paris et moi je n'avais pas envie d'aller à Paris. Si une autre personne l'avait accompagnée, ça ne m'aurait pas dérangé. Aujourd'hui, si elle a envie de tenter sa chance dans The Voice Kids, je la soutiendrais.

Aimeriez-vous participer à d'autres émissions de télévision ?

Pour le moment, je vais laisser un peu de côté la télé (rires). Peut-être que dans quelques années, je pourrais participer de nouveau à un jeu télé. J'adore jouer à des jeux de culture générale.

Les postes connexes
Jean-Luc Reichmann Feb 16, 2019
Les Douze coups de midi : Jean-Luc-Reichmann dévoile le nom de son champion préféré
Les 12 coups de midi Apr 15, 2019
Benoît éliminé des 12 Coups de midi : "J'ai l'enterrement de vie de garçon d'un ami à organiser"
Dec 11, 2018
Les 12 Coups de midi: Jean-Luc Reichmann, en larmes de rire, arrête presque le spectacle
TV Mar 23, 2019
Les 12 Coups de midi : qui est Benoît qui décroche la plus grosse vitrine de l'histoire de l'émission