"Je lui ai dit qu'il pouvait partir en paix", Natasha St-Pier s’est preparée pour le pire avant l’opération de son fils

Ayant fui le show-biz pour s'installer dans les Landes, avec son époux Grégory et leur fils Bixente, Natasha St-Pier parle de sa nouvelle vie "simple et belle" bien loin du feu des projecteurs. Elle revient ce 3 août avec un nouvel album, Thérèse de Lisieux: Aimer, c'est tout donner (Universal).

Apres 3 ans de vie calme, agréable et paisible avec son petit clan, compose de son mari Grégory et leur fils Bixente, le petit miraculé la chanteuse canadienne à partager des confidences avec Gala.

Elle avoue son appréciation particulièrement pour l'esprit de communauté qu'elle retrouve dans leur village.

Ce 3 août, la Québécoise sort un nouvel album intitulé Thérèse de Lisieux : Aimer, c’est tout donner disponible. Cet album est révélateur du changement opéré dans la vie de l'artiste et fait l'objet d'une dédicace à une carmélite de la fin du 19ème siècle.

Elle avait déjà rencontré un véritable succès après lui avoir consacré un album en 2013 et avait vendu plus de 200 000 exemplaires. Elle a même fait une tournée dans les églises remplies a craquer.

"Quand on m’a proposé de chanter ses poèmes, j’ai fait croire que je la connaissais. En rentrant chez moi, j’ai tapé son nom sur Google et j’ai été bouleversée par sa vie, son manuscrit Histoire d’une âme, son message.

"Thérèse s’est opposée à l’Eglise de son époque, qui tenait les fidèles dans la crainte, en insistant plutôt sur la constance. Pour elle, il valait mieux pratiquer des petits actes d’amour au quotidien que d’aspirer à la réalisation de grands miracles. C’est un discours déculpabilisant qui m’a beaucoup touchée,"

Natasha qui n'était pas heureuse malgré la vie qu'elle menait et que plusieurs envient, s'est sentie coupable.

"Je portais des vêtements onéreux, j’habitais un bel appart à Paris, j’étais invitée sur tous les plateaux télé. Mais je n’étais pas comblée.

"J’éprouvais un sentiment de culpabilité d’autant plus terrible que je menais une vie qui fait rêver." ajoute-t-elle tout en précisant que Grégoire est le nom de l'artiste transforme en musique les textes qu'elle interprète religieusement.

Elle fait la rencontre de Grégory a un raid sportif à Djibouti. A cette époque elle s'était déjà écartée de la scène musicale et avait perdu une amie très proche. Ils se sont mariés en mars 2012 dans les Landes après qu'elle ait longtemps résisté à s'abandonner à lui.

Ils ont donné naissance à un fils qui a du être opéré à l’âge de quatre mois à cause d'une cardiopathie.

"Je ne me sens pas redevable envers Dieu de la survie de mon fils, même si j’ai ressenti le besoin de croire en quelque chose de plus fort que la médecine. La nuit précédant l’opération de Bixente, je suis restée près de son lit, à l’hôpital Necker, et je l’ai remercié de m’avoir laissé être sa maman pendant ces quatre mois. Je lui ai dit qu’il pouvait s’en aller en paix, mais que s’il souhaitait rester à mes côtés, je serais la plus heureuse des mères,".

"Bixente a été baptisé avant son opération, mais le rituel de la prière est encore trop complexe pour un enfant de son âge. Je préfère lui faire nommer toutes les personnes qu’il est content d’aimer" explique Natasha.

Aujourd'hui, le petit baigne dans l'amour de ses parents et vit en bonne santé et accompagne sa mère dans ses méditations de l'amour.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Natasha St-Pier: Voici la terrible maladie dont souffre son fils Bixente
Dec 21, 2018
Natasha St-Pier: Sa façon unique et amusante de ranger les jouets de son fils
Musique Mar 28, 2019
Philippe Manoeuvre attaque Natasha St-Pier : "C'est pas une chanteuse, c'est une abomination"
Célébrités Mar 14, 2019
La grande et talentueuse famille de Céline Dion : ses trois fils et ses 13 frères et sœurs