Voici deux mots qu'a murmuré un garçon à son réveil d'un coma après avoir été battu à l'école

L'intimidation touche des personnes de tous les âges, mais les étudiants sont généralement les plus visés, devant faire face à ce problème tous les jours.

AmoMama vous fait part de cette histoire rapportée par Newsner.

Même si les couloirs des écoles doivent être sécuritaires et qu'il n'y a aucune tolérance envers l'intimidation, l'histoire de Henry Sembdner est une preuve tragique que nous devons en faire plus à ce sujet.

C'était une journée ordinaire à Kenyon Woods Middle School dans la petite ville américaine de South Elgin, Illinois. Henry Sembdner, 12 ans, marchait dans le couloir quand il est soudainement rentré dans un autre étudiant.

C'était un accident, bien sûr, mais au lieu de laisser passer et de continuer, l'autre étudiant devint furieux et jeta violemment Henry sur le sol. Henry a été tellement battu que son visage a été fracturé à plusieurs endroits et son cerveau a commencé à saigner.

Pour protéger le cerveau de Henry contre d'autres dommages, les médecins du garçon l'ont plongé dans un coma artificiel. Il est impossible d'imaginer comment la famille et les amis d'Henry ont dû se sentir pendant qu'ils veillaient sur lui à l'hôpital.

"Le voir à l'hôpital, toutes ces photos. C'est tellement triste. C'est horrible", a déclaré l'un des meilleurs amis d'Henry à ABC News.

La communauté s'est ralliée derrière Henry et sa famille. Les camarades de classe du garçon ont écrit des cartes et lui ont envoyé des messages sous le hashtag #HenryStrong.

Sachant qu'Henry est un amoureux du baseball et un fan des Cubs de Chicago, ils portaient les maillots des Cubs pour honorer leur ami. La nouvelle de l'événement a même atteint le joueur des Cubs, Anthony Rizzo, qui a fait part de son soutien envers Henry, et l'a invité à l'entraînement et à un match quand il s'est réveillé.

La famille de Henry a été émue par tout le soutien. "Je suis sûre que ça montre qu'il y a des gens qui s'en soucient. Je pense que c'est incroyable de voir combien de personnes peuvent se réunir pour une seule personne", a déclaré la mère d'Henry, Karen, auprès ABC News.

Pendant ce temps, Henry a montré des signes de progrès chaque jour. Puis finalement ... il s'est réveillé de son coma. Sur son blog, la mère d'Henry, Karen, a écrit à propos du processus de récupération.

"Au cours des prochains jours, nous allons planifier des visites de suivi avec 10 médecins différents et de repos. Nous espérons que nous n'aurons aucun retour en arrière », a-t-elle écrit.

Et avec son tube de respiration enlevé, Henry a rapidement prononcé ses premiers mots ... qui ressemblaient beaucoup à "J'ai faim !".

Ce n'était peut-être pas la chose la plus inattendue pour la mère d'un garçon de 12 ans, mais pour cette maman et en ce moment, c'était beau. Et elle savait qu'elle ne pourrait jamais prendre la voix de son fils bien-aimé pour acquis.

Les postes connexes
Parentalité Apr 24, 2019
"J'aurais aimé avoir eu un avortement tardif plutôt que de donner naissance à ma fille"
Dec 14, 2018
La mère de Henry, un garçon de 17 ans assassiné, appelle à la fin des violences en France
Histoires virales Feb 22, 2019
"C'est ce que fait l'intimidation" : La photo d'une fille épuisée dans son lit d'hôpital a été partagée 297 000 fois
People Mar 27, 2019
Une enfant de 10 ans s'est suicidé après avoir été victime d'intimidation impitoyable, dit sa mère